Arabe
English
 
 
Les états nations de Tamazgha
 Algérie
Egypte
 Iles Canaries
 Libye
 Mali
 Maroc
 Mauritanie
 Niger
 Tunisie
 
 CMA
 Pétitions
 

 

La mairie de Meknès taxée d'Antisémitiste par L'Observatoire Marocain de Lutte contre l'Antisémitisme

Le président de L'Observatoire Marocain de Lutte contre l'Antisémitisme, Mr Omar Louzi, a envoyé aujourd'hui, une lettre de protestation au Maire Islamiste PJD de Meknès et une copie au Palais Royal pour information, contre la falsification par la Mairie de Meknès de l'Histoire collective et des vestiges historiques de la communauté juive de cette ville.

L’observatoire a accompagné sa lettre par une série de photos qui montre que la mairie a belle et bien procédé a la sibstitution changé des noms hébreux des rues et ruelles de la ville par des noms arabo-palestiniens. Ce qui démontre, selon l'observatoire, une exaction affichée à l’égard de la mémoire collective du Maroc dans sa diversité culturelle et religieuse !

Les nouveaux noms a la ville de Meknes

Au passage, il faut rappeler que la Mairie de Marrakech, gérée par les islamiste du PJD, a fait de même en changeant le nom de Mellah par Hay Riad aisni que beaucoup de rues et Ruelles du quartier juif de Marrakech jadis avec des noms judéo-berbères. A leur place on retrouve des noms comme : Palestine, Kods, Akaba, Sinaa, ... etc. Ce qui avait déclenché une colère royale contre ladite mairie et lui a ordonné de restituer les noms d'origine.  

Les nouveaux noms a la ville de Meknes

« Nous n'avons rien contre le fait de donner le nom de la Palestine à des rues au Maroc ( il y'en a déjà plus de 800 qui portent ce nom) ... Mais effacer la mémoire des juifs marocains, qui ont les mêmes droits que ce Maire de Mekens... n'est pas admissible ! », rapporte Omar louzi.

Pour l’histoire, il faut noter que l’ex-patron de la ville de Meknès, qui est aussi un islamiste du même parti PJD, avait été dévoilé par la presse marocaine ayant visité Israël où il avait réalisé des transactions commerciales. Un acharnement de la presse sans précèdent du fait du double jeu des islamistes. Une face pour les électeurs et une pour les affaires. D’ailleurs à l’élaboration de la constitution de 2011, ils ne se sont pas opposés aux racines hébreux de l’identité marocaine, mais ils se sont plutôt opposés aux racines Amazighes.


Auteur: Amazighworld
Date : 2017-04-11


Suivez-nous sur Facebook
 

 
Communiquer
Partager sur Facebook avec vos amis-es
 
 
La plume de Amazighworld
Envoyer l'article à un ami
Article lu 10291 fois

 

 

Les commentaires

Important :Prière de noter que les commentaires des lecteurs représentent les points de vue de leur auteurs et non pas d’AmazighWorld; et doivent respecter la déontologie, ne pas dépasser 6 à 10 lignes, critiquer les idées et non pas les personnes, êtres constructifs et non destructifs et dans le vif du sujet.

 

 
Votre commentaire ici :
Nom
Email (votre email ne sera pas affiché)
Titre
Commentaire
  Sécurité : copier le code suivant ihkv8vc7 ici :  
 
 

 
Maroc, à qui profite le veto contre la 1ere revendication de la révolte sociale de Février 2011 ?
Il y a 17 ans que les Amazighs du Maroc – à l’instar de leurs frères en Algérie- célèbrent chaque année, le 20 Avril, leur printemps démocratique.  Ils ont commencé une décennie avant la révolte sociale du 20 Février 2011 qui a touchée toute l’Afrique du Nord jusqu’au moyen orient. Ils étaient même le moteur principale de cette révolte, c’est d’ailleurs pourquoi sa première revendication n’était que l’une des principales revendications du mouvement Amazigh : l’officialisation de la langue Amazigh dans la constitution marocaine. ... Lire la suite - - Auteur: Moha Bouwawal - Date : 2017-04-24

 

 
Les célébrités internationales ont rejoint la marche du printemps démocratique Amazigh à Rabat
En plus des figures du Maroc profond, symboles de la résistance armée contre le colonialisme, c’est aussi les chanteurs célèbrent Amazighs qui ont rejoint les manifestations du printemps démocratique Amazigh tenues à rabat le 23 Avril 2017. C’est la célèbre chanteuse internationale Hindi Zahra qui a marqué l’évènement par sa présence à Tawada entre les siens pour défendre les sans voix, les marginalisés de l’histoire.... Lire la suite - - Auteur: Amazighworld - Date : 2017-04-24

 

 
L'interdiction de la marche "TAWADA" Amazighe par les Autorités d'AGADIR
En effet la marche nationale "TAWADA Amazighe" prévue de se dérouler en son temps programmé ou le dimanche matin 19/04/2015 à 11h.à AGADIR (Maroc), avait été interdite par ordre des Autorités Administratives locales en dépêchant un dispositif policier de tous grades et des forces auxiliaires énorme très tôt le matin, encerclant toute la place publique près du Cinéma SALAM lieux du rendez-vous.... Lire la suite - - Auteur: DASSARI Mohamed - Date : 2017-04-21

 

 

Headquarters : Amazigh World  (Amadal Amazigh), North America, North Africa

  amazighworld@gmail.com

Copyright 2002-2009  Amazigh World. All rights reserved.