Arabe
English
 
 
Les états nations de Tamazgha
 Algérie
Egypte
 Iles Canaries
 Libye
 Mali
 Maroc
 Mauritanie
 Niger
 Tunisie
 
 CMA
 Pétitions
 

 

Allocution du Congrès Mondial Amazigh à la 16e session de l’ONU


Azul ay tma d ystma
Madame la présidente, mes frères et sœurs autochtones, honorable assemblée

Tamazgha, est la terre des amazighs. Située au nord de l’Afrique, elles’étend sur la quasi totalité de la rive sud de la méditerranée. C’est un carrefour géostratégique mondial, riche de part sa diversité et l’immensité de ses territoires.

Les Etats du nord de l’Afrique, comme les cas de plusieurs pays africains ont adopté la déclaration des droits des PA, ratifié les différentes conventions et pactes des Nations Unies relatifs aux droits de l’Homme mais la réalité est loin d’être parfaite.

-Les membres du congrès mondial amazigh, Les membres du Mouvement pour l’Autodétermination de la Kabylie (MAK), un mouvement politique pourtant pacifiques, et les minorités religieuse chrétienne et ibadite sont particulièrement persécutés par les autorités policières et judiciaires algériennes est ce de manière abusive usant de violence physique et verbale et allant jusqu’à déshabiller les femmes dans les commissariats.

Nos forêts sont brulés, notre langue et culture est menacée par le projet de l’arabisation et l’islamisation de la kabylie.

Dans la vallée de M’zab, de graves violences sont perpétrées contre les At-Mzab par la communauté arabe « Chaamba » avec la complicité et le soutien des forces de police algériennes. On déplore déjà la mort d’une trentaine de personnes et plus de 100 sont détenus dans les prisons. Les prisonniers subissent des actes de torture et des traitements inhumainset leurs familles sont intimidés et menacés quotidiennement.

Dr KamelddineFekhar, militant des Droits de l’Homme, a entamé une grève de la faim depuis 101 jours et son état de santé est critique.

Madame la présidente honorable assistance, au nom des Droits de humains aidez nous svp à sauver ce militant dont le seul crime est d’être autochtone madame la présidente mes frères sœurs :"Sauver un homme, c'est sauver l'humanité entière"
Dans le sud et l’est les Touareg et Chaouis sont exclus et marginalisés et le patrimoine historique et universel amazigh dans ces deux région est détruit.

Au Maroc, l’année 2016 fut marqué par :

- La mort des femmes en couches et des enfants en bas âge, faute d’infrastructures hospitalière

- La recrudescence de la spoliation des terres autochtones par l’Etat au profit de l’oligarchie qui accapare les richesses du pays

- Et les assassinats du jeune étudiant Omar Khaleq, sous le regard des forces de l’ordre devant la porte de son université et celle de MohcineFikri,broyé par une benne à ordures.

La situation est également très inquiétante dans l’Azawad où le pseudo-accord de paix signé en 2015, n’a mis un terme ni à l’insécurité, ni au calvaire des réfugiés dans les pays voisins, ni à la détérioration des conditions de vie des populations.

En Tunisie comme en Libye, la domination de l’idéologie panarabiste- islamiste provoque la relégation de la question amazigh au second plan et la négation des droits fondamentaux des Amazighs.

Nous recommandons aux Etats du nord de l’Afrique :

En Tunisie comme en Libye, la domination de l’idéologie panarabiste- islamiste provoque la relégation de la question amazigh au second plan et la négation des droits fondamentaux des Amazighs.

Nous recommandons aux Etats du nord de l’Afrique :
-La mise en œuvre de la déclaration de droits des PA en adaptant les législations nationales aux articles de la déclaration.

-Accorder aux PA le statut d’observateur à l’AG de l’ONU

- Converger les efforts afin que les Etats reconnaissent le caractère autochtone des peuples autochtones

-Le respect des engagements internationaux des Etats du nord de l’Afrique et adapter la législation nationale en normes internationales en matière de droits humains qui défendent les droits des Peuples Autochtones

- conformément au droit international et pour l’instauration d’un paix durable dans la région , accorder droit à l’autodétermination à la Kabylie, à Azawad et à l’Archipel de canaris ,

-L’arrêt des harcèlements, intimidations et arrestations arbitraires des militants amazighs et particulièrement les militants kabyles et m’zabs

-Le respect de droit de culte, de croyance et pensé et l’arrêt la percussion des minorités chrétienne et ibadite amazighes et la libération Slimane Bouhafs de confession chrétienne

-Le jugement des assassins des 129 jeunes kabyles, Matoub lounes , M’zabs , et de Omar Khaleq

-Arrêter la politique d’assimilation par l’arabo-islamisation

- Introduire langue Tamazigh dans la justice et l’administration

Tannemirt
Merci


Auteur: CMA
Date : 2017-04-27


Suivez-nous sur Facebook
 

 
Communiquer
Partager sur Facebook avec vos amis-es
 
 
La plume de CMA
Envoyer l'article à un ami
Article lu 19770 fois

 

 

Les commentaires

Important :Prière de noter que les commentaires des lecteurs représentent les points de vue de leur auteurs et non pas d’AmazighWorld; et doivent respecter la déontologie, ne pas dépasser 6 à 10 lignes, critiquer les idées et non pas les personnes, êtres constructifs et non destructifs et dans le vif du sujet.

 

 
Commentaire N° : 1
Par: LURCHER17 Le : 2017-04-28
Titre: Le coup d'état fomenté par la France au profit de kabyles sionistes
Pays: France  

Bonjour a tous,je voulais simplement demander si ce site est ecrit par les ennemis des Kabyles et Berbers.C'est de vrais diables qui vient que par des mensonges.Ce que ces gens ecrivent est incroyable comme eux.


Coup d’état des Kabyles sionistes :
Coup d état fomenté par la France avec l’aide et le concours d’Israël et du Maroc au profit des kabyles sionistes. ! La France revient, elle recolonise l’Algérie, elle est à l’origine du complot du coup d’état réalisé en catimini. !
Profitant de la maladie de Bouteflika et de sa séquestration, par ses ravisseurs, sionistes kabyles qui jouissent pleinement de la protection de la France et d’Israël, ont fait appel aux sionistes français et sionistes israéliens, pour fomenter un coup d’état sans effusion de sang. ! l’Armée est complice, elle n’a pas bougée et elle ne manifestera aucune position dans cette guerre qui oppose deux clans mafieux. Le peuple algérien n’existe plus, c’est la France qui désormais gère le pays par l’intermédiaire des marionnettes kabyles sionistes.
C’est fait et le peuple demeure dans l’ignorance totale de ce coup d’état. ? Le peuple ne sait rien sur la séquestration de Bouteflika pris en otage par la mafia kabyle. Le peuple attend l’heure fatale de son anéantissement, de la fin de son existence, sans bouger le petit doigt, malgré les appels et les avertissements des partis politiques de l’opposition.
Ce qui est certain, absolument véridique, Bouteflika est gravement malade, il ne peut plus marcher, il ne peut pas se laver le visage, il ne peut pas aller aux toilettes seul pour faire ses besoins sans l’aide d’une tierce personne, il ne peut pas lire, ni écrire un document et encore moins de commenter les chapitres et articles de la Constitution. ? IL parle difficilement et il n’arrive plus à articuler ses paroles. IL se fait réveiller, une heure par jour, comme ce fut le, cas pour l’ancien président russe Brejnev. IL ne possède aucune capacité physique pour exercer ses fonctions de président, mentalement, il n’a aucune faculté mentale saine pour diriger un pays de 40 millions d’âmes. ? Depuis son hospitalité dans un hôpital militaire français comme un harki, aucun bulletin de santé n’a été communiqué pour informer le peuple. Bouteflika, possède qu’une faculté, il m »prise le peuple et ne cherche nullement à l’informer sur son état de santé qu’il dissimule et qu’il cache au peuple. Cette attitude n’est pas digne d’un président, mais d’un truand, qui na aucun respect pour le peuple algérien. Tout le monde sait que son handicap dépasse les 98% d’incapacité et devant ce degré, son état d’handicap relève du degré d’une déficience motrice : la locomotion, la préhension ou l’activité physique. Avec 98% d’incapacité, il est impossible qu’une personne puisse exercer ses activités et ses fonctions quotidiennes. L’article 88 de la constitution doit être appliqué immédiatement. IL y a manifestement une violation de la Constitution et l’armée qui accepte le coup d’état de la France, est coupable de haute trahison devant le peuple et devant l’histoire. L’armée n’a pas le droit de rester à l’écart de cette entreprise criminelle qui met le pays sous domination de la France. L’armée doit impérativement se prononcer et mettre fin à ce coup d’état fomenté par les ennemis du peuple Algérien. Nul algérien digne de ce nom ne doit rester indifférent à l’égard des coupables kabyles sionistes.
En outre, Un médecin général algérien qui souhaite garder l’anonymat, parle d’un robot électronique sophistiqué, commandé par Ouyahia à une firme japonaise. Ce robot est la copie conforme de Bouteflika, tout a fait à son image, à son visage et aux gestes du malade, il parle comme lui, il fait des geste comme lui, toujours avec une tasse de café, les mêmes mouvements, alors que ce n’est pas Bouteflika que l’on voit à la télé, c’est le robot. ? La manipulé se fait à distance, par un groupe de quatre français, spécialistes dans l’utilisation des robots, sont affectés et sont chargés de faire fonctionner ce robot électronique, pendant que Bouteflika, se trouve dans un coma profond dans l’autre partie de la résidence. ? C’est pour cette raison, qu’il est impossible que les auteurs du coup d’état, autorisent les citoyens qui souhaitent voir le malade. ? Les auteurs du coup d’état sont dans l’embarras devant ces mises en scènes et devant cette tragique comédie de séquestrer un président pour gérer à sa place le pays par une bande de malfaiteurs corrompus du Hazb fafa. Ils ont peur de la vérité, peur que les visiteurs découvrent, que ce n’est pas Bouteflika qui se trouve dans le fauteuil, mais un Robot artificiel, afin de tromper l’opinion et de gagner le temps qu’il est nécessaire pour la mise en place de l’appareil qui doit diriger le pays dès le mois de mars 2016. C’est la France, qui assure cette transition terroriste et criminelle. Si le président, n’était que malade, ce n’est pas une honte d’être malade, au point de refuser de recevoir ses amis et même ses adversaires politiques. ? C’est légitime, que les citoyens algériens hommes et femmes qui manifestent leurs respects et leurs attachements au président, s’inquiètent et souhaitent vivement rendre visite à leur président, en vain. ? ILs méritent une réponse positive ; il n’y a pas de raison majeure, spéciale plus urgente, pour que le président soit autorisé à recevoir les étrangers et de lui refuser le droit de recevoir ses amis et ses frères et sœurs algériens. ? Le blocage, vient du maudit Said Bouteflika et du sinistre kabyle sioniste Ouyahia, tous les deux se partagent le pouvoir, ils gèrent tous les rouages de l’état et ils dominent la Présidence de la République. Ce sont eux qui s’opposent et refusent toute visite au président séquestré et prisonnier. ?, IL parait qu’Ouyahia s’est imposé comme le maitre de l’institution de la présidence et que Said, ne voit plus son frère malade et séquestré par le clan d’Ouyahia. ? Madame Louisa Hanoun, dit la vérité lorsqu’elle s’interroge, et dit ‘’ qui dirige ce pays’’. ? Qu’est-ce qui se passe au niveau du sommet. ? Pourquoi, les hauts responsables algériens civils et militaires, ne sont pas autorisés à lui rendre visite et de s’entretenir des problèmes qui menacent le pays. ? Un président-a-t-il le droit de refuser de recevoir les hautes personnalités du pays sans motif. ? Pourquoi, les coupables de ce coup d’état empêchent-ils les journalistes, qui manifesteraient le désir de voir Bouteflika et de s’entretenir avec lui de sa santé et de ses projets? Pourquoi Bouteflika se cache-t-il et tente de masquer sa maladie au peuple algérien. ? N’est-il pas de son devoir et de ses obligations de recevoir les personnalités et de leur communiquer ses bulletins de santé ; pour la manifestation de la vérité. ? IL est urgent, que toute l’élite du pays se mobilise pour exiger que le président soit soumis à un contrôle médical par les experts algériens et par les experts étrangers et qu’il accepte de recevoir les citoyens algériens avant les étrangers, pour prouver au peuple qu’il est en bonne santé et qu’il est capable de gérer notre pays avec ses capacités physiques et morales sans aucune intervention artificielle mécanique ou électronique.. ?

Source. http://www.alterinfo.net/Le-coup-d-etat-fomente-par-la-France-au-profit-de-kabyles-sionistes_a120563.html
 
 
 

 
Commentaire N° : 2
Par: KHELIFI Said Le : 2017-04-28
Titre: Requête
Pays: Algeria  

Nous demandons à l'ONU que nous soyons représenté par nous même et introduire toutes revendication indiquées dans les institutions concernées.
NB je suis victime du printemps noir, comme preuve de discrimination les pensions sont crystallisées à ce jour la Loi n° 02-125 du 07.04.2020 et n° 05-272 du 31 juillet 2005 fixant les droits de victimes des événements ayant accompagné le mouvement le parachèvement de l'identité nationale et aucun ne reprend en charge les victimes
 
 
 

 
Votre commentaire ici :
Nom
Email (votre email ne sera pas affiché)
Titre
Commentaire
  Sécurité : copier le code suivant ba7cca4m ici :  
 
 

 
Lette d’alerte du Congrès Mondial Amazigh au gouvernement espagnol après son intention d’extrader en Algérie deux militants Mozabites
Messieurs Les Ministres,
Comme vous le savez certainement, le gouvernement algérien persécute et réprime gravement les Amazighs d’Algérie. Depuis l’année 2013 particulièrement, le peuple amazigh du Mzab est victime de violences raciales exercées par les Arabes algériens avec le soutien avéré des autorités de police et de justice. Durant l’été 2015, une trentaine de Mozabites ont été tués et des centaines ont été blessés dans diverses localités du Mzab, notamment à Ghardaia et Berriane. La police a également arrêté environ 150 Mozabites et les a accusés de « porter atteinte à la sûreté de l’Etat » et à « l’unité nationale ».
... Lire la suite - - Auteur: CMA - Date : 2017-09-18

 

 
Observatoire : Non à l'extradition vers l'Algérie des deux militants des droits humains amazighs du Mzab, Salah Abbouna et Khodir Sekkouti, incarcérés en Espagne
L’Algérie a émis un mandat d’arrêt international à l’encontre de ces deux militants pacifistes avec un dossier monté de toutes pièces les accusant de terroristes. Il est de notre devoir d’interpeller les autorités espagnoles. Salah Abbouna et Khodir Sekkouti ont toujours œuvré pacifiquement dans le respect du droit international pour faire valoir les droits fondamentaux, les libertés individuelles et collectives du Mzab (région au sud d’Alger) dont ils sont natifs. Ils ont aussi continuellement dénoncé la violation des droits de l’homme et les exactions que subissent quotidiennement les militants mozabites en Algérie.... Lire la suite - - Auteur: Observatoire Amazigh des Droits et Libertés - Date : 2017-09-11

 

 
L'affaire des militants pacifiques Mzabs Mr Salah ABBOUNA et Mr Khoudir SEKKOUTI
En ma qualité de président de l'association Izmulen pour les droits des At-Mzab, association loi de 1901 qui a pour objet "La défense des droits de l'Homme des At-Mzab ", militant politique de l'opposition et des droits de l'Homme, réfugié politique en France depuis le 14 avril 2016, j'alerte l'opinion publique sur les graves accusations lancée par les autorités algériennes contre les deux militants politiques pacifiques mzabs algériens et militants des droits de l'Homme, MM. Salah ABBOUNA et Khodir SEKKOUTI actuellement détenus en Espagne après s'être réfugiés pour demander l'asile.... Lire la suite - - Auteur: Izmulen pour les droits des At Mzab - Date : 2017-09-10

 

 

Headquarters : Amazigh World  (Amadal Amazigh), North America, North Africa

  amazighworld@gmail.com

Copyright 2002-2009  Amazigh World. All rights reserved.