Arabe
English
 
 
Les états nations de Tamazgha
 Algérie
Egypte
 Iles Canaries
 Libye
 Mali
 Maroc
 Mauritanie
 Niger
 Tunisie
 
 CMA
 Pétitions
 

 

Algérie : des élections en trompe l’oeil


Le congrès Mondial Amazigh dans un communiqué rendu publique aujourd’hui a qualifié les élections en Algérie prévues le 4 mai prochain en « des élections en trompe l’œil ». « Tous les scrutins sont organisés et contrôlés par une administration au service exclusif des partis au pouvoir » rajoute le communiqué. La nouvelle de cette fois-ci : « des candidates islamistes sont présentées sans visage sur les affiches électorales avec l’aval de la « Haute instance indépendante chargée de la surveillance des élections législatives », présidée par un islamiste, alors on ne peut que conclure que ces élections-là comme les précédentes, sont manipulées et ne reflèteront donc en rien le choix populaire ». Ci-après le communiqué dans son intégralité. La Rédaction.


Le 4 mai prochain, les algérien-nes sont appelés à voter pour élire leurs représentants à l’assemblée nationale. Il est alors légitime de s’interroger à la fois sur l’honnêteté, la transparence et donc la crédibilité d’un tel scrutin mais également sur le contenu des programmes affichés par les différents partis politiques et en particulier ceux qui gouvernent l’Algérie depuis son « indépendance » en 1962, le Front de Libération Nationale (FLN) et le Rassemblement National Démocratique (RND).

Concernant la question de la crédibilité du suffrage, lorsque l’on sait qu’en Algérie tous les scrutins sont organisés et contrôlés par une administration au service exclusif des partis au pouvoir, lorsque l’on sait que toutes les élections passées ont été dans une large mesure entachées de fraudes massives, lorsque la corruption est largement utilisée soit pour obtenir une place de candidat-e, soit pour « acheter » les voix des électeurs, lorsque des candidates islamistes sont présentées sans visage sur les affiches électorales avec l’aval de la « Haute instance indépendante chargée de la surveillance des élections législatives », présidée par un islamiste, alors on ne peut que conclure que ces élections-là comme les précédentes, sont manipulées et ne reflèteront donc en rien le choix populaire. Dans ces conditions ces élections sont illégitimes et inutiles.

Quant aux programmes des deux principaux partis au pouvoir, FLN et RND, il n’y a d’une part aucun bilan du mandat passé et d’autre part, leur contenu se résume à des promesses et des discours à dominante idéologique arabonationaliste et islamique, mais dans lesquels on trouve également des intimidations adressées à tous ceux qui réclament un minimum de justice, de démocratie et de respect pour les droits humains et les libertés fondamentales.

Ainsi, M. Ouyahia, secrétaire général du RND et directeur du Cabinet du chef de l’Etat, déclare à Tizi-Wezzu, en Kabylie, que « l’Algérie restera unie et indivisible », fermant de manière autoritaire la porte à toute discussion sur d’autres alternatives possibles comme celle que porte le Mouvement pour l’Autodétermination de la Kabylie. Pourtant la Constitution algérienne indique dans son article 30 son attachement au droit à l’autodétermination des peuples.

De son côté, le Premier ministre, M. Sellal choisit Tamanrasset, une des capitales du peuple Touareg, pour affirmer que « l’Algérie ne rouvrira pas ses frontières » ni avec le Niger, ni avec le Mali, ni avec le Maroc, condamnant les populations locales à être privées d’échanges notamment de produits de première nécessité comme les produits alimentaires et les médicaments. Le Premier Ministre algérien bafoue ainsi le droit international, notamment l’article 36 de la Déclaration de l’ONU sur les droits des peuples autochtones qui stipule que « les peuples autochtones, en particulier ceux qui vivent de part et d’autre de frontières internationales, ont le droit d’entretenir et de développer, à travers ces frontières, des contacts, des relations et des liens de coopération avec leurs propres membres ainsi qu’avec les autres peuples, notamment des activités ayant des buts spirituels, culturels, politiques, économiques et sociaux ». Par ailleurs, les droits de l’Homme sont les grands oubliés de cette campagne électorale alors que les abus sont nombreux : détention illégale depuis plus de 22 mois du défenseur des droits humains Kamel-Eddine Fekhar et ses 150 codétenus du Mzab, détention arbitraire de Slimane Bouhafs, uniquement parce qu’il est chrétien, condamnations abusives de Belaid Imad pour avoir porté le drapeau Kabyle, de Touati Merzouk et de Arezki Marwan, jeunes blogueurs ainsi que les persécutions engagées contre tous les défenseurs des droits de l’homme et des libertés, particulièrement en Kabylie.

En conclusion, pour les Amazighs d’Algérie, il n’y a aucune raison d’espérer un quelconque progrès suite à ce scrutin. Le combat pacifique doit être poursuivi avec détermination par la société civile qui est pour le moment la seule force susceptible d’apporter les changements positifs attendus.

Paris, 20/04/2967 – 2/05/2017

P/Le Bureau du CMA
Kamira Nait Sid, Présidente


Auteur: CMA
Date : 2017-05-02


Suivez-nous sur Facebook
 

 
Communiquer
Partager sur Facebook avec vos amis-es
 
 
La plume de CMA
Envoyer l'article à un ami
Article lu 53119 fois

 

Les commentaires : Important :Prière de noter que les commentaires des lecteurs représentent les points de vue de leur auteurs et non pas d’AmazighWorld; et doivent respecter la déontologie, ne pas dépasser 6 à 10 lignes, critiquer les idées et non pas les personnes, êtres constructifs et non déstructifs et dans le vif du sujet.

 
Votre commentaire ici :
Nom
Email (votre email ne sera pas affiché)
Titre
Commentaire
  Sécurité : copier le code suivant wruhkyhd ici :  
 
 

 

Autres articles :

 
Le Congres Mondial Amazigh: La barbarie islamiste a encore frappé en France
Vendredi 23 mars 2018, un jeune islamiste français lance une attaque terroriste aveugle contre des citoyens à Carcassonne et à Trèbes dans le département de l’Aude, tuant 4 personnes et en blessant 15 autres. Le Congrès Mondial Amazigh (CMA) condamne avec force ces crimes horribles et adresse ses plus sincères condoléances aux familles et aux proches des victimes.... Lire la suite - - Auteur: CMA - Date : 2018-03-27

 

 
La Kabylie toujours à l'avant garde
Naima Salhi est le bourdon nuisible qui a excité la ruche, cette femme ne savait pas à qui elle a affaire, elle est tombée sur l'élite du monde Amazigh. Personne n'aurait imaginé que cette ruche était prête à ce point  à planter son dard sur quiconque oserait la toucher dans  son amour propre et ses fondements. Il faut dire qu'ils ont de qui tenir, les numides ont une grande histoire glorieuse derrière eux.... Lire la suite - - Auteur: id Bawzki - Date : 2018-02-13

 

 
Les états d’Afrique du Nord demandent à UNESCO de classer le couscous un plat ARABE:Le congrès Mondial Amazigh alerte
Monsieur le directeur, Nous avons appris récemment par la presse, que vous avez introduit au nom de l’Algérie et conjointement avec le Maroc et la Tunisie, un dossier de demande de classement du couscous au patrimoine mondial de l’humanité auprès de l’Unesco. ... Lire la suite - - Auteur: CMA - Date : 2018-02-06

 

 
«Si tu prononces un mot en Tamazighte, je te tue!»: une députée et secrétaire générale d’un parti politique
Ce sont les propos haineux de Naima Salhi, une députée algérienne et secrétaire générale d’un micro-puscule parti politique de l’équité et de la proclamation. Dans une vidéo qu’elle a publiée elle-même sur youtube, ... Lire la suite - - Auteur: Moha Bouwawal - Date : 2018-02-06

 

 
HOMMAGE à Amel égorgée pour ne pas avoir porté le voile! "Amel revient 20 ans après…"
Je suis revenue pour vous parler de moi et de mon histoire , pour ceux qui m’ont oubliée et ceux qui ne me connaissent pas !
Je m’appelle Amel Zanoune Zouani je suis née le 07 décembre 1974, je faisais des études en droit à la faculté de Ben Aknoun d’Alger, j’étais
... Lire la suite - - Auteur: Correspondant - Date : 2018-01-30

 

 
Le Congres Mondial Amazigh : Yennayer 2968–2018
Comme chaque année, au moment où nous célébrons le Nouvel An Amazigh 2968-2018, notre première pensée va naturellement à toutes celles et à tous ceux qui ont subi au cours des années passées et de manière tout à fait arbitraire, les privations, le mépris, le racisme et les discriminations, les violences, la torture, l’exil forcé, la détention arbitraire et la mort. ... Lire la suite - - Auteur: CMA - Date : 2018-01-15

 

 
Les violences et le racisme d’Etat en Algérie à l’encontre des Amazighs sérieusement dénoncés par le Congrés Mondial Amazigh à la 94eme session de Genève
Le Comité onusien pour l’élimination du racisme et des discriminations raciales (CERD) a examiné en séance publique, le rapport périodique présenté par l’Etat algérien, les 22 et 23 novembre 2017 au siège du Haut Commissariat aux droits de l’homme à Genève. La délégation algérienne était composée de huit membres et conduite par M. Lazhar Soualem, Directeur des Droits de l’Homme au Ministère des Affaires Etrangères. ... Lire la suite - - Auteur: CMA - Date : 2017-12-19

 

 
« ARABE ET MUSULMAN », BESSIF !
Je suis arrivé au monde « étiqueté ». Deux mots gravés dans ma chair : arabe et musulman. Je suis né Algérien et la constitution du pays stipule que « l’islam est la religion de l’État » et que « l’arabe est la langue nationale et officielle ». Arabe malgré la langue de mes parents, le kabyle, et musulman malgré mes doutes et le paganisme de mes ancêtres.... Lire la suite - - Auteur: Karim Akouche - Date : 2017-12-13

 

 
Manifester pour l’arabisation de Jérusalem ou contre l’arabisation de Tamazgha? En Kabylie on a choisi le second
Au moment où plusieurs villes de l’empire arabe protestent pour Jérusalem en guise de protestation contre la décision du président américain Trump, les kabyles ont choisi de sortir massivement dans les rues de Kabylie pour leur cause nationale : Non à l’arabisation de l’Algérie. Un signe de conscience profonde. ... Lire la suite - - Auteur: Moha Bouwawal - Date : 2017-12-11

 

 
Une Marche Pour La Langue Tamazight à Tizi Ouzou :Lundi 11 Décembre 2017
Après le vote des députés Algériens contre la promotion de la langue Tamazight à L'APN... Nous appelons l'ensemble des étudiants de l'université Mouloud Mammeri, les enseignants, et la société civile à Rejoindre massivement la marche Qui aura lieu le Lundi 11 Décembre 2017 à 11h00 .... Lire la suite - - Auteur: Amazighworld - Date : 2017-12-07

 

 

 

Headquarters : Amazigh World  (Amadal Amazigh), North America, North Africa

  amazighworld@gmail.com

Copyright 2002-2009  Amazigh World. All rights reserved.