Arabe
English
 
 
Les états nations de Tamazgha
 Algérie
Egypte
 Iles Canaries
 Libye
 Mali
 Maroc
 Mauritanie
 Niger
 Tunisie
 
 CMA
 Pétitions
 

 

Il est temps de donner à la Kabylie sa liberté

En analysant le film de l’histoire d’Afrique du Nord depuis la naissance du printemps Amazigh un 20 Avril 1980, cela fait 37 ans à ce jour, il est clair que le plus vieux peuple de la méditerranée s’est réveillé. Il est clair aussi qu’il a décidé de reprendre son destin en main.

Au début, Il a demandé la libération de sa culture et sa langue. Celle-ci a été purement et simplement interdite après l’arrivée au pouvoir des régimes arabo-islamiques qui font allégeance au moyen orient et de l’arabo-islamisme leur état d’existence.  L’histoire retienne que leur impulsion au pouvoir était loin d’être démocratique mais belle et bien par l’appuie affiché de la France post coloniale.

Le refus catégorique de sa demande par ses régimes et l’absence de soutien à l’intérieur qu’à l’extérieur a poussé les initiateurs du printemps Amazigh, le peuple kabyle, a cherché d’autres issues à sa demande légitime.
Une idée est née, pourquoi pas l’indépendance ? Une bonne partie du mouvement Amazigh algérien trouvait l’idée au départ de la science-fiction. Voir même une atteinte à la cause amazighe.  Les deux grands partis pro-kabyles, le RCD et le FFS, s’y opposent. Pour eux la solution est de changer de l’intérieur.

Dix ans, plus tard, leur projet est resté lettre morte. On ne peut pas changer un système verrouillé qui fait tout pour étouffer l’autre. Il croit que sa survie n’est garantie que par la mort de l’autre. Résultat, la conscience populaire est arrivée doucement et après de longues années à la conviction que seule l’indépendance de la Kabylie peut sauver ce qui est encore à sauver du projet initiale : l’Algérie Amazighe.

Le 20 Avril 2017, la Kabylie a envoyé une lettre au monde entier, qu’elle ne reculera pas devant son projet d’indépendance. Des milliers de milliers de manifestants ont brandi les drapeaux de la Kabylie indépendante. Ce drapeau, d’ailleurs qui n’a pas été dessiné dans les bureaux des colons français, comme le reste des drapeaux des états d’Afrique du Nord, mais dans les villages et villes de Kabylie. Par même des artistes Kabyles.

L’Europe, le voisin éternel du peuple Amazigh d’Afrique du Nord, à fermer les yeux pour ne pas voir. Elle n’est pas prête ni à confronter la nouvelle réalité ni a gérer ses conséquences avec ses alliées du Golf.
Le 4 Mais 2017, la Kabylie a encore montrée qu’elle s’attache à son indépendance. Un boycotte catégorique des urnes dans toutes la Kabylie. Avant les élections législatives, on lit des banderoles : « Nos rêves ne rentrent pas dans vos urnes ». Ce qui est un message fort et symbolique qui sera gravé dans l’histoire de ce peuple Amazigh d’Afrique du Nord.

On ne peut pas dire que le régime algérien n’a pas compris le message, mais est ce que l’Europe a compris que son voisin du sud a compris son jeu ?  

Pour enlever le doute, le jour des élections la population de Kabylie l’a exprimé autrement. Dans certains villages, comme à Bouira, les bureaux de votes sont saccagés et les quelques dizaines de bulletins de vote jetés dans les rues.

Officiellement l’allergie déclare le taux de participation aux élections dans toute la Kabylie est de 14%. Des sources Kabyles parlent de 4.7%. Mais admettant les 14%, les élus n’auront au grand maximum que 51% des voies des 14%, soit 7.14%. Ce peuple sera-t-il donc représenté au parlement algérien par la décision de 7.14% de sa population ? C’est inadmissible.  

Il est donc temps, de comprendre que pour ne pas embraser toute l’Afrique du Nord, et pour ne pas embourber l’Europe dans la gestion de ses conséquences de bien savoir que la seule solution est donner la liberté à ce vieux peuple de la méditerranée.

Il va certainement re-participer à la civilisation mondiale, comme il l’a fait dans le passé. C’était avant de changer son identité.


Auteur: Moha Bouwawal
Date : 2017-05-05


Suivez-nous sur Facebook
 

 
Communiquer
Partager sur Facebook avec vos amis-es
 
 
La plume de Moha Bouwawal
Envoyer l'article à un ami
Article lu 30624 fois

 

Les commentaires : Important :Prière de noter que les commentaires des lecteurs représentent les points de vue de leur auteurs et non pas d’AmazighWorld; et doivent respecter la déontologie, ne pas dépasser 6 à 10 lignes, critiquer les idées et non pas les personnes, êtres constructifs et non déstructifs et dans le vif du sujet.

 
Votre commentaire ici :
Nom
Email (votre email ne sera pas affiché)
Titre
Commentaire
  Sécurité : copier le code suivant yt05dmrq ici :  
 
 

 

Autres articles :

 
Béjaia fête le 38eme anniversaire du printemps Amazigh
Les étudiants de l’université de Bejaia et des anciens militants du MCB, ont organisé une marche pacifique en hommage aux martyrs du Printemps berbère, ou ce qui est communément connu aujourd’hui par le double anniversaire : ... Lire la suite - - Auteur: Amazighworld - Date : 2018-04-20

 

 
Le Congres Mondial Amazigh: La barbarie islamiste a encore frappé en France
Vendredi 23 mars 2018, un jeune islamiste français lance une attaque terroriste aveugle contre des citoyens à Carcassonne et à Trèbes dans le département de l’Aude, tuant 4 personnes et en blessant 15 autres. Le Congrès Mondial Amazigh (CMA) condamne avec force ces crimes horribles et adresse ses plus sincères condoléances aux familles et aux proches des victimes.... Lire la suite - - Auteur: CMA - Date : 2018-03-27

 

 
La Kabylie toujours à l'avant garde
Naima Salhi est le bourdon nuisible qui a excité la ruche, cette femme ne savait pas à qui elle a affaire, elle est tombée sur l'élite du monde Amazigh. Personne n'aurait imaginé que cette ruche était prête à ce point  à planter son dard sur quiconque oserait la toucher dans  son amour propre et ses fondements. Il faut dire qu'ils ont de qui tenir, les numides ont une grande histoire glorieuse derrière eux.... Lire la suite - - Auteur: id Bawzki - Date : 2018-02-13

 

 
Les états d’Afrique du Nord demandent à UNESCO de classer le couscous un plat ARABE:Le congrès Mondial Amazigh alerte
Monsieur le directeur, Nous avons appris récemment par la presse, que vous avez introduit au nom de l’Algérie et conjointement avec le Maroc et la Tunisie, un dossier de demande de classement du couscous au patrimoine mondial de l’humanité auprès de l’Unesco. ... Lire la suite - - Auteur: CMA - Date : 2018-02-06

 

 
«Si tu prononces un mot en Tamazighte, je te tue!»: une députée et secrétaire générale d’un parti politique
Ce sont les propos haineux de Naima Salhi, une députée algérienne et secrétaire générale d’un micro-puscule parti politique de l’équité et de la proclamation. Dans une vidéo qu’elle a publiée elle-même sur youtube, ... Lire la suite - - Auteur: Moha Bouwawal - Date : 2018-02-06

 

 
HOMMAGE à Amel égorgée pour ne pas avoir porté le voile! "Amel revient 20 ans après…"
Je suis revenue pour vous parler de moi et de mon histoire , pour ceux qui m’ont oubliée et ceux qui ne me connaissent pas !
Je m’appelle Amel Zanoune Zouani je suis née le 07 décembre 1974, je faisais des études en droit à la faculté de Ben Aknoun d’Alger, j’étais
... Lire la suite - - Auteur: Correspondant - Date : 2018-01-30

 

 
Le Congres Mondial Amazigh : Yennayer 2968–2018
Comme chaque année, au moment où nous célébrons le Nouvel An Amazigh 2968-2018, notre première pensée va naturellement à toutes celles et à tous ceux qui ont subi au cours des années passées et de manière tout à fait arbitraire, les privations, le mépris, le racisme et les discriminations, les violences, la torture, l’exil forcé, la détention arbitraire et la mort. ... Lire la suite - - Auteur: CMA - Date : 2018-01-15

 

 
Les violences et le racisme d’Etat en Algérie à l’encontre des Amazighs sérieusement dénoncés par le Congrés Mondial Amazigh à la 94eme session de Genève
Le Comité onusien pour l’élimination du racisme et des discriminations raciales (CERD) a examiné en séance publique, le rapport périodique présenté par l’Etat algérien, les 22 et 23 novembre 2017 au siège du Haut Commissariat aux droits de l’homme à Genève. La délégation algérienne était composée de huit membres et conduite par M. Lazhar Soualem, Directeur des Droits de l’Homme au Ministère des Affaires Etrangères. ... Lire la suite - - Auteur: CMA - Date : 2017-12-19

 

 
« ARABE ET MUSULMAN », BESSIF !
Je suis arrivé au monde « étiqueté ». Deux mots gravés dans ma chair : arabe et musulman. Je suis né Algérien et la constitution du pays stipule que « l’islam est la religion de l’État » et que « l’arabe est la langue nationale et officielle ». Arabe malgré la langue de mes parents, le kabyle, et musulman malgré mes doutes et le paganisme de mes ancêtres.... Lire la suite - - Auteur: Karim Akouche - Date : 2017-12-13

 

 
Manifester pour l’arabisation de Jérusalem ou contre l’arabisation de Tamazgha? En Kabylie on a choisi le second
Au moment où plusieurs villes de l’empire arabe protestent pour Jérusalem en guise de protestation contre la décision du président américain Trump, les kabyles ont choisi de sortir massivement dans les rues de Kabylie pour leur cause nationale : Non à l’arabisation de l’Algérie. Un signe de conscience profonde. ... Lire la suite - - Auteur: Moha Bouwawal - Date : 2017-12-11

 

 

 

Headquarters : Amazigh World  (Amadal Amazigh), North America, North Africa

  amazighworld@gmail.com

Copyright 2002-2009  Amazigh World. All rights reserved.