Arabe
English
 
 
Les états nations de Tamazgha
 Algérie
Egypte
 Iles Canaries
 Libye
 Mali
 Maroc
 Mauritanie
 Niger
 Tunisie
 
 CMA
 Pétitions
 

 

Il est temps de donner à la Kabylie sa liberté

En analysant le film de l’histoire d’Afrique du Nord depuis la naissance du printemps Amazigh un 20 Avril 1980, cela fait 37 ans à ce jour, il est clair que le plus vieux peuple de la méditerranée s’est réveillé. Il est clair aussi qu’il a décidé de reprendre son destin en main.

Au début, Il a demandé la libération de sa culture et sa langue. Celle-ci a été purement et simplement interdite après l’arrivée au pouvoir des régimes arabo-islamiques qui font allégeance au moyen orient et de l’arabo-islamisme leur état d’existence.  L’histoire retienne que leur impulsion au pouvoir était loin d’être démocratique mais belle et bien par l’appuie affiché de la France post coloniale.

Le refus catégorique de sa demande par ses régimes et l’absence de soutien à l’intérieur qu’à l’extérieur a poussé les initiateurs du printemps Amazigh, le peuple kabyle, a cherché d’autres issues à sa demande légitime.
Une idée est née, pourquoi pas l’indépendance ? Une bonne partie du mouvement Amazigh algérien trouvait l’idée au départ de la science-fiction. Voir même une atteinte à la cause amazighe.  Les deux grands partis pro-kabyles, le RCD et le FFS, s’y opposent. Pour eux la solution est de changer de l’intérieur.

Dix ans, plus tard, leur projet est resté lettre morte. On ne peut pas changer un système verrouillé qui fait tout pour étouffer l’autre. Il croit que sa survie n’est garantie que par la mort de l’autre. Résultat, la conscience populaire est arrivée doucement et après de longues années à la conviction que seule l’indépendance de la Kabylie peut sauver ce qui est encore à sauver du projet initiale : l’Algérie Amazighe.

Le 20 Avril 2017, la Kabylie a envoyé une lettre au monde entier, qu’elle ne reculera pas devant son projet d’indépendance. Des milliers de milliers de manifestants ont brandi les drapeaux de la Kabylie indépendante. Ce drapeau, d’ailleurs qui n’a pas été dessiné dans les bureaux des colons français, comme le reste des drapeaux des états d’Afrique du Nord, mais dans les villages et villes de Kabylie. Par même des artistes Kabyles.

L’Europe, le voisin éternel du peuple Amazigh d’Afrique du Nord, à fermer les yeux pour ne pas voir. Elle n’est pas prête ni à confronter la nouvelle réalité ni a gérer ses conséquences avec ses alliées du Golf.
Le 4 Mais 2017, la Kabylie a encore montrée qu’elle s’attache à son indépendance. Un boycotte catégorique des urnes dans toutes la Kabylie. Avant les élections législatives, on lit des banderoles : « Nos rêves ne rentrent pas dans vos urnes ». Ce qui est un message fort et symbolique qui sera gravé dans l’histoire de ce peuple Amazigh d’Afrique du Nord.

On ne peut pas dire que le régime algérien n’a pas compris le message, mais est ce que l’Europe a compris que son voisin du sud a compris son jeu ?  

Pour enlever le doute, le jour des élections la population de Kabylie l’a exprimé autrement. Dans certains villages, comme à Bouira, les bureaux de votes sont saccagés et les quelques dizaines de bulletins de vote jetés dans les rues.

Officiellement l’allergie déclare le taux de participation aux élections dans toute la Kabylie est de 14%. Des sources Kabyles parlent de 4.7%. Mais admettant les 14%, les élus n’auront au grand maximum que 51% des voies des 14%, soit 7.14%. Ce peuple sera-t-il donc représenté au parlement algérien par la décision de 7.14% de sa population ? C’est inadmissible.  

Il est donc temps, de comprendre que pour ne pas embraser toute l’Afrique du Nord, et pour ne pas embourber l’Europe dans la gestion de ses conséquences de bien savoir que la seule solution est donner la liberté à ce vieux peuple de la méditerranée.

Il va certainement re-participer à la civilisation mondiale, comme il l’a fait dans le passé. C’était avant de changer son identité.


Auteur: Moha Bouwawal
Date : 2017-05-05


Suivez-nous sur Facebook
 

 
Communiquer
Partager sur Facebook avec vos amis-es
 
 
La plume de Moha Bouwawal
Envoyer l'article à un ami
Article lu 3049 fois

 

 

Les commentaires

Important :Prière de noter que les commentaires des lecteurs représentent les points de vue de leur auteurs et non pas d’AmazighWorld; et doivent respecter la déontologie, ne pas dépasser 6 à 10 lignes, critiquer les idées et non pas les personnes, êtres constructifs et non destructifs et dans le vif du sujet.

 

 
Votre commentaire ici :
Nom
Email (votre email ne sera pas affiché)
Titre
Commentaire
  Sécurité : copier le code suivant 3v0gkidx ici :  
 
 

 
LE HIRAK DU RIF ET LES REFUGIES MOZABITES ARRIVENT AU PARLEMENT ESPAGNOL
A la demande de l’Assemblée Mondiale Amazighe, une délégation a été reçue ce mercredi 12 juillet au parlement espagnol, au siège du groupe du parti nationaliste basque. La délégation amazighe était formée par Rachid RAHA, président de l'AMA, et deux membres du mouvement amazigh à Madrid, Abdelhamid Gambou et Marouan El Jaouari, accompagné par le grand anthropologue-immunologue Antonio Arnaiz Villena.... Lire la suite - - Auteur: Rachid RAHA - Date : 2017-07-19

 

 
REFLEXION SUR LA PLURALITE ALGERIENNE
Le concept d’algérianité suppose la pluralité et la diversité de sa composante pleine et entière sans distinction et prédominance aucune ainsi que le rejet de toute forme d’unicité d’où qu’elle vienne et sous toutes ses formes, identitaires, linguistiques, religieuses, culturelles et autres. Il est le point cardinal de toute ligne organisationnelle... Lire la suite - - Auteur: Madjid Ait Mohamed - Date : 2017-06-27

 

 
Le Congrès Mondial Amazigh condamne fermement les attentats commis en Grande Bretagne
En l’espace de moins de trois mois (le 22 mars à Londres, le 22 mai à Manchester et le 3 juin à Londres), la Grande Bretagne a été frappée durement par trois lâches attaques terroristes islamistes, faisant de nombreuses victimes innocentes. Comme il l’a fait contre d’autres attentats commis par le terrorisme islamiste, le Congrès Mondial Amazigh (CMA) condamne avec force ces abominables agressions et rend hommage à leurs victimes. Le CMA exprime ses plus sincères condoléances à leurs proches et les assure de sa sympathie et de sa solidarité.... Lire la suite - - Auteur: CMA - Date : 2017-06-06

 

 

Headquarters : Amazigh World  (Amadal Amazigh), North America, North Africa

  amazighworld@gmail.com

Copyright 2002-2009  Amazigh World. All rights reserved.