Arabe
English
 
 
Les états nations de Tamazgha
 Algérie
Egypte
 Iles Canaries
 Libye
 Mali
 Maroc
 Mauritanie
 Niger
 Tunisie
 
 CMA
 Pétitions
 

 

Congrés Mondial Amazigh : Tamazgha(Afrique du Nord), Le droit à l’autodétermination n’est pas un crime!

Depuis toujours, comme par réflexe, à chaque fois que les Amazighs osent élever la voix pour exprimer pacifiquement un minimum de respect pour leurs droits légitimes et leurs libertés fondamentales, les gouvernements les accusent automatiquement et systématiquement d’être des « séparatistes », de « nuire aux intérêts nationaux » et d’être « manipulés par des mains maléfiques étrangères ». C’est le cas pour les Touaregs notamment au Niger et au Mali, c’est le cas pour les Kabyles, les At-Mzab et les Chawis en Algérie et c’est le cas pour les Rifains au Maroc. A qui les gouvernements d’obédience arabo-islamique veulent-ils faire croire que des millions d’Amazighs qui portent invariablement des revendications de justice, de respect des droits humains, de liberté et de dignité, agissent contre les intérêts de leur propre pays, de leur propre patrie, de la terre que leur ont légué leurs ancêtres ?

Le CMA tient à rappeler fermement que ce sont les privations permanentes des droits des Amazighs, les violences policières et les injustices de toutes natures qu’ils subissent, leur exclusion de toute participation libre à l’exercice du pouvoir, y compris au niveau local et le refus des gouvernements d’ouvrir le moindre dialogue sincère avec eux, qui poussent régulièrement les Amazighs à se révolter dans tous les pays de Tamazgha. Les Etats choisissent fatalement la force brutale pour faire taire la contestation, comme cela se produit actuellement au Mzab, en Kabylie et au Rif.


Le CMA réaffirme également de manière très claire que lorsque des organisations politiques ou des organisations de la société civile amazighes revendiquent un statut d’autonomie ou même l’indépendance pour leur territoire, elles ont le droit de le faire conformément à leur liberté d’opinion et d’expression et au principe du droit à l’autodétermination des peuples. En effet, les textes fondamentaux de la Charte des Nations Unies énoncent que « tous les peuples ont le droit de disposer d'eux-mêmes. En vertu de ce droit, ils déterminent librement leur statut politique et assurent librement leur développement économique, social et culturel ». Les Amazighs, peuple autochtone du nord de l’Afrique, disposent donc de toute la légalité et la légitimité pour exprimer et promouvoir leurs idées d’émancipation.

En conséquence, les Etats de Tamazgha sont tenus au respect du droit à l’autodétermination des Amazighs et doivent impérativement mettre un terme à leurs mauvaises pratiques consistant à diaboliser et à criminaliser les acteurs politiques et sociaux amazighs.

Le Congrès Mondial Amazigh restera vigilant et ne manquera pas de dénoncer tout manquement des Etats à leurs obligations internationales et particulièrement leurs violations des droits humains.

Paris, le 26/05/2967 – 8/06/2017
La Présidente
Kamira Nait Sid


Auteur: CMA
Date : 2017-06-14


Suivez-nous sur Facebook
 

 
Communiquer
Partager sur Facebook avec vos amis-es
 
 
La plume de CMA
Envoyer l'article à un ami
Article lu 41228 fois

 

Les commentaires : Important :Prière de noter que les commentaires des lecteurs représentent les points de vue de leur auteurs et non pas d’AmazighWorld; et doivent respecter la déontologie, ne pas dépasser 6 à 10 lignes, critiquer les idées et non pas les personnes, êtres constructifs et non déstructifs et dans le vif du sujet.

 
Commentaire N° : 1
Par: id Bawⵣiki Le : 2017-06-15
Titre: Les grands rassemblements populaires sont impératifs
Pays: France  


Le monde Amazigh possède aujourd'hui des Hommes et des Femmes de grande valeur et de grande probité, capables de sortir leur peuple du sous-développement et lui offrir de meilleures perspectives d'avenir et de meilleures conditions de vie.

Le véritable problème se situe dans l'impossibilité d'émerger et devenir un LEADER choisi et acclamé par l'ensemble du peuple Amazigh de TAMAZGHA. Les pouvoirs arabo-musulmans empêchent quiconque par tout un tas d'actions: menaces, intimidations, arrestations voire même disparition ou liquidation, de se mettre en avant et devenir plus populaire qu'eux. Les îlots libérés s'ils devaient exister sont des cibles faciles à isoler et à détruire comme ce fût le cas d'Azawad. Les kurdes malgré l'appui des américains n'ont toujours pas d'Etat reconnu à l'ONU.

Une bonne partie du peuple Amazigh est incapable de se défaire de l'arabo-islamisme inscrit dans son cerveau, alors il doit au moins manifester pour finir par avoir le droit à la liberté de rassemblement et d'expression sans la moindre inquiétude.

La communauté internationale ne parle pas à un peuple, mais un leader populaire comme ce fût le cas de Gandhi et Mao.


 
 
 

 
Votre commentaire ici :
Nom
Email (votre email ne sera pas affiché)
Titre
Commentaire
  Sécurité : copier le code suivant 2tlx6mai ici :  
 
 

 

Autres articles :

 
Maroc: les montagnard-es de l’Atlas et de l’Assamer abandonnés
La fin du mois de janvier et le début de février 2018 ont connu une vague de grand froid au Maroc. La neige est tombée en grande quantité notamment sur les reliefs de l’Atlas, bloquant des centaines de voyageurs sur les routes, isolant des dizaines de villages et paralysant la vie dans toute la région montagneuse de l’Atlas. Les habitants ont également été confrontés aux ........ Lire la suite - - Auteur: CMA - Date : 2018-02-15

 

 
La montagne et les souffrances des montagnards
La montagne est un château d’eau du Maroc. La quasi-totalité des eaux, qu’elles soient souterraines ou de surface proviennent de la montagne. Elles nourrissent les barrages, irriguent les plaines et désaltèrent les populations. La montagne représente à peu près le tiers du territoire national, abrite un peu moins de la moitié de la population et renferme des richesses minières, de biodiversité et de bois inestimables.... Lire la suite - - Auteur: El Ghazi Lakbir - Date : 2018-02-06

 

 
La tragédie des Amazighes de la montagne
Notre premier ministre est très occupé pour avoir une pensée – une simple déclaration – pour nos concitoyens et frères amazighes de la montagne qui subissent depuis quelques jours – et cela continuera jusqu’au samedi prochain – les affres d’une météo horrible, faite de blizzard, de chutes inédites de neige et de pluie torrentielle. ... Lire la suite - - Auteur: Moha Moukhlis - Date : 2018-02-06

 

 
Contre les forces des ténèbres : Par solidarité avec Maitre Ahmed Arehmouch
Maitre Ahmed Arehmouch, avocat au barreau de Rabat et militant émérite de la cause amazighe a été attaqué sauvagement par des voyous, dans sa maison, semant la terreur et terrorisant sa famille.... Lire la suite - - Auteur: Moha MOUKHLIS - Date : 2018-01-19

 

 
Maroc/le parti PAM: A dieu la modernité, retour vers son authenticité d’origine
PAM, c’est le parti politique marocain qui veut réaliser le rêve du panarabisme : marier entre l’authenticité et la modernité. C’est pour cela que son nom est parti de l’authenticité et la modernité.... Lire la suite - - Auteur: Moha Bouwawal - Date : 2018-01-07

 

 
Après le Hirak du Rif, le mouvement d'IMIDER est le plus vulnérable aux arrestations politiques
Les trois tout derniers détenus du mouvement contestataire d’Imider, parmi les 33 personnes arrêtés entre 2011 et 2017, ont été libérés il y a trois jours et accueilli par les villageois d’Imider, un accueil festif au gout de la victoire pour Hamid Oubrka et Ichou Hamdane qui ont été arrêtés  le 28 Décembre 2013, et Mustapha Faska arrêté le 27 Décembre 2014. ... Lire la suite - - Auteur: correspondant - Date : 2018-01-02

 

 
La lettre du Congres Mondial Amazigh au Roi Mohamed VI
Majesté, Comme vous le savez, après la mort atroce du jeune poissonnier Mohsen Fikri, broyé par une benne à ordures lors d’un contrôle de police le 28 octobre 2016 à Taghzut (El-Hocima), un large mouvement populaire d’indignation est né spontanément dans cette région du Rif. Ce mouvement citoyen pacifique mais déterminé, entendait protester contre les crimes, le mépris, les injustices et toutes les formes de discriminations et d’abus de pouvoir infligés au peuple rifain par le Makhzen marocain, depuis l’indépendance du pays en 1956. ... Lire la suite - - Auteur: CMA - Date : 2018-01-01

 

 
Maroc : lancement d'un satellite High Tech dans le secret le plus total
Surtout fermez bien les yeux et bouchez vous les oreilles et ne le dites à personne, car le Maroc vient de lancer un satellite Thales ultra moderne entre le 7 et 8 novembre 2017. Ceci dans le secret le plus total . Ce satellite espion que seules les grandes puissances peuvent s'énorgueiller  d'en avoir un. N'oublions pas que le Maroc fait partie des pays pauvres. ... Lire la suite - - Auteur: id Bawziki - Date : 2017-11-27

 

 
Au Maroc profond, la marginalisation commence à engendrer des morts
Exactement le lendemain du 61eme anniversaire de fin de protectorat Français sur le Maroc, qui est célébré au Maroc chaque année au 18 novembre comme jour d’indépendance, les marocains se sont retrouvé devant une scène d’humiliation humaine : 15 femmes mortes, dont certaines enceintes, dans une bousculade pour avoir un don d’un sac de 10 kg de farine ! ... Lire la suite - - Auteur: Moha Buwawal - Date : 2017-11-19

 

 
Maroc :«Agharas Agharas» du RNI est au bout de son souffle avant même de commencer
La ministre Lamaia Boutaleb, au nom du parti RNI dans le gouvernement marocain d’El Othmani, vient de le prouver en passant un important contrat à une société qui vienne de se créer Southbridge A&I. La société appartient à son collègue qui vient de rejoindre le bureau politique du RNI au mois de Mai dernier, Mr Hassan Belkhayat que son oncle n’est que Mouncif Belkhayat l'ex-ministre de la jeunesse et dans le même bureau politique du même parti. ... Lire la suite - - Auteur: Amazighworld - Date : 2017-09-10

 

 

 

Headquarters : Amazigh World  (Amadal Amazigh), North America, North Africa

  amazighworld@gmail.com

Copyright 2002-2009  Amazigh World. All rights reserved.