Arabe
English
 
 
Les états nations de Tamazgha
 Algérie
Egypte
 Iles Canaries
 Libye
 Mali
 Maroc
 Mauritanie
 Niger
 Tunisie
 
 CMA
 Pétitions
 

 

Il y a des jours où je regrette d’être née arabe : Fawzia Zouari, écrivaine et journaliste tunisienne

Cet article est publié initialement sur jeune Afrique, nous l’avons repris vu son importance en ce moment ci avec le débat d’ingérence Egyptienne sur le projet des Tunisiens a égaliser l’héritage entre les femmes et les hommes tunisiens (es), Ainsi sur le degré de conscience identitaire Amazighe de la Tunisie qui commence à prendre de l'ampleur en Tunisie à l'instar du Maroc et de l'Algérie. Fawzia Zouari, est une écrivaine et journaliste tunisienne, docteur en littérature française et comparée de la Sorbonne. Rédaction...

article ......

IL y a des jours où je regrette d’être née arabe. Les jours où je me réveille devant le spectacle de gueules hirsutes prêtes à massacrer au nom d’Allah et où je m’endors avec le bruit des explosions diffusées sur fond de versets coraniques. Les jours où je regarde les cadavres joncher les rues de Bagdad ou de Beyrouth par la faute des kamikazes ; où des cheikhs manchots et aveugles s’arrogent le droit d’émettre des fatwas parce qu’ils sont pleins comme des outres de haine et de sang ; où je vois des petites filles, les unes courir protéger de leur corps leur mère qu’on lapide, et les autres revêtir la robe de mariée à l’âge de 9 ans.

Et puis ces jours où j’entends des mamans chrétiennes confier en sanglotant que leur progéniture convertie à l’islam refuse de les toucher sous prétexte qu’elles sont impures. Quand j’entends pleurer ce père musulman parce qu’il ne sait pas pourquoi son garçon est allé se faire tuer en Syrie. À l’heure où celui-ci parade dans les faubourgs d’Alep, kalachnikov en bandoulière, en attendant de se repaître d’une gamine venue de la banlieue de Tunis ou de Londres, à qui l’on a fait croire que le viol est un laissez-passer pour le paradis.

Ces jours où je vois les Bill Gates dépenser leur argent pour les petits Africains et les François Pinault pour les artistes de leur continent, tandis que les cheikhs du Golfe dilapident leur fortune dans les casinos et les maisons de charme et qu’il ne vient pas à l’idée des nababs du Maghreb de penser au chômeur qui crève la faim, au poète qui vit en clandestin, à l’artiste qui n’a pas de quoi s’acheter un pinceau. Et tous ces croyants qui se prennent pour les inventeurs de la poudre alors qu’ils ne savent pas nouer une cravate, et je ne parle pas de leur incapacité à fabriquer une tablette ou une voiture. Les mêmes qui dénombrent les miracles de la science dans le Coran et sont dénués du plus petit savoir capable de faire reculer les maladies. Non ! L’Occident, ces prêcheurs pleins d’arrogance le vomissent, bien qu’ils ne puissent se passer de ses portables, de ses médicaments, de ses progrès en tous genres.

Et la cacophonie de ces "révolutions" qui tombent entre des mains obscurantistes comme le fruit de l’arbre. Ces islamistes qui parlent de démocratie et n’en croient pas un mot, qui clament le respect des femmes et les traitent en esclaves. Et ces gourdes qui se voilent et se courbent au lieu de flairer le piège, qui revendiquent le statut de coépouse, de complémentaire, de moins que rien ! Et ces "niqabées" qui, en Europe, prennent un malin plaisir à choquer le bon Gaulois ou le bon Belge comme si c’était une prouesse de sortir en scaphandrier ! Comme si c’était une manière de grandir l’islam que de le présenter dans ses atours les plus rétrogrades.

Ces jours, enfin, où je cherche le salut et ne le trouve nulle part, même pas auprès d’une élite intellectuelle arabe qui sévit sur les antennes et ignore le terrain, qui vitupère le jour et finit dans les bars la nuit, qui parle principes et se vend pour une poignée de dollars, qui fait du bruit et qui ne sert à rien !

Voilà, c’était mon quart d’heure de colère contre les miens. Ouf !


Auteur: Fawzia Zouari
Date : 2017-08-16


Suivez-nous sur Facebook
 

 
Communiquer
Partager sur Facebook avec vos amis-es
 
 
La plume de Fawzia Zouari
Envoyer l'article à un ami
Article lu 38909 fois

 

 

Les commentaires

Important :Prière de noter que les commentaires des lecteurs représentent les points de vue de leur auteurs et non pas d’AmazighWorld; et doivent respecter la déontologie, ne pas dépasser 6 à 10 lignes, critiquer les idées et non pas les personnes, êtres constructifs et non destructifs et dans le vif du sujet.

 

 
Votre commentaire ici :
Nom
Email (votre email ne sera pas affiché)
Titre
Commentaire
  Sécurité : copier le code suivant fymafmb5 ici :  
 
 

 
En Tunisie aussi, les Amazighs se révoltent contre le mépris économique et identitaire
« Nous ne sommes pas des arabes. Nous sommes des Amazighs et on parle toujours cette langue dans toute la région. On nous appelle ces gens qui parlent une langue spéciale, dans les grandes villes de sud de la Tunisie, mais cette langue spéciale c’est Tamazight, ... ... Lire la suite - - Auteur: Amazighworld - Date : 2017-05-24

 

 
Un DJ anglais mixe l'appel à la prière: une boîte de nuit fermée en Tunisie
Une nouvelle fois l'islam fait preuve de ce qui le caractérise le plus c'est à dire l'intolérance et la haine, il balance ses interdits et ses diktats hérités des temps éculés. Ce week-end, entre le vendredi 31 mars et le samedi 1er avril, un DJ britannique introduit dans son mix un appel à la prière alors qu'il se produit dans la boîte de nuit Elguitoune en Tunisie.... Lire la suite - - Auteur: Id Bawziki - Date : 2017-04-10

 

 
L’empire arabe se fissure !
L’état tunisien vient d’expulser de son poste le ministre des affaires religieuses Mr Abdeljalil Ben Salem ! Le motif de cette sanction, car il s’agit bien d’une sanction, sont la gêne et l’embarras dans lesquels les déclarations du ministre demi ont plongé l’équipe au pouvoir ! Il a, en effet,   accusé ouvertement et courageusement l’idéologie Wahhabite, d’être derrière le terrorisme, le Takfir et la radicalisation ambiants,  à l‘échelle planétaire !... Lire la suite - - Auteur: Ahmed Assermouh - Date : 2016-11-14

 

 

Headquarters : Amazigh World  (Amadal Amazigh), North America, North Africa

  amazighworld@gmail.com

Copyright 2002-2009  Amazigh World. All rights reserved.