Arabe
English
 
 
Les états nations de Tamazgha
 Algérie
Egypte
 Iles Canaries
 Libye
 Mali
 Maroc
 Mauritanie
 Niger
 Tunisie
 
 CMA
 Pétitions
 

 

Maroc: Les étudiant-es Amazighs de l’université d’Agadir subissent une nouvelle vague d’agressions à caractère raciste


Une fois de plus, au cours de la semaine du 14 au 20 mai 2018, des individus se déclarant comme « Sahraouis », ont semé la terreur à l’université Ibn-Zohr d’Agadir. Munis de pierres, de gourdins et d’armes blanches (sabres, machettes, couteaux), ils ont attaqué violemment les étudiantes et les étudiants Amazighs, faisant plusieurs blessés à l’intérieur et à l’extérieur de l’université. Ils ont également empêché les étudiant-es d’accéder aux salles de cours et d’examen.

Ce n’est pas la première fois que l’université d’Agadir est choisie par les Sahraouis pour empêcher les activités culturelles organisées par les étudiants Amazighs, les insulter, les menacer et les agresser physiquement. C’était déjà le cas en 2007, en 2014 et en 2016 et les attaques étaient toujours préparées, préméditées.


Le Congrès Mondial Amazigh (CMA) condamne avec force ces agressions à caractère raciste et assure les étudiantes et étudiants Amazighs et leurs familles de sa solidarité. Le CMA appelle les autorités marocaines à mettre fin en urgence à ces violences, à protéger les étudiant-es et à sécuriser l’université et ses environs.

Par ailleurs le CMA s’interroge sur les raisons de la passivité de l’administration et des services de sécurité de l’université Ibn Zohr d’Agadir qui n’ont visiblement pris aucune mesure de manière à prévenir cette violence qui se répète. Ils endossent donc l’entière responsabilité de ces graves évènements ainsi que leurs conséquences.

Le CMA note qu’au cours des 20 dernières années, les étudiants Amazighs sont la cible de différents groupes fascistes, se réclament des idéologies islamiste et/ou panarabiste ou appartenant à des organisations Sahraouis. Le CMA demande instamment au gouvernement de combattre sévèrement ces mouvements extrémistes et au ministre de l’enseignement supérieur de prendre des mesures fermes afin de protéger les étudiantes et les étudiants amazighs et faire en sorte que les universités marocaines redeviennent des espaces pacifiques dédiés uniquement à l’acquisition des savoirs et à l’échange intellectuel.

Paris, 9/05/2968 – 21/05/2018

La Présidente,
Kamira Nait Sid


Auteur: CMA
Date : 2018-05-23


Suivez-nous sur Facebook
 

 
Communiquer
Partager sur Facebook avec vos amis-es
 
 
La plume de CMA
Envoyer l'article à un ami
Article lu 1802 fois

 

Les commentaires : Important :Prière de noter que les commentaires des lecteurs représentent les points de vue de leur auteurs et non pas d’AmazighWorld; et doivent respecter la déontologie, ne pas dépasser 6 à 10 lignes, critiquer les idées et non pas les personnes, êtres constructifs et non déstructifs et dans le vif du sujet.

 
Commentaire N° : 1
Par: id Bawⵣiki Le : 2018-05-24
Titre: Nouvelle alerte à ceux qui ne veulent rien voir.
Pays: France  


Cela fait des années que tout le monde sait à Agadir que les sahraouis bénéficient de l'impunité totale , alors que les Amazighs n'ont droit à aucune mansuétude. C'est un peu de leur faute car ils ont toléré l'intolérable et accepté l'inacceptable. Le jour où le Makhzen à écrasé Tawada sur leur sol aurait dû être le point de départ d'une grande révolte et d'une grande insurrection afin de pourchasser tous les anti-amazighs, au-lieu de cela ils se sont couchés et maintenant ils en paient les conséquences et ce n'est pas fini.

C'est par les larmes et le sang que Tizi-Ouzzou a défendue son identité Amazighe dont elle peut être fière aujourd'hui et non par l'adoration d'Allah et de Mahomet. Agadir est devenue une ville sans âme , nos pauvres aïeux doivent pleurer dans leur tombe.

Merci Kamira, s'il n'en reste qu'une vous serez celle-là.




 
 
 

 
Commentaire N° : 2
Par: espoir Le : 2018-05-24
Titre: le rempart
Pays: France  

Le site"ASKIL ATRAR" met en pratique les textes religieux Amazigh d'avant la colonisation. Ces textes ressuscitent la langue, l'esprit et la glandeur notre culture de l'époque où la langue Tamazight véhiculait le savoir sur tout le TAMAZGHA et ailleurs. La prière dans notre langue est le vrai rempart contre la sauvagerie et contre l'obscurantisme de DAECH et des idéologies fasciste.  
 
 

 
Votre commentaire ici :
Nom
Email (votre email ne sera pas affiché)
Titre
Commentaire
  Sécurité : copier le code suivant t99px7e3 ici :  
 
 

 

Autres articles :

 
Pour mémoire afin de ne jamais oublier!
Puisque l'histoire des peuples antiques ne ne s'oublie jamais quelle qu'en soit la malice, la tromperie ou la malhonnêteté de certains "historiens-fossoyeurs" qui en relatent ses époques, elle demeure malgré tout, bien ancrée dans le plus profond de leur être.... Lire la suite - - Auteur: Mohamed Dassari - Date : 2018-06-11

 

 
Le Hirak du RIF revient sur la scène marocaine et internationale
La révolte du RIF revient sur la scène politique marocaine, à l’occasion du printemps Amazigh Avril 2018, le mouvement Amazigh a organisé une grande manifestation le 29 Avril 2018 à Madrid demandant la libération des détenus politiques du RIF. Ceci a coïncidé avec les dernières déclarations du détenu Nasser Zeefzafi à la cours de Casablanca où il a annoncé avoir été ....... Lire la suite - - Auteur: Amazighworld - Date : 2018-04-30

 

 
SPORT CYCLISTE: "que s'est-il passé lors du 31ème Tour du Maroc 2018"?
Décidément le sport cycliste Marocain est de nouveau en détresse et n'a guère l'air de vouloir décoller et met encore une fois ses dirigeants dans l'embarras, surtout quand récemment et un vendredi 13/04/2018, les 2 équipes nationales Marocaines "A" et "B" avaient dû se retirer du parcours du 31ème édition du nouveau "Tour du Maroc" (1957-2018) à AGADIR, refusant de prendre le départ vers MOGADOR (180 Kms) sous pretexte d'un ...... Lire la suite - - Auteur: Mohamed Dassari - Date : 2018-04-23

 

 
AGADIR: "les habitants peuvent dire adieu aux derniers arbres historiques"
En plein mois de Mars 2018 période printanière et entre les dimanches 18/03 et 25/03/2018, une quarante d'arbres de "faux-poivriers" datant de l'époque du Protéctorat Français et considerée comme patrimoine naturel et historique, avait été abattue et déracinée... Lire la suite - - Auteur: Mohamed Dassari - Date : 2018-04-05

 

 
Communiqué du Mouvement Amazigh au sujet des graves déclarations du dénommé Ahmed Ouihmane
Nous, organisations, citoyens et activistes réunis dimanche 18 mars 2018 à 10h au siège de l’Association Assid, afin d’étudier les possibilités et modalités de soutien à l’initiative de l’association AFRICA pour les Droits de l’Homme qui a réclamé l’ouverture d’une enquête judiciaire au sujet des graves déclarations du dénommé Ahmed Ouihman, notamment: ... Lire la suite - - Auteur: Amazighworld - Date : 2018-03-22

 

 
La fédération des juifs du Maroc en France écrit au Maire de la ville d’Agadir : Si Israël est qualifié au mondial 2026, elle ne rentrera pas au Maroc s’il organise ?
Monsieur Salah el Malouki maire d'Agadir. Ma réponse à votre communiqué de ce jour sur votre page Facebook. Que je joins ci dessous.
Cher Monsieur le Maire,
Vous dites ne pas savoir qu'il y a une délégation d'Israël pour le Grand prix de judo dans votre ville. C'est très grave ! Cette délégation de sportifs n'est pas rentrée dans votre ville, par votre belle plage en pleine nuit ...
... Lire la suite - - Auteur: Simon Skira - Date : 2018-03-12

 

 
Maroc : L’enseignement privé ou priver de l’enseignement ?
Un certain nombre de familles marocaines  se donnent beaucoup de peine pour assurer un enseignement privé à leurs enfants, pour soi- disant, leur garantir un enseignement de qualité ; et par là,  un avenir meilleur. Cependant la majorité écrasante est  totalement inconsciente de la réalité de ce secteur. Comment l’enseignement privé prive nos enfants d’un vrai enseignement ? ... Lire la suite - - Auteur: Hassan EL MOUDEN - Date : 2018-02-27

 

 
Maroc: les montagnard-es de l’Atlas et de l’Assamer abandonnés
La fin du mois de janvier et le début de février 2018 ont connu une vague de grand froid au Maroc. La neige est tombée en grande quantité notamment sur les reliefs de l’Atlas, bloquant des centaines de voyageurs sur les routes, isolant des dizaines de villages et paralysant la vie dans toute la région montagneuse de l’Atlas. Les habitants ont également été confrontés aux ........ Lire la suite - - Auteur: CMA - Date : 2018-02-15

 

 
La montagne et les souffrances des montagnards
La montagne est un château d’eau du Maroc. La quasi-totalité des eaux, qu’elles soient souterraines ou de surface proviennent de la montagne. Elles nourrissent les barrages, irriguent les plaines et désaltèrent les populations. La montagne représente à peu près le tiers du territoire national, abrite un peu moins de la moitié de la population et renferme des richesses minières, de biodiversité et de bois inestimables.... Lire la suite - - Auteur: El Ghazi Lakbir - Date : 2018-02-06

 

 
La tragédie des Amazighes de la montagne
Notre premier ministre est très occupé pour avoir une pensée – une simple déclaration – pour nos concitoyens et frères amazighes de la montagne qui subissent depuis quelques jours – et cela continuera jusqu’au samedi prochain – les affres d’une météo horrible, faite de blizzard, de chutes inédites de neige et de pluie torrentielle. ... Lire la suite - - Auteur: Moha Moukhlis - Date : 2018-02-06

 

 

 

Headquarters : Amazigh World  (Amadal Amazigh), North America, North Africa

  amazighworld@gmail.com

Copyright 2002-2009  Amazigh World. All rights reserved.