Arabe
English
 
 
Les états nations de Tamazgha
 Algérie
Egypte
 Iles Canaries
 Libye
 Mali
 Maroc
 Mauritanie
 Niger
 Tunisie
 
 CMA
 Pétitions
 

 

La Kabylie de nouveau en pointe et montre l'exemple en boycottant la langue arabe

Bravo à vous les frères et seours kabyles, vous avez enfoncé un coin contre l'occupation idéologique arabo-musulmane . C'est une action pacifique qui aura  une portée considérable surtout si elle ne s'arrête pas en si bon chemin. Vous avez décidé et c'est tout à votre honneur de boycotter l'apprentissage de la langue arabe qui est sommes toutes qu'une langue d'occupation. incarnée par des personnages ingrats et peu reconnaissants.

La désobéissance civile (ou civique) est reconnue par les instances internationales surtout quand elle émane d'un peuple autochtone dominé et occupé alors qu'il est sur ses terres depuis des milliers d'années. Qui peut contester cela mis à part les arabes à l'instar de Naima Salhi, raison de plus pour prendre ses distances de cette langue et même de la rejeter.

Le monde entier vient de se réveiller en dénonçant un fait ponctuel abject suite au meurtre du journaliste saoudien Jamal Khashouggi en feignant par hypocrisie de ne pas dénoncer le véritable coupable à savoir une doctrine nauséabonde obscurantiste dont les berbères ont souffert depuis l'invasion par les arabo-musulmans de l'Afrique du Nord. On feint de ne pas voir le cas du Maroc qui a importé un copié-collé de cette doctrine qui ne connait que la violence et l'extermination . Souvenons nous de Hassan II et les massacres infligés aux rifis et de tous les berbères tués ou jetés en prison car ils voulaient tout juste affirmer leur identité. Le monde ne veut rien voir de tout cela , il pense d'abord à ses intérêts . Espérons que cette affaire Khashouggi lui ouvrira les yeux. En tout cas heureusement qu'il existe parmi les berbères un peuple fier de ses origines numides de Massinissa à Dihya qui refuse qu'un occupant ingrat lui conteste son identité héritée de ses ancêtres depuis les temps anciens.

Mass Amghar Ahedane  a dit à un journaliste russe "je ne veux pas vous parler en arabe , car vous allez penser que je suis un arabe". Beaucoup d'Amazighs n'ont pas voulu s'appliquer cette citation croyant bien faire pour arranger les choses, ils oublient juste qu'en se mettant à parler l'arabe ils enfoncent leur tête dans la gueule du monstre qui finira par les avaler sans laisser de traces et adieu les racines et l'identité berbère.

Franchement quel est l'Amazigh qui peut croire un seul instant que pour lui, apprendre l'arabe est plus important que d'apprendre l'anglais?.

Les berbères ne sont pas nés pour être constamment soumis et occupés alors que par essence même c'est un peuple libre.

Merci à vous les frères et soeurs kabyles , de sauver l'honneur des Amazighs , vous êtes la valeur montante , le vrai porte-drapeau, tous vos compatriotes sont fiers de vous car vous incarnez par vos actes la véritable force capable de changer les choses pour tous les Amazighs de TAMAZGHA.

Tuddert  i  Iqbaylin
ⵜⵓⴷⴷⴻⵔⵜ     ⵉ    ⵉⵇⴱⴰⵢⵍⵉⵏ


Auteur: id Bawziki
Date : 2018-10-22


Suivez-nous sur Facebook
 

 
Communiquer
Partager sur Facebook avec vos amis-es
 
 
La plume de id Bawziki
Envoyer l'article à un ami
Article lu 5767 fois

 

Les commentaires : Important :Prière de noter que les commentaires des lecteurs représentent les points de vue de leur auteurs et non pas d’AmazighWorld; et doivent respecter la déontologie, ne pas dépasser 6 à 10 lignes, critiquer les idées et non pas les personnes, êtres constructifs et non déstructifs et dans le vif du sujet.

 
Votre commentaire ici :
Nom
Email (votre email ne sera pas affiché)
Titre
Commentaire
  Sécurité : copier le code suivant 4jk1xj5c ici :  
 
 

 

 

Autres articles :
















 

 

Headquarters : Amazigh World  (Amadal Amazigh), North America, North Africa

  amazighworld@gmail.com

Copyright 2002-2009  Amazigh World. All rights reserved.