Arabe
English
 
 
Les états nations de Tamazgha
 Algérie
Egypte
 Iles Canaries
 Libye
 Mali
 Maroc
 Mauritanie
 Niger
 Tunisie
 
 CMA
 Pétitions
 

 

Les Amazighs de Lybie refusent la nouvelle constitution jugée raciale


Le conseil supérieur des Amazighs de Lybie, dans un communiqué publié hier le 5 décembre 2018, a rejeter catégoriquement le projet de la nouvelle constitution libyenne jugé raciale et fait sur mesure pour l’ethnie arabe en terre Libyenne Amazighe.

Il a aussi dénoncé la commission onusienne de ne pas être fidèle a ses engagements en ce qui concerne les droits des peuples autochtones en Lybie.

Ci-après la version vidéo du communiqué en langue arabe publié par le conseil superieur des Amazighs de Lybie:

 


Auteur: Amazighworld
Date : 2018-12-06


Suivez-nous sur Facebook
 

 
Communiquer
Partager sur Facebook avec vos amis-es
 
 
La plume de Amazighworld
Envoyer l'article à un ami
Article lu 15527 fois

 

Les commentaires : Important :Prière de noter que les commentaires des lecteurs représentent les points de vue de leur auteurs et non pas d’AmazighWorld; et doivent respecter la déontologie, ne pas dépasser 6 à 10 lignes, critiquer les idées et non pas les personnes, êtres constructifs et non déstructifs et dans le vif du sujet.

 
Commentaire N° : 1
Par: id Bawⵣiki Le : 2018-12-06
Titre: Le pire est peut-être devant eux.
Pays: France  


Les Amazighs de Libye se trouvent dans une situation terrible, eux qui représentent le summum de la civilisation Amazighe durant toute son existence. La communauté internationale ne voit en eux rien d'autre que des arabo-musulmans, puisqu'ils prient Allah et parle l'arabe. Allez faire la distinction entre des zèbres à grande rayures et à petites rayures. Les européens sont d'abord préoccupés par l'arrêt de l'immigration incontrôlée et sont prêt à soutenir un homme fort quel qu'il soit pourvu qu'il remplisse cette mission. Peu importe les berbères pour les occidentaux cela ne les préoccupe pas outre mesure, puisque dans le Sahel les touaregs sont tués sans que personne ne s'en émeuve. Aujourd'hui c'est Haftar qui tient la corde, c'est l'homme fort, il est même prêt a faire la guerre à l'Algérie, au besoin le pouvoir tunisien serait prêt à l'aider pour mettre fin à toute revendication des Amazighs.

Il ne suffit pas d'arborer un drapeau Amazigh tout en fricotant avec les tenants de l'arabo-islamisme , c'est un non-sens . Il faut marquer sa différence sinon la communauté internationale n'y comprend rien et ne voit pas où est le problème?.

Des actions et des comportements sont souhaitables:
1°) Derrière le drapeau Amazigh parler uniquement Tamazight et l'anglais- jamais l'arabe.
2°) S'armer au maximum militairement (drones et missiles) pour faire face à Haftar qui lui ne manque pas de soutiens .
3°) Faire appel aux Amazighs du monde entier ( exemple: Chaabane At Hammou, aux ingénieurs et techniciens...), pour défendre leur identité car c'est en Libye que tout ce joue.
Il faut aussi purifier les cerveaux de la contamination idéologique arabo-musulmane. Shashnaq n'a pas eu besoin de cela.

TOUT CELA EST COMPLIQUE, DIFFICILEMENT SURMONTABLE, MAIS IL S'AGIT D'UNE QUESTION DE VIE OU DE MORT.

 
 
 

 
Votre commentaire ici :
Nom
Email (votre email ne sera pas affiché)
Titre
Commentaire
  Sécurité : copier le code suivant ddhtg5nd ici :  
 
 

 

 

Autres articles :
















 

 

Headquarters : Amazigh World  (Amadal Amazigh), North America, North Africa

  amazighworld@gmail.com

Copyright 2002-2009  Amazigh World. All rights reserved.