Arabe
English
 
 
Les états nations de Tamazgha
 Algérie
Egypte
 Iles Canaries
 Libye
 Mali
 Maroc
 Mauritanie
 Niger
 Tunisie
 
 CMA
 Pétitions
 

 

«Ma Nessusem Ad aɣ mḥun» : si on se tait, ils nous écrasent

C’est le slogan clé que porte une banderole portée par des jeunes militants Amazighes de la commune de Nassiria à l’ouest de Boumerdasse en Kabylie réclamant la libération des détenus d’opinion mis en prison pour avoir revendiquer l’identité Amazighe d’Algérie en portant des drapeau Amazighs lors des manifestations contre le régime algérien.

Il vient de décider par une crise cardiaque – à en croire le pouvoir algérien- le général Gaid Saleh, qui de sa caserne militaire a donné l’ordre de mettre en prison tout algérien ou algérienne qui porte durant les manifestations populaires un drapeau autre que le drapeau algérien. Mais par mal chance, l’équipe nationale algérienne à qui le général a organisé une réception dans la capitale a porté le drapeau palestinien. Mais le général n’a pas honte et a fermé ses yeux sur cette violation de sa règle. Il n’a pas mis en prison l’équipe nationale mais une dizaine de jeunes militants Amazighs qui portent le drapeau Amazigh dans les manifestations, parce que c’est eux qu’il vise. Ce qui a une seule explication est que l’Algérie Amazighe est une colonie arabe.

Après sa mort, les prisons algériennes commencent à libérer ces détenus d’opinion qui avaient le tort de revendiquer leur identité Amazighe vis-à-vis d’un pouvoir arabo-islamique installé par la France coloniale et soutenu par la France poste coloniale.

Billa Bach : le nouveau Massinissa

Ici dans la photo est l’un de ces militants qui s’appelle Bilal Bacha de la commune de Nassiria à l’ouest de Boumerdass, sortie de la prison avec son T-shirt plein de signature des autres prisonniers tous Amazighs. De l’autre côté, sa commune a organisé un diner collectif a son honneur.

Rien ne peut donc arrêter ce réveil identitaire par tout en Afrique du Nord : Aux Ils Canaries, au Maroc, En Algérie, en Tunisie, en Lybie, au Mali, au Niger et même en Egypte. C’est un peuple qui a des racines profondes dans l’histoire. Il a su résister aux aléas politiques extérieures ou intérieures.  

 


Auteur: Moha Bouwawal
Date : 2019-12-24


Suivez-nous sur Facebook
 

 
Communiquer
Partager sur Facebook avec vos amis-es
 
 
La plume de Moha Bouwawal
Envoyer l'article à un ami
Article lu 2407 fois

 

Les commentaires : Important :Prière de noter que les commentaires des lecteurs représentent les points de vue de leur auteurs et non pas d’AmazighWorld; et doivent respecter la déontologie, ne pas dépasser 6 à 10 lignes, critiquer les idées et non pas les personnes, êtres constructifs et non déstructifs et dans le vif du sujet.

 
Votre commentaire ici :
Nom
Email (votre email ne sera pas affiché)
Titre
Commentaire
  Sécurité : copier le code suivant cscvxcg8 ici :  
 
 

 

 

Autres articles :








POUVOIR ET BADISSIA
Auteur: Madjid Ait Mohamed - Date : 2019-10-01








 

 

Headquarters : Amazigh World  (Amadal Amazigh), North America, North Africa

  amazighworld@gmail.com

Copyright 2002-2009  Amazigh World. All rights reserved.