Arabe
English
 
 
Les états nations de Tamazgha
 Algérie
Egypte
 Iles Canaries
 Libye
 Mali
 Maroc
 Mauritanie
 Niger
 Tunisie
 
 CMA
 Pétitions
 

 

L’indépendance du pays Mzab est cité par le Maroc à l’ONU


Par AmazighWorld, AmazighWorld.org
Date : 2021-08-03


Le Maroc, après avoir déposé officiellement à l’ONU son soutien à la requête d’indépendance de la Kabylie de la colonisation algérienne -une demande kabyle qui date de 8 ans déjà après le printemps noir de 2001- la presse algérienne présente à la conférence de presse organisée par le Maroc à l’ONU, veut emboiter le pas à l’ambassadeur du Maroc à l’ONU et lui pose la question suivante :

Question : « C’est l’Algérie presse service, peut-être je vais extrapoler un petit peu. Je vais parler d’un autre sujet, il y a le mouvement d’indépendance du RIF, le mouvement de Khettabi, qui prend quotidiennement de l’ampleur. Il y a des appels à l’international pour sensibiliser à ce mouvement qui revendique une partie des terres occupées. Quel commentaire fait vous ? ». Fin de citation de la journaliste (voir video).


Alors là, l’ambassadeur du Maroc va profiter d’une occasion pour ajouter un deuxième problème à l’Algérie, c’est la prédisposition du Maroc à soutenir aussi l’indépendance de la deuxième région de l’Algérie et qui va lui faire doublement mal : c’est la Chaouia Mozabite. D’une part, elle détienne la major partie de l’économie algérienne en dehors des hydrocarbures et d’autre part, elle est le pilier même de l’armée algérienne et l’ex-président Lamine Zeroual issu de l’armée et de cette région est là pour en témoigner.

La réponse de l’ambassadeur : « Qu’est-ce que je pense ? tout simplement au Maroc, il y a une démocratie. Tous ceux qui ont une opinion différente du gouvernement peuvent s’exprimer. C’est pour cela que ces gens aux Rif s’expriment chaque jour sans qu’ils ne soient ni attaqués et ni emprisonnés. Ce n’est pas la situation en Algérie où il y a des morts. Des dizaines, sinon des centaines. La différence entre le Rif et la Kabylie ou Gherdaya, c’est qu’en Kabylie et Gherdaya les morts se comptent par centaines. Au Maroc on n’a pas de mort, on a la liberté d’expression, de mouvement et de rassemblement. Donc tous ceux qui peuvent s’exprimer librement peuvent le faire dans le cadre de la constitution ». Fin de citation.


En effet, Gherdaya, la capitale du pays Mzab a subi le même sort que la Kabylie. Il y a quelques années, les prédicateurs islamistes du moyen orient ont lancé des appels contre les musulmans Ibadites de Gherdaya les qualifiants de Kafirs, ce qui a poussé une tribu arabe de la banlieue de Gherdaya à lancer des Raziyas contre les habitants de Ghardaïa. Il faut noter ici au passage, que la pays Mzab est le seul pays de l’Afrique du Nord qui garde encore l’islam Amazigh appelé Islam Ibadite.

Le malheur est que l’armée au lieu d’interrompre ces invasions et poursuivre l’Arabie Saoudite sur son intervention dans les affaires intérieures de l’Algérie et ses relais en Algérie, elle a participé à ces Razias en se mettant du côté des envahisseurs. Autrement, l’armée elle-même a répondu présent aux appels du Wahabisme. Ceci va déclencher le besoin d’auto-défense chez ces Amazighs Chaouis, et c’est plus que légitime. Ce qui va évoluer par la suite à des appels à l’indépendance. Une suite tout à fait logique.


En gros, l’Algérie a très mal géré la question Amazighe alors qu’elle devrait la prendre en charge sachant bien que cette question est née en Algérie en 1949 et re-née en 1980. Aujourd’hui c’est le moment de passer à la caisse pour payer la facture.

Cette très chère facture, qui va pousser sans doute la journaliste porte-parole de l’Algérie au lieu de discuter les fondements de la question, elle a affiché la volanté de changer de sujet à fin d’alerter le Maroc sur le revers de la médaille sur cet épineux problème du peuple ou des peuples amazighes d’Afrique du Nord, pour dire que les Amazighs partout dans les états nations crées par/avec la France après l’indépendance veulent tous de l’indépendance ! C’est Kif Kif, le Maroc ou l’Algérie. Alors on négocie ……

On peut facilement comprendre de la question qu’il y a une volonté de l’Algérie de chercher un compromis entre les deux états. Ce compromis qui sera certainement au détriment du peuple Kabyle et Mozabite qui consiste à : le Polisario en échange de la Kabylie.



Suivez-nous sur notre nouvelle page Facebook
 

 
Communiquer
Partager sur Facebook avec vos amis-es
 
Les autres articles de AmazighWorld
Envoyer l'article à un ami
Article lu 17684 fois

 

Les commentaires : Important :Prière de noter que les commentaires des lecteurs représentent les points de vue de leur auteurs et non pas d’AmazighWorld; et doivent respecter la déontologie, ne pas dépasser 6 à 10 lignes, critiquer les idées et non pas les personnes, êtres constructifs et non déstructifs et dans le vif du sujet.

 
Commentaire N° : 1
Par: id Bawziki Le : 2021-08-04
Titre: Des manoeuvres auxquelles les berbères ne doivent pas se laisser prendre.
Pays: France  


Si d'aventure le pouvoir algérien décide de reconnaître la souveraineté du Maroc sur le Sahara tout en chassant le POLISARIO, alors le Maroc aura un tout autre discours: il va dénoncer le séparatisme berbère, fossoyeur de l'UMA, qu'il soit kabyle ou Mzab, car il ne s'agit que de peuples marginaux qui veulent porter atteinte au pouvoir légitime algérien et à la stabilité de ce pays frère. Ce genre de discours est bien rodé dans les 2 pays, ils ne nous apprennent plus rien. On doit dire aux occupants: "DEGAGEZ".

Personne n'est dupe, le pouvoir marocain par son essence même, son idéologie et sa vassalité est profondément, culturellement , intrinsèquement et structurellement anti-Amazigh, car il refuse toute diffusion massive de tamazight dans les structures de l'Etat et la société. (il n'aime que les couchés).

Les Amazighs doivent compter uniquement sur eux-même. Ils sont le peuple légitime sur leurs terres ancestrales, personne ne peut leur enlever cela, c'est ce qui fait leur force. A ce jour seuls les kurdes et une partie des Catalans (même pas Israël) peuvent aider les berbères s'ils le peuvent.

Le Maroc est un pays dont des territoires sont occupés par l'Espagne, on le sait depuis longtemps, s'il veut récupérer ses terres (y compris les Canaries) et mettre à genoux l'Europe, il n'a qu'à lâcher quelques millions d'africains sur l'Espagne en leur donnant les moyens de traverser le détroit de Gibraltar (c'est le chemin le plus court). Seulement ce Royaume n'a qu'une peur celle de perdre son Trône.(ça finira bien par arriver, et que retiendra l'histoire?).





 
 
 

 
Votre commentaire ici :
Nom
Email (votre email ne sera pas affiché)
Titre
Commentaire
  Sécurité : copier le code suivant s78ux33i ici :  
 
 

 

 

Autres articles :
















 

 

Headquarters : Amazigh World  (Amadal Amazigh), North America, North Africa

  amazighworld@gmail.com

Copyright 2002-2009  Amazigh World. All rights reserved.