Arabe
English
 
 
 
 Editoriaux
 Lu dans la presse
 Opinions publique
 Bréves
 Rendez-vous
 Interviews
 Flashs
 Courrier des lecteurs
 Sondages
 Forum
 Journal du rire

Contactez nous

Internet : le Maroc est amazigh, l’Algérie est berbère.

Ce n’est pas moi qui le dit, c’est le moteur de recherche www.google.com/trends. C’est ces deux mots que les Internautes des deux pays font leurs recherches sur Internet. Ceux qui s’attendaient à ce que les régions amazighes arrivent en tête, seront peut être déçus ! Dans le cas du Maroc, c’est Casablanca, confirmant ainsi son titre de l’une des plus grandes métropoles amazighes au monde.  Pour l’Algérie, c’est la Capitale Alger qui surclasse indiscutablement toutes les villes de Kabylie. Cette région connue pourtant  par son son irrédentisme  et son activisme amazighs quasiment historiques.

 Par ailleurs, ces résultats appellent trois petites remarques :

Primo, ceux qui ont l’habitude d’aller sur Internet sont toujours des Amazighs citadins, mais ne renoncent jamais à leur amazighité; ils leur collent même à la peau pour dire les choses autrement bien qu’ils vivent dans des milieux pas forcément amazighophiles.

Deuxio,  au vu de ces statistiques,  l’on croirait facilement que l’amazighité s’est massivement définitivement déterritorialisée. Rassurez-vous, ce n’est pas vraiment le cas. En fait, c’est juste que les Internautes amazighs qui ont les moyens, qui sont familiers avec Internet et qui ont accès à un ordinateur connecté au réseau des réseaux se trouvent plus dans les grandes villes que dans les villages reculés de l’Atlas ou du Rif ou du Djurdjura.

Tertio,  un combat symbolique, et c’est vraiment une très bonne nouvelle, a été gagné surtout au Maroc. Le mot « amazigh » s’est imposé définitivement au détriment de « berbère ». Et cela pour au moins deux raisons : d’une part, il est totalement inconnu  de la majorité des Amazighs,  sauf peut-être de l’élite intellectuelle. D’autre part,  c’est un mot étranger qui recèle une charge dépréciative très patente surtout en arabe. D’ailleurs, certains amazighophobes, que ce soit en Algérie ou au Maroc, continuent à l’utiliser pour les raions que vous pouvez facilement deviner.  


Auteur: Lahsen Oulhadj
Date : 2007-11-23


Suivez-nous sur Facebook
 

 
Communiquer
Partager sur Facebook avec vos amis-es
 
 
La plume de Lahsen Oulhadj
Envoyer l'article à un ami
Article lu 12778 fois

 

Les commentaires : Important :Prière de noter que les commentaires des lecteurs représentent les points de vue de leur auteurs et non pas d’AmazighWorld; et doivent respecter la déontologie, ne pas dépasser 6 à 10 lignes, critiquer les idées et non pas les personnes, êtres constructifs et non déstructifs et dans le vif du sujet.

 
Votre commentaire ici :
Nom
Email (votre email ne sera pas affiché)
Titre
Commentaire
  Sécurité : copier le code suivant v74e5lyh ici :  
 
 

 

D'autres articles :

















 

Headquarters : Amazigh World  (Amadal Amazigh), North America, North Africa

  amazighworld@gmail.com

Copyright 2002-2009  Amazigh World. All rights reserved.