Arabe
English
 
 
 
 Editoriaux
 Lu dans la presse
 Opinions publique
 Bréves
 Rendez-vous
 Interviews
 Flashs
 Courrier des lecteurs
 Sondages
 Forum
 Journal du rire

Contactez nous

Sommes-nous des extrémistes ?

 

Débat entre deux membres, de la même famille Amazighe, séparée par l'idéologie arabo-islamiste. Il y a quelques jour un parlementaire d’Inzegane (Sud du Maroc) a pris la parole en séance parlementaire télévisée en directe sur la 1ere chaîne marocaine et a posé sa question en Tamazight. Les partis politiques arabo-islamistes se sont sentis choqués, bouleversés. Un journal nommé «Libération » porte parole de la section du parti Baath Irakien au Maroc a réagi a cette violation de la loi d’arabisation (selon lui bien sur) et a interviewé des députés de la même secte arabiste. Un des interviewés est aussi un Amazigh appartenant à un parti supposé défendre l’amazighité mais qui refuse son amazighité et préfère être un arabe comme les arabes qui préfèrent être des Israéliens. Le cousin de ce parlementaire préfère rester lui même et réagit a ses déclarations. Lisez ce débat exemplaire qui représente exactement le malheur de la société amazighe envahie par l’idéologie arabo-islamiste….

 

Sommes-nous des extrémistes ?

"L'amazigh est un droit de tous les Marocains. C'est une langue, une culture qui constituent un patrimoine commun de tous les Marocains. Mais quel était l'objectif de ce député d'autant que la personne à laquelle il s'adressait et à qui était destinée la question ne le comprenait pas", pense M. Tatou

Ce Haraki ne cache pas sa perplexité. "Les extrémistes de la cause amazighe vont considérer que ce parlementaire a accompli un acte de bravoure en posant une question en langue amazighe sous la coupole  (Libération (Ma) 09/11/2007)

 

AZUL  

(Je sais que tu détestes ce salut amazigh)
Alors je te dis en arabe que tu préfères :
assalamo 3alayka ya ibna 3ammi l3aiz

Bravo mon  cher cousin !

Tu es un vrai défenseur de la cause amazighe. Moi non plus je n’aime pas les extrémistes. Tu le sais bien ! Je ne t’apprends rien.

A ton avis, ceux qui demandent l’officialisation de tamazight, Ceux qui veulent parler tamazight au parlement, la levée de l’interdiction des prénoms amazighs. Ceux qui ne veulent pas passer pour des arabes et défendent leur vrai identité, ceux qui demandent tout simplement l’application du dahir d’Ajdir.

Ceux qui s’indignent de la politique d’arabisation dont tu es toi-même victime. Ceux qui oeuvrent pour la sauvegarde du patrimoine culturel amazigh plusieurs fois milliaire. Ceux qui veulent réécrire la vraie histoire de l’Afrique du nord.
 Tous cela  sont des extrémistes à tes yeux et par conséquence tu prends ton cousin pour un extrémiste. Franchement tu me déçois.

Tu ignores sans aucun doute que ce mouvement est progressiste. Il porte un message de paix. Il ne rejette ni chrétiens ni juifs, ni bouddhistes ni athées. Il est pour la liberté de croyance. C’est un défenseur des droits humains (hommes et femmes)
Fais un petit effort mon cher cousin. Tu as à coté de toi un éminent militant amazigh qui pourrait t’éclaircir les idées

Dis-moi donc !
Que penses tu des autres :
Ceux qui veulent tout arabiser, la terre, les hommes, la culture, l’histoire et disent que tamazight et la langue des bergers.
Ceux qui disent que l’Afrique du nord est arabe. Ceux qui nous nomment des barbares et qui attribuent notre architecture, notre artisanat et tous ce qui est beau chez nous aux arabes. Ceux qui veulent tout simplement ignorer notre existence et notre histoire sur cette terre amazighe. J’imagine que tu ne le prends pas pour des extrémistes arabes.

A tu déjà vu un militant amazigh s’exploser au milieux des foules pour nous traiter d’extrémistes.
Je vais te dire mon cousin : Le vrai extrémisme, celui qui fais des centaines de victimes chaque jour, ce n’est pas l’extrémisme amazigh : c’est l’idiologie arabiste, wahabite, véhiculé par la seule langue que tu sais lire et écrire.
Je sais qui tu ignores tout de notre mouvement  en tant qu’amazigh malgré ton appartenance à un parti qui se réclame  amazigh. Ce n’est pas monsieur aherdane qui va me contredire.

Par la même occasion, qu’a fait ton parti pour tamazight si ce n’est que son utilisation pour séduire les pauvres amazighs pendant les  compagnes électorales dans  les régions amazighophones qui ont échappé à l’arabisation (je sais que ce n’est pas ton cas, toi, tu es un Rbati  tu n’as pas besoin d’utiliser la langue des barbares, tu préfères passer pour un arabe civilisé)

Tu dis : la personne à laquelle il s'adressait et à qui était destinée la question ne  comprend pas l’arabe.

Il t’est déjà arrivé de penser aux amazighs qui assistent en direct aux séances parlementaires et qui ne comprennent pas un seul mot de l’arabe classique et même de la darija.
J’imagine ta réponse : il faut les arabiser, Ce n’est pas de ma faute s’ils ne comprennent pas.
Le parlementaire que tu critiques… quelque soit sont objectif à eu au moins le courage de parler en tamazight.
Tu n’as pas honte de traiter Les militants amazighs d’extrémistes.
Alors toi l’amazigh modéré ! Qu’as – tu fais pour tamazight. Comment te sens-tu dans un parlement arabe dans lequel ta langue maternelle est interdite. 
Tu me fais pitié mon cousin ! Ce n’est pas de ta faute; tu n’es que l’une des victimes de la politique d’arabisation menée par les arabistes depuis l’indépendance. Tu n’as fait que l’école arabe. Pour toi il n’y a que l’arabe qui compte et rien que l’arabe.
Je sais que tu ne liras jamais ce texte en français. Je fais confiance à monsieur OUZZINE AHERDANE pour te faire la traduction.

Par la même occasion pour je salue notre grand militant ouzzine. Je sais que vous faites de votre mieux pour sauver notre culture amazighe et que vous êtres combattu par la majorité du MP.
     Tu dis également : L’amazigh est un droit de tous les Marocains. C'est une langue, une culture qui constituent un patrimoine commun de tous les Marocains.

Paroles et paroles… ! Belle chanson !
Hélas ! La réalité en est une autre : nous somme dans un pays considéré comme arabe, faisant partie du Maghreb arabe et du monde arabe  "al oumma al aarabiyya"

 Tu considères que notre  culture est juste un folklore  pour attirer les touristes occidentaux.  La construction d’un musé pour la culture amazighe sera une bonne solution. A condition que ça ne soit pas un  Musé  destiné à la culture arabe.

Un petit conseille, mon cher cousin !

 La prochaine foi qu’il s’agira de tamazight au parlement, si tu es incapable de la défendre, il vaudrait mieux pour toi de garder le silence (qqen aqmmum inech…)

 

                                                                                     Ahmed


Auteur: Ahmed Tatou
Date : 2007-12-07


Suivez-nous sur Facebook
 

 
Communiquer
Partager sur Facebook avec vos amis-es
 
 
La plume de Ahmed Tatou
Envoyer l'article à un ami
Article lu 12951 fois

 

Les commentaires : Important :Prière de noter que les commentaires des lecteurs représentent les points de vue de leur auteurs et non pas d’AmazighWorld; et doivent respecter la déontologie, ne pas dépasser 6 à 10 lignes, critiquer les idées et non pas les personnes, êtres constructifs et non déstructifs et dans le vif du sujet.

 
Votre commentaire ici :
Nom
Email (votre email ne sera pas affiché)
Titre
Commentaire
  Sécurité : copier le code suivant 42h7m2dy ici :  
 
 

 

D'autres articles :

La longue traversée
Auteur: Mohammed Hifad - Date : 2019-11-12







Cherif, Hajj et compagnie
Auteur: Hha Oudadess - Date : 2019-04-01









 

Headquarters : Amazigh World  (Amadal Amazigh), North America, North Africa

  amazighworld@gmail.com

Copyright 2002-2009  Amazigh World. All rights reserved.