Arabe
English
 
 
 
 Editoriaux
 Lu dans la presse
 Opinions publique
 Bréves
 Rendez-vous
 Interviews
 Flashs
 Courrier des lecteurs
 Sondages
 Forum
 Journal du rire

Contactez nous

Même dans l'au delà, les Amazigh ne sont pas épargnés !

Dans la province d'El Hajeb, moyen Atlas, région Meknès-Tafilalet, au cœur de la tribu, Ait N'Dir (BENI M'TIR, sud) exactement dans la fraction des Ait Bourzouine, l'une des 15 fractions de ladite tribu, sur la route principale reliant El Hajeb à Agourai, à environs 6 km de cette dernière se trouve un cimetière où gisent les morts de cette région depuis des siècles et où l'on continue d'enterrer jusqu'à aujourd'hui. Au centre de ce cimetière est érigé un marabout dit: "Sidi Mhammed Ben Amar". 

Il y a trois ans, des personnes se faisant passer pour les petits fils et héritiers légitimes de la « Baraka » de ce "CHRIF", ont commencé "des travaux d'aménagement" dans ledit cimetière. Les gens de la tribu se sont opposé à ces pratiques vu qu'ils ne se limitaient pas à retaper le mausolée, mais bien au-delà : des vieux ossements, parfois, entiers ont été arrachés à leurs sommeil et souvent des tombes encore discernables et épargnées à l'usure du temps sont détruites ... Sous la pression et la colère des habitants, les « archéologues des temps modernes » ont pliés bagages...

Cette année, depuis quelques mois déjà, ces mêmes personnes sont revenus en force, déterminés plus que jamais à transformer le cimetière en "complexe religieux" ou je ne sais encore quoi. La même histoire se reproduit : Exhumation des ossements, des squelettes et j'en passe qu'ils ramassent soucieusement, morale « de piété » oblige, et qu'ils enterrent dans une fosse commune quand ce n'est pas sous les murs qu'ils érigent. Même les petits écoliers vous diront combien ses scènes sont dramatiques et horribles à voir...

Tout ces crimes et ces profanations sont commises au vu et au su de tous, avec un silence complice des autorités locales, des élus et mêmes de la tribu. Les auteurs de ces crimes et atteintes flagrantes à ce qu'il y a de plus sacré : La personne Humaine, prétendent agir en parfaite légitimité du moment qu'il ont une autorisation du ministères des affaires islamiques pour réaliser ces « travaux ». Laquelle autorisation, si il y en a une (car nous éloignons le fait que ce ministère accorde une permission à conséquences inhumaines et criminelles), devrait être précise sur la nature des travaux à savoir le retapage de l'existant sans jamais profaner les morts.

Qui n'a pas lu, ou vu à la télé c'est derniers mois le scandale crée autour de la profanation d'un cimetière musulman au Pas de Calais en France par des non musulmans ! Pas loin que ce jeudi 11 décembre 2008, le journal marocain libération en langue française, en a fait sa une. Mais qui a parlé de ce drame subit par les morts de ce cimetière dans la région d'EL HAJEB, au Maroc ??? Ne s'agit-il pas là aussi de morts musulmans ???  

Bref, est-ce que même après leurs morts et leurs enterrements, les amazigh doivent être humiliés et inquiétés ? Ni leurs âmes, ni leurs vieux os ne seront épargnés à l'avidité et à la barbarie des… ? Où sont-elles ces voix dénonciatrices des profanations des cimetières musulmans ? Où est-ce il y a musulmans et musulmans ? Deux poids deux mesures !

 


Auteur: Driss Bouljaoui
Date : 2008-12-31


Suivez-nous sur Facebook
 

 
Communiquer
Partager sur Facebook avec vos amis-es
 
 
La plume de Driss Bouljaoui
Envoyer l'article à un ami
Article lu 15901 fois

 

Les commentaires : Important :Prière de noter que les commentaires des lecteurs représentent les points de vue de leur auteurs et non pas d’AmazighWorld; et doivent respecter la déontologie, ne pas dépasser 6 à 10 lignes, critiquer les idées et non pas les personnes, êtres constructifs et non déstructifs et dans le vif du sujet.

 
Votre commentaire ici :
Nom
Email (votre email ne sera pas affiché)
Titre
Commentaire
  Sécurité : copier le code suivant 6yi96ahj ici :  
 
 

 

D'autres articles :






Cherif, Hajj et compagnie
Auteur: Hha Oudadess - Date : 2019-04-01











 

Headquarters : Amazigh World  (Amadal Amazigh), North America, North Africa

  amazighworld@gmail.com

Copyright 2002-2009  Amazigh World. All rights reserved.