Arabe
English
 
 
 
 Editoriaux
 Lu dans la presse
 Opinions publique
 Bréves
 Rendez-vous
 Interviews
 Flashs
 Courrier des lecteurs
 Sondages
 Forum
 Journal du rire

Contactez nous

Le Maroc et Israël : faut-il normaliser les relations ?

Moha Bouwawal

La normalisation officielle des relations entre le Maroc et l'Etat d'Israël est à l'ordre du jour. Si les contactes officieux et les échanges de tout ordre constituent une constante de la politique du royaume chérifien avec l'Etat d'Israël, l'ouverture d'une ambassade a toujours été combattu par les tenants de l'idéologie stalinienne, à savoir les partis de la Koutla et les mouvances intégristes. Cette idéologie totalitaire qui fait de la destruction de l'Etat hébreux un de ses dogmes s'inscrit dans une rupture totale avec l'histoire du Maroc et la présence juive sur le sol du Maroc depuis des siècles.
C'est pourquoi, la mouvance amazighe estime que ce choix idéologique nuit aux intérêts du Maroc sur le plan international et saborde toutes les initiatives de dialogue et de paix à laquelle ne cessent d'appeler les instances internationales. La mouvance amazighe estime que notre pays doit sortir du giron de l'araboislamisme qui opprime l'amazighité et opère un détournement de conscience du peuple amazighe sensé combattre des ennemis imaginaires et faire des « causes » des arabes ses « causes » nationales pour lesquelles des budgets faramineux et incontrôlables sont débloqués par l'Etat marocains.
La réalité historique nous apprend que la présence juive au Maroc est antérieure aux arabes, que les amazighes ont vécu dans une totale cohésion avec les hébreux. Bien plus, des tribus amazighes portent toujours les traces de la judéité.
La mouvance amazighe refuse que le problème palestinien, présenté comme problème exclusivement arabe, serve de pâture et d'alibi aux adeptes de l'idéologie arabo-islamo-intégriste qui se nourrissent, comme des charognards, de la « cause » d'un peuple pour étouffer les revendications démocratiques des amazighes.
Car, pour les arabistes et les intégristes, la « cause » palestinienne est une aubaine qui leur permet de maintenir le statut quo et continuer leur jeu macabre. Les arabo-intégristes devraient commencer par balayer devant leurs portes, se remettre en question et admettre que les « idéaux » politiques pour lesquels ils se battent sont caduques et anachroniques.
La normalisation des relations entre le Maroc et l'Etat d'Israël ne doit pas être conditionnée par la résolution du problème palestinien qui reste essentiellement un problème israélo-palestinien. Les arabes ne font que nuire aux palestiniens en s'ingérant dans leur affaires et en leur dictant la politique « arabe » à suivre. D'autant plus que les arabes n'ont de leçon à donner à personne. Leur crédibilité est démenti par la réalité : comment des Etats-dictatures puissent jouir d'un minimum de confiance sur le plan international alors que la réalité des peuples qui vivent dans les Etat dits « arabes » est faute de répression, d'humiliation, de torture et de tyrannie ?
Israël, quelques soient les critiques qu'on puisse formuler à ses dirigeants, reste une démocratie, la seule démocratie au Moyen Orient. Les gouvernements sont issus des urnes et agissent conformément aux choix politique pour lesquels ils ont été élus.
Les Etats arabes sont des Etats oppresseurs des peuples. Leurs dirigeants s'agitent au sein de structures fantoches, créées pour leurrer le peuple, qui fonctionnent comme des clubs ou des syndicats pour les gouvernants arabes. Des structures qui dilapident les deniers des peuples, dirigées par des prédateurs dont le souci principal est de se servir sur le dos du peuple, au nom du peuple. Cela fait plusieurs décennies que cela perdure sans résultat concret.
Les Etats dits arabes ont peur, car la normalisation des relations avec Israël mettra à nu leur politique. Les arabes ont besoin du problème palestinien et font tout pour le maintenir, empêcher sa résolution. C'est pourquoi la mouvance amazighe juge urgent de normaliser nos relations avec Israël. Le Maroc en tirera moult avantages.
Les arabes, au lieu d'accompagner le mouvement de l'Histoire, font du sur place. Ils confondent la réalité et les fantasmes. En Afrique du nord, cette idéologie est source d'obstacles, de frustrations et de haine. Elle est à la base de la négation de l'amazighité et de la judéité. C'est un obstacle pour le développement du Maroc et son ouverture sur le monde. Porteuse de valeurs archaïques et anachroniques, cette idéologie fonctionne comme un cimetière où l'identité du peuple est momifiée. Grâce au mouvement amazighe, le Maroc pourrait rompre avec cette idéologie mortifère et s'inscrire dans un projet de société démocratique, gouverné par les valeurs identitaires amazighes, ouvert sur l'Autre et respectueux des autres cultures et civilisations.

Debat sur le forum


Auteur: Moha Bouwawal
Date : 2005-03-28


Suivez-nous sur Facebook
 

 
Communiquer
Partager sur Facebook avec vos amis-es
 
 
La plume de Moha Bouwawal
Envoyer l'article à un ami
Article lu 10641 fois

 

 

Les commentaires

Important :Prière de noter que les commentaires des lecteurs représentent les points de vue de leur auteurs et non pas d’AmazighWorld; et doivent respecter la déontologie, ne pas dépasser 6 à 10 lignes, critiquer les idées et non pas les personnes, êtres constructifs et non destructifs et dans le vif du sujet.

 

 
Commentaire N° : 1
Par: saadi Le : 2010-01-03
Titre: abdx
Pays: Morocco  

chance a moi  
 
 

 
Votre commentaire ici :
Nom
Email (votre email ne sera pas affiché)
Titre
Commentaire
  Sécurité : copier le code suivant cnu4xk2g ici :  
 
 

 
Hommage aux victimes du 9 et 11 septembre 2001 : le Commandant Massoud et les 5000 victimes de World Trade Center
Il y a seize maintenant, les organisations de l’Islam politique ont orchestré deux attentats politiques meurtriers historiques espacés d’une seule journée : un à Afghanistan et l’autre à New York. Afghanistan, le dimanche 9 septembre 2001 : deux terroristes tunisiens du parti Ennahada ont assassiné le héros national Afghan le commandant Ahmad Shah Massoud. Ils sont Dahmane Abd el-Sattar (mari de l'islamiste Malika El Aroud d'origine marocaine) et Rachid Bouraoui el-Ouaer, deux hommes vivant à Bruxelles, en Belgique. Ils ont pu approcher Massoud grâce à une lettre de recommandation du Centre d'observation islamique ... Lire la suite - - Auteur: Mohamed EL OUAZGUITI - Date : 2017-09-11

 

 
Ce que je crois
Une « civilisation » en déroute, repliée autour de ses minarets et scandant des slogans rhétoriques dont les dérives se traduisent par l’appel au meurtre et au terrorisme. C’est l’expression qui me semble adéquate pour qualifier la majorité des sociétés arabo-musulmanes aujourd’hui et qui sont en proie à des soubresauts inédits qui secouent leurs fondements. Elles refusent de regarder la réalité en face et se réfugient dans un discours accusateur creux qui tourne en rond.... Lire la suite - - Auteur: Moha MOUKHLIS - Date : 2017-08-10

 

 
Emmanuel Macron : QUE SUIS-JE ET QUE PUIS-JE ?
Emmanuel Macron, jeune chef d’état « Jupitérien » a chamboulé les normes et les procédures d’antan, propres à l’élection du président de la république française ! du moins le pense-t-on ! Tout doit être rénové comme tout doit être neuf !... Lire la suite - - Auteur: Ahmed Assermouh - Date : 2017-08-08

 

 

Headquarters : Amazigh World  (Amadal Amazigh), North America, North Africa

  amazighworld@gmail.com

Copyright 2002-2009  Amazigh World. All rights reserved.