Arabe
English
 
 
 
 Editoriaux
 Lu dans la presse
 Opinions publique
 Bréves
 Rendez-vous
 Interviews
 Flashs
 Courrier des lecteurs
 Sondages
 Forum
 Journal du rire

Contactez nous

Il faut écouter le Rif si ce n’été pas déjà trop tard

Le 21 juillet 2013, et comme à l'accoutumé les autorités marocaines ont organisé le mémorandum de la guerre d'Anoual du 21 juillet 1921. Ladite guerre qui avait opposé la résistance Amazighe Rifaine à l'occupation espagnole et française après le traité du 30 Mars 1912 signé dans un Riad à Fès entre le Makhzen (le roi du Maroc à l'époque et son entourage Fassi) et un général français. Ce traité  qui autorise la France à protéger le Maroc contre la colonisation européenne. C'est au mois ce qui est enseigné à l'école marocaine jusqu'à aujourd'hui.

des soldas espagnoles se prennent en photo avec les cadavres Amazighs tué par la guerre chimique

Mais ce qui n'a pas été écrit dans les manuels scolaires, c'est que la France avait déjà signé 4 ans avant (en 1908) avec l'Espagne un autre traité et  dans lequel la France autorise l'Espagne à coloniser le nord du Maroc : le Rif actuel. Ça sent déjà le colonialisme avant même le traité de protectorat de Fès !

Et ce qui n'est pas écrit aussi dans les dits manuels est que le mouvement arabe nationaliste Marocain a qui revient –selon les manuels scolaires- le crédit de l'indépendance du Maroc en écrivant le 12 janvier 1944 le fameux manifeste demandant à la France de libérer le Maroc, est lui-même qui avait signé le traite du protectorat de 30 Mars 1912. Ce mouvement qui avait autorisé la France à protéger le Maroc contre la colonisation ne savait-il pas que la France avait déjà vendu le nord du Maroc à l'Espagne en 1908?

Et c'est cette vente qui a engendré la guerre du Rif de 1921 ! et ce n'est pas entre le mouvement nationaliste et l'armée espagnole comme elle devrait l'être car ils étaient –soit disant- trahi par la France, mais entre les Amazighs rifains et l'armée espagnole.

Les manuels scolaires ne disent rien, mais entre nous, si ce mouvement ne savait pas cet enjeu c'est qu'il est incapable de gouverner le Maroc et s'il s'avait l'enjeu et malgré tout il a signé un chèque blanc aux Français c'est qu'il est un traitre !

Mais au moins, ce qui est sûr, est que ce même mouvement nationaliste avait aussi signé un 31 décembre 1937 le fameux manifeste de reconnaissance des efforts déployés par la force pour faire régner la paix et la prospérité sur le territoire marocain ! Ce fameux manifeste n'a jamais été cité dans les manuels scolaires marocains et ne profitait pas aussi d'un jour férié en guise de mémorandum chaque année comme a été le dernier manifeste de 1944 du même mouvement. Aucune explication à cette attitude si ce n'est pas la honte !

des soldas espagnoles se prennent en photo avec les cadavres Amazighs

Ce qui est aussi sûr, est que cette année de 1934 coïncide avec la dernière bataille de résistance Amazighe : celle de Bougafer. La dernière défaite de la résistance Amazighe après celle du Moyen Atlas en 1908, puis celle du Rif en 1926 et puis celle de Bougafer en 1934.
Les questions qui s'opposent maintenant sont :

  • Comment des nationalistes marocains ont eu l'audace de féliciter l'occupation française d'avoir tué des milliers d'Amazighs la même année de 1934? Et des millions d'âmes les dix années précédentes? La paix ne règnent-elle pas que si le sang Amazigh coulent dans les montagnes sous les chars français et espagnoles?
  • Comment ces nationalistes n'ont pas découvert que la France les a trahis  en colonisant le Maroc, sachant bien qu'elle leur a promis en 1912 de protéger le Maroc contre les occupants européens. C'est au moins ce que les nationaliste ont rapporté de l'évènement de signature du traité eux qui ont assité.
  • Comment ces nationalistes en 1934 ont signé ce manifeste sous le haut patronage des ministres et militaires français ?
  • Comment ces nationalistes en 1934 ont demandé dans leur manifeste à ce que Tamazghite ne soit pas une langue ni officielle ni nationale du future Maroc? Ceci a-t-il une relation avec la protection du Maroc ? Laquelle ?
  • Pourquoi le France s'est-elle engagé avec les nationalistes sur le sort de la langue et l'identité Amazighe du Maroc ? ce qui dépasse largement des simples objectifs matériels d'un colon ? Elle aussi est gênée par un Maroc Amazigh? pourquoi ?
  • Le manifeste de 1934, a-t-il été rédigé par la France ou par les nationaliste ? ce qui est sûr est que tous les nationalistes signataires ont un âge entre 18 ans à 24 ans – le plus grand des jeunes est Allal Al fassi 24ans.

A ce moment-là le 31 décembre 1934, le mouvement nationaliste écrit son manifeste félicitant la France sur sa réussite à faire régner la paix en tuant et emprisonnant le reste des rebelles Amazighs

C'est peut-être dans ce contexte et le continu du mépris de la langue, la culture et l'identité et la civilisation Amazighe du Maroc même pars l'officialisation formelle de l'Amazighe dans la constitution qui a poussé ces jeunes Amazighs rifains à sortir chaque année pour manifester contre cette lecture faite à la guerre du rif de 1921 : la guerre d'Anoual.

Chaque année, des officiels se regroupent pour écouter des discours de l'année précédente sur la guerre d'Anoual et son héros Abdelkarim khettabi. On félicite la région de son courage historique et en repart vers Rabat jusqu'à l'année prochaine, laissant le Rif dans la misère, la contre bande et le Hachich. C'est au moins la perception que gardent les populations rifaines de l'évènement.

Mais depuis 1911, les Amazighs rifains ont décidé de faire autrement, chaque année et à chaque évènement des manifestants pacifiques avec leur hautparleur investissent le lieu du mémorandum pour célébrer l'évènement autrement et raconter l'histoire d'une autre façon.

Jusqu'à quand, le Makhzen va-t-il faire la sourde oreille ? Pourquoi ne pas les faire participer pour les écouter peut-être ils ont raison, qui sait ?

En attendant, nous aussi de notre côté nous allons les écouter, c'est un devoir morale.

L'évènement de 2011 :

 

L'évènement de 2013

 

 

 

 

 

 

 


Auteur: Amazighwolrd
Date : 2013-07-25


Suivez-nous sur Facebook
 

 
Communiquer
Partager sur Facebook avec vos amis-es
 
 
La plume de Amazighwolrd
Envoyer l'article à un ami
Article lu 12733 fois

 

 

Les commentaires

Important :Prière de noter que les commentaires des lecteurs représentent les points de vue de leur auteurs et non pas d’AmazighWorld; et doivent respecter la déontologie, ne pas dépasser 6 à 10 lignes, critiquer les idées et non pas les personnes, êtres constructifs et non destructifs et dans le vif du sujet.

 

 
Votre commentaire ici :
Nom
Email (votre email ne sera pas affiché)
Titre
Commentaire
  Sécurité : copier le code suivant pwisricf ici :  
 
 

 
Bonne année 5778 à tous les Amazighs juifs du Monde
Le 20 septembre 2017 debute le nouvel an juif Roch Hachana en hébreux, pour résumer « Shana Tova" ou,  "bonne année". Cette année sera 5778 dans le monde juif. Nous souhaitons à l’occasion une bonne année à tous les Amazighs de confession juive dans le monde. Les juifs de Tamazgha et du monde entrent ainsi dans la 5778e année de leur calendrier. Au-delà des festivités qui se dérouleront jusqu'au week-end, c'est une période de 10 jours de recueillement qui va être observée jusqu'à "Yom Kippour"(le "Jour du Pardon"), qui aura lieu dans la nuit du 3 au 4 octobre. ... Lire la suite - - Auteur: Amazighworld - Date : 2017-09-20

 

 
La gestion de la crise du RIF:Une marche à pas de tortue vers un grand point d’interrogation
Au moment où tout le monde s’attend à une libération des détenus de la protestation rifaine en trois occasions successives, surtout que c’est grâce à eux que le gouvernement marocain a découvert que la majorité des projets de développements inaugurés sont toujours en standby plusieurs années plus tard, les autorités marocaines ont finalement choisi le chemin inverse : le durcissement. ... Lire la suite - - Auteur: َAmazighWorld - Date : 2017-09-04

 

 
"Rappel pour mémoire afin de ne pas oublier"
Convictions religieuses ou convictions criminelles, les fabricants de terroristes islamistes source de suppression continue de nombreuses vies humaines sont pointés du doigt et placés en haut rang du banc des accusés à travers le monde civilisé, plus particulièrement en "Europe" où les porteurs de ce venin haineux, combattent ceux qui ne sont pas des mêmes convictions idéologiques qu'eux; quand on sait que... Lire la suite - - Auteur: Mohamed Dassari - Date : 2017-08-28

 

 

Headquarters : Amazigh World  (Amadal Amazigh), North America, North Africa

  amazighworld@gmail.com

Copyright 2002-2009  Amazigh World. All rights reserved.