Arabe
English
 
 
 
 Editoriaux
 Lu dans la presse
 Opinions publique
 Bréves
 Rendez-vous
 Interviews
 Flashs
 Courrier des lecteurs
 Sondages
 Forum
 Journal du rire

Contactez nous

Le 4eme mandat de Boutefliqa déclenchera-t-il le printemps démocratique algérien ?


Plusieurs associations, dont le mouvement Barakat (ça suffit), ont lancé un appel pour protester le 6 Mars 2014 à Alger contre la candidature de Mr Boutefliqa au 4eme mandat des présidentielles algériennes.

La police algérienne a fait une intervention musclée devant la faculté d’Alger pour interdire la manifestation pacifique. Elle s’est même déchaînée sur les manifestants comme le montre les images suivantes. Certains manifestants crient « L’Algérie n’est pas une maison de vieillards, c’est un état de droit » pour faire allusion à l’état de santé très dégradée de Boutefliqa.

 



Pour les non avertis du fonctionnement du pouvoir arabo-islamique algérien ils peuvent se demander, mais le droit de se présenter aux présidentielles est un droit humain ! Alors que les avertis savent bien que le pouvoir algérien a des antécédents dans la parfaite maitrise de la falsification des votes et la dictature en général.

Partant de cette perception de la société algérienne au pouvoir, ce dernier devrait normalement autoriser les observateurs internationaux à superviser les opérations de vote et laisser Bouteflika gagner par honneur ? Impossible, car pour le pouvoir c’est un acte de non indépendance ! Mon œil ! se disent les opposants.

Pour rappel, Boutefliqa avait amandé la constitution Algérienne par le bais du parlement pour autoriser le chef d’état à briguer plus de deux montas. Ceci après l’apaisement des évènements d’octobre qui avaient obligé le pouvoir à limiter le nombre de mandats à deux seulement.

Devant le risque que semble représenter la candidature de Bouteflika, on se pose la question suivante : Boutefliqa était-il tellement utile à l’Algérie pour en risquer sa stabilité ? La réponse est bien sûr non, car même s’il réussit un 4eme mandat il ne pourra ni le terminer ni gouverner vu son état de santé très dégradé. Plus de 80% de son temps le passe dans l’hôpital val de grâce en France.

A l’occasion, il faut bien rappeler aux nord africains, que d’une part, c’est un hôpital public et non privé ! Car en Afrique du nord les hôpitaux publiques sont destinés aux pauvres et aux démunis. Et d’autres parts, Mr Boutefliqa lorsqu’il était en bonne santé, il avait le choix de construire un hôpital public comme val de grâce, mais il a choisi, par la même somme d’argent sinon moins, de construire la plus grande mosquée d’Alger. Et surtout plus grande que celle de Hassan II à Casablanca ! C’est comme ça, la mentalité arabo-islamique l’oblige. Ah s’il l’avait construit, il en profitera maintenant ! Il peut même d’y présider un conseil des ministres tout près dans son 4eme mandat.

Comment peut-on donc expliquer ce risque énorme pris à l’encontre de certains décideurs?

Il ne peut être expliqué que par le fait que c’est Boutefliqa qui est utile à ceux qui risquent de perdre si Boutefliqa n’est plus là. Sans pour autant oublier qu’aussi Mr Boutefliqa a certains traits morales de Saddam Hussein qui n’avait ni l’armement chimique ni l’armée elle-même, mais malgré tout, il avait dit un Non catégorique aux inspecteurs internationaux. Mais et il a fini sa carrière politique par le fait de la retrouver dans un trou de rat dans la région de Bagdad! C’est l’obstination totale, mais dans une autre mentalité c’est aussi l’honneur.

Pour le savoir, il faut juste rappeler ces deux évènements pour Mr Boutefliqa:

1er évènement : le 3 septembre 1999 en sa visite en Kabylie, après sa première élection, une voix de l’audience s’est élevée pour lui dire : « Mr le président, la Kabylie n’a pas voté pour vous, mais aujourd’hui vous êtes le président de tous les algériens. La Kabylie vous demande aujourd’hui de casser un tabou comme vous avez cassé d’autres en saluant Shimon pères à Rabat à l’occasion des funérailles de Hassan II. On vous demande Mr le président de déclarer ici que le Tamazight est une langue officielle d’Algérie ». Mais Mr le président et avec son Saddanisme répond : « Non, elle ne sera jamais officielle, et pour qu’elle soit nationale, il faut un vote de tous les algériens ». Comme si tous les Algériens ont voté oui lorsque la langue arabe des Saoudiens est devenue leur langue officielle!

2eme évènement : le 9 Juin 2001 et en pleine crise du printemps noir en Kabylie, Boutefliqa a choisi l’acte le plus propice de répondre aux mêmes demandes de 1999 des Amazighs qui est l’inauguration de la Mosquée du général arabe Oqba, qui symbolise pour les Amazighs l’idéologie arabo-islamique qui a tout fait pour éradiquer l’identité Amazighe de l’Algérie. Pire encore, elle choisit cet acte de planter un palmier dans cette mosquée -même s’il n’est pas de coutumes- pour dire je replante cette idéologie que vous ne voulez ! Le vrai acte de Saddam.

A bon entendeur,





Amazighworld le 6 Mars 2014


Auteur: Amazighwolrd
Date : 2014-03-06


Suivez-nous sur Facebook
 

 
Communiquer
Partager sur Facebook avec vos amis-es
 
 
La plume de Amazighwolrd
Envoyer l'article à un ami
Article lu 10427 fois

 

 

Les commentaires

Important :Prière de noter que les commentaires des lecteurs représentent les points de vue de leur auteurs et non pas d’AmazighWorld; et doivent respecter la déontologie, ne pas dépasser 6 à 10 lignes, critiquer les idées et non pas les personnes, êtres constructifs et non destructifs et dans le vif du sujet.

 

 
Commentaire N° : 1
Par: farid Le : 2014-03-07
Titre:
Pays: Algeria  

barakat de ta mere sale chient de la s a i et les organisation de hokouk des anes  
 
 

 
Commentaire N° : 2
Par: aderval Le : 2014-03-11
Titre:
Pays: United States  

 
 
 

 
Votre commentaire ici :
Nom
Email (votre email ne sera pas affiché)
Titre
Commentaire
  Sécurité : copier le code suivant 0qsjvsav ici :  
 
 

 
Historique : Trump inaugure le premier vol historique entre l’Arabie et Israël avec en plus 380 milliards de $ dans la poche
Plusieurs journaux américains se sont arrêtés sur cet évènement jugé historique. Dans une dépêche de l’Associates presse (AP), l’agence de communication américaine a souligné : « En fait, le vol du président Trump d’Arabie Saoudite vers Israël est le premier dans l’histoire entre les deux pays ». ... Lire la suite - - Auteur: Mohamed EL OUAZGUITI - Date : 2017-05-22

 

 
Maroc : La question de la terre va-t-elle faire naitre un second mouvement Amazigh ?
Les manifestations annuelles à l’occasion du printemps démocratique Amazigh, appelé Tafsut, qui s’organisent chaque au 20 Avril au Maroc ont vu naitre cette fois ci de nouvelles figures d’un autre âge. Celui du Maroc de la résistance. Si le mouvement Amazigh au Maroc est resté portée jusqu’ici par une jeunesse militante dans la rue et dans les universités marocaines, cette année à la manifestation de Rabat qui a eu lieu le 23 Avril 2017, a vu venir des vieux et des vielles du Maroc profond. Celui qui avait pris les armes contre le colonialisme français et espagnol : leurs visages et leur regard est resté symboles de la résistance armée.... Lire la suite - - Auteur: Amazighworld - Date : 2017-04-24

 

 
La souffrance des immigrés Amazighs en France aux années 1970
C’est une interview d’un immigré Kabyle à une chaine française en 1970. C’est une dure réalité d’un peule marginalisé dans son propre pays et obligé d’immigré chez un de ses colonisateurs.... Lire la suite - - Auteur: Amazighworld - Date : 2017-03-24

 

 

Headquarters : Amazigh World  (Amadal Amazigh), North America, North Africa

  amazighworld@gmail.com

Copyright 2002-2009  Amazigh World. All rights reserved.