Arabe
English
 
 
 
 Editoriaux
 Lu dans la presse
 Opinions publique
 Bréves
 Rendez-vous
 Interviews
 Flashs
 Courrier des lecteurs
 Sondages
 Forum
 Journal du rire

Contactez nous

Il y a un début à tout!


Nous avons là l’exemple(1) du Rais et de son parcours traditionnel à partir de la fin du 19e siècle environ où l’emprise du bigotisme commence à se faire sentir chez les Amazighs de Haha.

Ma grand-mère paternelle était une Raissa poetesse qui jouait du tambourin, Taguenza, et avait sa propre troupe d’ahwach composée de jeunes filles et de garçons , de femmes et d’hommes , ce qui est inconcevable aujourd’hui à Haha.

Elle les entrainait au quotidien sur le lieu de dépicage près de notre arganier sacré à l’entrée du village comme il en existe dans l’ensemble des villages de l’arganeraie de Safi au Nord, jusqu’à Taroudant et Bi Izakarn au Sud.

Ce Talb qui a appris le Coran par cœur avec quelques régles de base de l’Islam, reste un ignorant analphabète qui ne comprend en réalité rien au contenu du Coran.

Ce sont ceux qui vont continuer leurs études dans des Zaouias ou medersa de l’enseignement secondaire et supérieur traditionnel, après avoir appris par cœur le Coran, qui apprennent dans leur langue maternelle l’explication du contenu du Coran.

Le Makhzen par le passé, comme aujourd’hui encore, préfère cette connaissance superficielle du Coran chez les Talbs faciles à manipuler.

Ce constat qui montre ce RAIS complètement déconnecté du militantisme Amazigh éclairé de l’élite passée par l’école moderne, n’a rien d’étonnant.

Mais le fait que ce talb abandonne la mosquée pour sa passion pour la musique et la poésie montre bien que son éducation amazighe inculquée est plus forte que celle qui est acquise .

N’oublions pas que notre culture est essentiellement orale méprisée et marginalisée par tous les colons successifs de nos pays amazighs respectifs de culture religieuse écrite.

Il aura suffit de ce contact téléphonique pour «réveiller» et inspirer le Rais qui a immédiatement réagi par cette chanson/poème politique et engagée qui va droit au but :Mohammed VI ne parle pas Tachelhit et s’il ne peut pas la parler, il doit l’apprendre à son fils.

Le dit mouvement amazigh de la haute sphère n’a pas encore exigé l’introduction de Tamazight au collège royal .

Ce contact entre ce fan instruit et son Rais préféré a permis cette réaction positive de ce dernier.

Le mouvement amazigh, comme l’a remarqué l’auteur de cet article (1), doit prendre en charge la sensibilisation des Rwais car ils sont écoutés par des milliers d’Amazighs analphabètes qui ignorent tout sur leur langue ,histoire, culture et civilisation.
La chanson est un moyen efficace de sensibilisation et d’information chez l’Amazigh illettré.

Toutefois , on ne peut pas dire que les Rwais qui l’ont précédé n’étaient pas conscients des problèmes qui se posent pour leur amazighité puisque Albensir a même été emprisonné à cause de ses chansons critiques vis-à-vis du pouvoir du temps de Hassan II.

Egalement , les producteurs imposent aux Rwais la chansonnette commerciale et rentable.

Rares sont ceux , comme Rais Albensir, qui ont pu enregistrer à l’étranger leurs chansons interdites au Maroc.

Il y a un début à tout !


(1) Rais Salah Al Bacha.


صالح الباشا والوعي التقليدي بالقضية الأمازيغية .. أغنية للفنان حول القضية الأمازيغية تثير الجدل في الجنوب



Auteur: Mohammed Hifad
Date : 2014-07-27


Suivez-nous sur Facebook
 

 
Communiquer
Partager sur Facebook avec vos amis-es
 
 
La plume de Mohammed Hifad
Envoyer l'article à un ami
Article lu 11391 fois

 

Les commentaires : Important :Prière de noter que les commentaires des lecteurs représentent les points de vue de leur auteurs et non pas d’AmazighWorld; et doivent respecter la déontologie, ne pas dépasser 6 à 10 lignes, critiquer les idées et non pas les personnes, êtres constructifs et non déstructifs et dans le vif du sujet.

 
Votre commentaire ici :
Nom
Email (votre email ne sera pas affiché)
Titre
Commentaire
  Sécurité : copier le code suivant amhusake ici :  
 
 

D'autres articles :

 
Les pouvoirs Algérien et Marocain : une grande menace pour les Amazighs
Quand on lit les messages échangés entre les pouvoirs algérien et marocain on se dit ces deux pays sont un exemple d'entente cordiale, amicale et fraternelle... Ce serait trop beau, la réalité est tout autre c'est plutôt "je t'aime moi non plus"; car par derrière ils fourbissent leurs armes et leurs forces dans le but de les utiliser le cas échéant pour se détruire mutuellement. On a là un exemple des plus éloquent de l'hypocrisie la plus criante dont les arabo-musulmans sont connaisseurs. ... Lire la suite - - Auteur: id Bawziki - Date : 2018-05-31

 

 
La bi-prière événementielle !
Je ne cultive pas le secret comme les polythéistes et les monothéistes pour obnubiler ,d’une manière consciente ou inconsciente , mes lecteurs et lectrices. Si je le fais pour les autres dans une situation initiale, j’ai la quasi-certitude que je le fais pour moi-même d’avance dans sa symétrie. Je ne dis, fais, sens et pense dans une situation initiale que ce que je souhaite que l’ISEO me fasse dire, faire, sentir et penser dans sa situation symétrique, pour rester égal à moi-même, constant, toujours équilibré et harmonieux dans mes situations globales , ... Lire la suite - - Auteur: Mohammed Hifad - Date : 2018-03-06

 

 
Le Gouvernement Marocain célébrera-t-il sa journée nationale 2018 sans accidents de la circulation?
Comme à pareille époque chaque année, le Gouvernement Marocain à travers son Ministre du transport routier, consacre la journée du 18 Février à une grande mobilisation de tous les rouages de l'Etat pour que cette (seule) journée s'écoulera sans ou avec un minimum de dégâts matériel et humain,... Lire la suite - - Auteur: Mohamed Dassari - Date : 2018-02-18

 

 
La Shoah Catalane c’est Madrid, c’est l’Espagne, c’est Mariono Rajoy
Nous Bretons, avons les yeux tournés vers la Suisse, nos alliés naturels, que l’on voudrait coloniser au nom de l’Europe : une communautés de petits peuples, un exemple pour le monde, et qui sont déjà les alliés naturels des bretons. Comme le disait un Alsacien : « Quel dommage, docteur, qu’il y ait la France entre nous ! ».... Lire la suite - - Auteur: LOUIS MELENNEC - Date : 2017-11-19

 

 
Hommage aux victimes du 9 et 11 septembre 2001 : le Commandant Massoud et les 5000 victimes de World Trade Center
Il y a seize maintenant, les organisations de l’Islam politique ont orchestré deux attentats politiques meurtriers historiques espacés d’une seule journée : un à Afghanistan et l’autre à New York. Afghanistan, le dimanche 9 septembre 2001 : deux terroristes tunisiens du parti Ennahada ont assassiné le héros national Afghan le commandant Ahmad Shah Massoud. Ils sont Dahmane Abd el-Sattar (mari de l'islamiste Malika El Aroud d'origine marocaine) et Rachid Bouraoui el-Ouaer, deux hommes vivant à Bruxelles, en Belgique. Ils ont pu approcher Massoud grâce à une lettre de recommandation du Centre d'observation islamique ... Lire la suite - - Auteur: Mohamed EL OUAZGUITI - Date : 2017-09-11

 

 
Ce que je crois
Une « civilisation » en déroute, repliée autour de ses minarets et scandant des slogans rhétoriques dont les dérives se traduisent par l’appel au meurtre et au terrorisme. C’est l’expression qui me semble adéquate pour qualifier la majorité des sociétés arabo-musulmanes aujourd’hui et qui sont en proie à des soubresauts inédits qui secouent leurs fondements. Elles refusent de regarder la réalité en face et se réfugient dans un discours accusateur creux qui tourne en rond.... Lire la suite - - Auteur: Moha MOUKHLIS - Date : 2017-08-10

 

 
Emmanuel Macron : QUE SUIS-JE ET QUE PUIS-JE ?
Emmanuel Macron, jeune chef d’état « Jupitérien » a chamboulé les normes et les procédures d’antan, propres à l’élection du président de la république française ! du moins le pense-t-on ! Tout doit être rénové comme tout doit être neuf !... Lire la suite - - Auteur: Ahmed Assermouh - Date : 2017-08-08

 

 
L'amazighité vs l'arabo-islamisme
Les Amazighs qui continuent à supporters ou à adopter l'arabo-islamisme doivent savoir que cette culture est incompatible avec la leur. Tout le monde sait et voit autour de lui l'image donnée par l'arabo-islamisme : lutte intestine et fratricide , terrorisme, divisions , pouvoir totalitaire, hypocrisie, mégalomanie, despotisme etc..., il faut ajouter à cela une défiance internationale contre l'Islam et l'arabe. Même les pays arabo-musulmans se disent victimes, alors que c'est eux qui portent  les germes du terrorisme par leur croyance, dont il semble qu'ils en ont oublié les dogmes et la doctrine en l'abjurant. Par ce comportement ils ont poussé certains ....... Lire la suite - - Auteur: id Bawziki - Date : 2017-08-01

 

 
Imazighens & le SMIG démocratique revendiqué*
La réalité de la politique et du politique au Maroc fait état d’une crise anthologique profonde, qui remonte au début de cet exercice en 1962. Cette crise due essentiellement aux tentatives désespérées de concilier l’inconciliable en politique , en essayant de faire naître des comportements politiques des êtres Apolitiques (partis et toute forme de mobilisation), non seulement mais en faisant aussi recours,... Lire la suite - - Auteur: Anouar MAZROUB - Date : 2017-05-09

 

 
Tamazight se trouve face à une autre forme de négation : une pseudo reconnaissance théorique mais combattu dans les faits
Cela fait longtemps que je me pose la question sur les écrits de la ligue Amazighe des droits de l'homme qui ne se font uniquement qu'en langue arabe sans tenir compte de ceux qui ne la maîtrise pas. A moins que cette façon de faire n'ait d'autres buts non visibles.... Lire la suite - - Auteur: Madjid - Date : 2017-04-03

 

 

Headquarters : Amazigh World  (Amadal Amazigh), North America, North Africa

  amazighworld@gmail.com

Copyright 2002-2009  Amazigh World. All rights reserved.