Arabe
English
 
 
 
 Editoriaux
 Lu dans la presse
 Opinions publique
 Bréves
 Rendez-vous
 Interviews
 Flashs
 Courrier des lecteurs
 Sondages
 Forum
 Journal du rire

Contactez nous

L’Afrique du nord a-t-elle décidée de se dissocier une fois pour toute du moyen orient?


Passant par réseaux sociaux et les sites internet, le débat a atteint la scène publique et officielle en commençant par les états unis. Les nord africains qui ont accepté depuis plus d’un siècle d’être considéré ou d’être tout court des arabes réclament aujourd’hui leur différence ! Le pourquoi ne sera pas traité ici, mais c’est plutôt le fait.

Les communautés d’Afrique du Nord semblent finalement découvrir qu’ils sont culturellement, politiquement et idéologiquement différents du Moyen Orient ou de ce qui est communément connu par le « monde arabe ». Autrement dit les arabisés d’Afrique du Nord révoltent contre une idéologie qu’ils ont jusqu’ici épousé avec acharnement. Ce qui est sûr, c’est qu’ils étaient plus arabes que les arabes eux-mêmes dans le soutien des causes arabes.

Les débats ont enflammé les réseaux sociaux et les sites internet depuis bien longtemps, mais aujourd’hui le débat s’ouvre sur la scène publique et intellectuelle.


Dans ce contexte, un forum a été organisé à Washington au siège du recensement des populations sous le thème «groupes ethniques du Moyen Orient & Afrique du Nord (MENA) » et dans lequel les organisateurs ont invités les présidents des associations de la société civile de la région Afrique du Nord et moyen orient, à savoir l’association Culturelle Amazighe en Amérique (ACAA), la Communauté amazighe à Boston (BAC) et le réseau des associations arabes en Amérique.

Le débat a été animé par Mr Roberto R. Ramirez, Division de la population chef de la Direction générale, l'ethnicité et la Direction des statistiques, Bureau de recensement des Etats-Unis qui fait partie du gouvernement fédéral américain.

La première question est que pensez-vous, honorable assistance, du terme MENA « Middle Est and North Africa » « Moyen orient et Afrique du Nord » décrit-il bien la région et les communautés de la région ? Pensez-vous que la communauté sera plus identifiée par le terme «Moyen orient ou le terme Afrique du Nord ? y-at-il d’autres termes que le bureau américain de recensement doit prendre en considération autres que « Moyen orient » et « Afrique du Nord » ? Est-il approprié d’utiliser le terme MENA lorsqu’on parle de ces populations ?

En réponse, les représentants des associations Amazighes sont catégoriques que les termes « MENA » et même « moyen orient et Afrique du nord » ne les représentent absolument pas. Ils préfèrent et insistent d’être désignés par les amazigho-américains à l’instar des africains-américains. « Nous sommes amazighs et nous ne sommes pas arabes » insiste une représentante. (Voir la vidéo).

Par contre, la représentante du réseau associatif arabe en Amérique a préfrée de ne plus parlé du fameux slogan « unicité » (unicité de religion, unicité d’histoire, unicité de dieu etc…) elle tout d’abord précisée que le mot Berbère ne veut pas dire une race, puisqu’il y a des berbères noirs et des berbères blancs etc…. Et que lorsqu’on parle de MENA c’est une très grande région qui contient 22 pays ! Dans ce monde-là, nous engageons bien sûr –dit-elle- les minorités par rapports aux arabes. Et lorsqu’on parle de celle région ce n’est pas par rapport à ce que les populations de la région s’identifient mais par rapport à ce que cette région leur apporte comme élément connecteur.

La séance, s’est terminée par une voix amazighe qui demande du profond de son cœur « s’il vous plait, s’il vous plait séparer nous du moyen orient dans votre terminologie »

Sur la forme, il faut noter au passage que les militantes amazighes se sont présentées sans Hijab ! contrairement à la militante arabe. Ce qui interprète physiquement cette différence.

Toutes fois, il faut souligner que ce genre de débat intellectuel devrait être lancé aux pays d’Afrique du Nord avant tout autre pays du monde. Puisqu’ils sont au moins les premiers et les plus concernés. Mais les ancrages idéologiques du passé qui avaient dicté les orientations politiques qui à leur tour ont définis les détenteurs du pouvoir économique et par la suite politique ont empêché la suite.

Constat, le débat est finalement lancé en Amérique. Certainement, plusieurs voix vont relancer avec ferveur le fameux slogan « théorie du complot » mais le débat est là. C’était à Washington D.C le 29 May, 2015 dans les locaux du gouvernement américain.

Partant du proverbe amazigh qui dit « tout ce qui te faire peur ouvre lui la porte », il est temps de lancer les débats chez nous en Afrique du Nord.

Vidéo :

 


Auteur: Mohamed El ouazguiti
Date : 2015-08-03


Suivez-nous sur Facebook
 

 
Communiquer
Partager sur Facebook avec vos amis-es
 
 
La plume de Mohamed El ouazguiti
Envoyer l'article à un ami
Article lu 11113 fois

 

 

Les commentaires

Important :Prière de noter que les commentaires des lecteurs représentent les points de vue de leur auteurs et non pas d’AmazighWorld; et doivent respecter la déontologie, ne pas dépasser 6 à 10 lignes, critiquer les idées et non pas les personnes, êtres constructifs et non destructifs et dans le vif du sujet.

 

 
Commentaire N° : 1
Par: said bassou Le : 2015-08-06
Titre: A propos de L' ADN/afrique du nord
Pays: Morocco  

Union du grand Maghreb des peuples sur Tamazgha africaine.... Maghreb United  
 
 

 
Commentaire N° : 2
Par: SALHII Le : 2015-08-06
Titre: LA VRAIE MAPA ET CARTE
Pays: Belgium  

LES AMAZIGHS ET LE MONDE TOUS CONFIRMEENT CETTE VERITE??????????????.  
 
 

 
Votre commentaire ici :
Nom
Email (votre email ne sera pas affiché)
Titre
Commentaire
  Sécurité : copier le code suivant 2yfluc23 ici :  
 
 

 
La gestion de la crise du RIF:Une marche à pas de tortue vers un grand point d’interrogation
Au moment où tout le monde s’attend à une libération des détenus de la protestation rifaine en trois occasions successives, surtout que c’est grâce à eux que le gouvernement marocain a découvert que la majorité des projets de développements inaugurés sont toujours en standby plusieurs années plus tard, les autorités marocaines ont finalement choisi le chemin inverse : le durcissement. ... Lire la suite - - Auteur: َAmazighWorld - Date : 2017-09-04

 

 
"Rappel pour mémoire afin de ne pas oublier"
Convictions religieuses ou convictions criminelles, les fabricants de terroristes islamistes source de suppression continue de nombreuses vies humaines sont pointés du doigt et placés en haut rang du banc des accusés à travers le monde civilisé, plus particulièrement en "Europe" où les porteurs de ce venin haineux, combattent ceux qui ne sont pas des mêmes convictions idéologiques qu'eux; quand on sait que... Lire la suite - - Auteur: Mohamed Dassari - Date : 2017-08-28

 

 
Catalogne: Condamnation berbère
Les islamistes radicaux ont de nouveau frappé un pays ami des Amazighs . C'est un peu comme s'ils continuent à frapper encore et encore le monde berbère depuis maintenant plus de  1.400 ans . La Catalogne est le plus grand soutien du monde Amazigh dans son combat pour se libérer de l'occupation arabo-musulmane qui ne cesse de l'entrainer vers la pauvreté le sous-développement et l'obscurantisme. ... Lire la suite - - Auteur: id Bawziki - Date : 2017-08-22

 

 

Headquarters : Amazigh World  (Amadal Amazigh), North America, North Africa

  amazighworld@gmail.com

Copyright 2002-2009  Amazigh World. All rights reserved.