Arabe
English
 
 
 
 Editoriaux
 Lu dans la presse
 Opinions publique
 Bréves
 Rendez-vous
 Interviews
 Flashs
 Courrier des lecteurs
 Sondages
 Forum
 Journal du rire

Contactez nous

Le changement en Afrique du Nord..est-ce possible?


Le nouveau site qui prône le changement en l'Afrique du Nord, est apparemment animé par des personnes pleines de bonnes intentions. Ils posent des bases concrètes et avant-gardistes, mais sans dire exactement de quelle façon parvenir à ce changement et dans combien de temps?. leurs idées modernes et mûrement réfléchies découlent du bon sens. C'est une très bonne chose de savoir ce site refuser d'être " attrape-tout " mais plutôt concentré sur tout ce qui touche l'Afrique du Nord. Il se veut ouvert au dialogue en acceptant toute sorte d'idées de remarques et de critiques etc...

La multiplication de ce genre de sites est positive à condition qu'ils s'additionnent et que l'objectif poursuivit soit le même pour tous à savoir Tamezgha n'est pas une terre arabe, elle doit donc revenir à son identité originale de berbère libre, tribale, régionale, démocratique et sans frontières.

Personnellement ce qui m'intéresse le plus c'est de voir comment ce changement peut s'opérer dans les faits?. En s'adressant à une population qui a le plus souvent la tête dans le sac, qui ne sait pas très bien comment joindre les 2 bouts et offrir à ses enfants un avenir meilleur quel qu'il soit, ne peut pas mener à grand chose. De même que ceux qui bénéficient de quelque privilège ou d'une certaine aisance ne voudront guère les mettre en jeu pour satisfaire quelques idées même si elles leurs paraissent pertinentes.

Quand on s'amuse à faire le parallèle entre les Etats Unis d'Amérique et Tamezgha, on s'aperçoit que la constitution des USA pourrait être transposée en l'état à l'Afrique du Nord, même le nom serait presque le même, au lieu de USA on aurait "AUSA" (Amazigh United States of Africa). La question qui vient tout de suite à l'esprit c'est : par quel moyen les américains ont-ils obtenu cette constitution?. Figurez vous qu'il leur à fallu combattre pendant 8 ans, non pas contre les indiens mais contre leur propre famille avec qui ils partagent la langue, la culture, les racines et même la religion c'est à dire la tutelle britannique. Dès lors qu'il a fallu en arriver à la guerre civile entre cousins au lieu de régler le problème autour d'une table, comment est-il possible d' obtenir les mêmes droits avec quelqu'un avec lequel on ne partage ni la langue, ni la culture, ni les racines, ni l'histoire sans recourir à la force? Qui peut imager de voir l'occupant prendre conscience d'un tel fait et remettre les clés de la maison aux propriétaires tout en s'excusant de les avoir occupé, d'autant plus qu'après 1.400 ans il a eu le temps de dénaturer complètement leurs cerveaux en transformant les amazighs en plus royalistes que le Roi et plus arabes que les arabes. La Tunisie se considère aujourd'hui comme le chantre du monde arabe, Bourguiba lui a tellement répété de chasser le démon berbère qu'aujourd'hui je ne vois pas qui peut l'exorciser du "démon arabe".

Il ne faut pas rêver la constitution américaine se mérite et se paie cher par le sang et les sacrifices, et comme il est si bien dit par ailleurs ce n'est pas par le ciel que viendra la solution, c'est sur terre que le dénouement se fera ou ne se fera pas. On peut avoir des objectifs à condition d'apercevoir une petite chance de les réaliser. Dialoguer philosopher discuter c'est bien , mais pour la concrétisation il faut aussi avoir un bras armé.


Auteur: id Bawziki
Date : 2015-09-27


Suivez-nous sur Facebook
 

 
Communiquer
Partager sur Facebook avec vos amis-es
 
 
La plume de id Bawziki
Envoyer l'article à un ami
Article lu 11417 fois

 

 

Les commentaires

Important :Prière de noter que les commentaires des lecteurs représentent les points de vue de leur auteurs et non pas d’AmazighWorld; et doivent respecter la déontologie, ne pas dépasser 6 à 10 lignes, critiquer les idées et non pas les personnes, êtres constructifs et non destructifs et dans le vif du sujet.

 

 
Commentaire N° : 1
Par: Oly Le : 2015-09-27
Titre: Un bras armé
Pays: Morocco  

j'ai eu l'occasion de poster ici un petit mot qui va exactement dans le sens de votre article Mas id Bawziki, mais malheureusement n'a pas été jugé utile de l'exposer ici.  
 
 

 
Commentaire N° : 2
Par: aghilas-kosseila Le : 2015-10-09
Titre: il n'ya pas de conscience collective !
Pays: Algeria  

azul fellawen,
cette article n'est pas claire.pourquoi change-t-on de nom ! est-ce que le nom d'afrique du nord n'est pas colonial ?
il n'ya aucune comparaison entre la creation des u.s.a et tamazgha.
a tamazgha nous avons une meme langue,une meme culture,une meme specificité que les americains qui sont a l'origine avec des differences enormes avec les angles,les celtes,les germains...sans oublier l'extermination des pauvres en partie par leur naiveté qui croyaient l'arrivée s'etaient des dieux emplumés,vetus de faire (vous pouvez lire la chanson la malediction de machinché de la déesse amparo ochoa.
-est-ce que les amazigh ne sont pas egalement naifs !
-qui pensent maladroitement que les autres vont faire le travail a leur place !
-ourguiba le sait tres bien qui n'est pas amazigh mais albanais-lybien que ces parents ont travaillés pour les othomans ,en plus est de formation française c'est a dire jacobin...
-dernierement sur la t.v.2m khit-el-abiadh (fil blanc).l'animatrice a tenté une reconciliation entre une jeune d'ait-hend et un kurde-syrien de aine el-arab.en 2015 le pere de la jeune fille agée de 15 ans a déclarée par naiveté "en trois jours ,j'ai trouvé ce foreur des puits,un arabe comme ,je lui ai donné ma fille sans chercher si il est en regle ou non au royaume du maroc "".c'est la pauvre fille qui souffre avec des deux enfants.elle de son coté a déclarer " de ne jamais pardonner a ces parents...
-en algerie,dans les zones amazighophones des kabylies.on a envoyé des imam salafistes qui detruisent non seulement les coutumes mais egalement par l'intermediaire de leurs femmes jouent le role de marier les filles a des salafistes d'autres contrées...meme leurs parents ont reçu des lavages,acceptent sans se rechegner par cupidité par leurs mensonges.peuvent se reveiller par des lendemains ameres!
-si en 2015.les gens ne sont pas conscients des dangers qui guettent ,tant pis pour nos gueules.
-nos jeunes filles,nos jeunes garçons ne sont pas fiers d'eux-meme,d'elles meme cherchent toujours des partenaires ailleurs que leurs regions...histoire,langue,culture,disparaissent...en quelques sortes avec ce qui se passe,on favorise les cas adverses...
-surement ainsi que nous sommes devenus des daridjophones de cette tamazgha agitée.la trop de liberté nuit,nous apporte que malheurs !
-en tunisie pareille meme sauce que les autres pays maghrébins.
-en dehors des mozabites d'algerie,et les amazigh de lybie qui essayent de resister a cette aculturation.le reste se fonde en masse comme du beurre au soleil.
-tant que les gens vous disent maktoub (destin) et islam.on n'est pas sori d'auberge.et,pourtant la tarika chadillya a ete faite il ya des siecles par nos parents pour servir de remparts a notre specificité maghrebine....enfin nos traditions,notre langue peuvent jouer un role de protection ,mieux que toutes les armées du monde.bien que l'armée est necessaire de temps en temps pour eviter l'emasculation ,l'humiliation et redonner la fierté ,l'espoir a la grande majorité hesitante et d'autres l'ont perdus par des politiques non agressives...tanmirt ar timlillit.
 
 
 

 
Commentaire N° : 3
Par: Madjid Le : 2015-10-14
Titre: mise au point à un commentaire
Pays: Algeria  

Il y a une différence de taille entre Tamazgha et Afrique du nord. Je m'explique, l'appellation de Tamzgha concerne les 11 pays amazighophones, à savoir : en plus de thifries u Gafa, il y a Azawad- Iles Canaries-Tchad - Burkina Faso - Niger -Zouaga. D'après certaines informations il y a aurai une partie du Sénégal. Quant à celle de l'Afrique du Nord, ce n'est qu'une traduction française du nom amazigh "Thifrikes u gafa" qui réunis les cinq pays ( Algérie- Tunisie-Maroc-Libye et la Mauritanie)  
 
 

 
Votre commentaire ici :
Nom
Email (votre email ne sera pas affiché)
Titre
Commentaire
  Sécurité : copier le code suivant ckbryugf ici :  
 
 

 
Hommage aux victimes du 9 et 11 septembre 2001 : le Commandant Massoud et les 5000 victimes de World Trade Center
Il y a seize maintenant, les organisations de l’Islam politique ont orchestré deux attentats politiques meurtriers historiques espacés d’une seule journée : un à Afghanistan et l’autre à New York. Afghanistan, le dimanche 9 septembre 2001 : deux terroristes tunisiens du parti Ennahada ont assassiné le héros national Afghan le commandant Ahmad Shah Massoud. Ils sont Dahmane Abd el-Sattar (mari de l'islamiste Malika El Aroud d'origine marocaine) et Rachid Bouraoui el-Ouaer, deux hommes vivant à Bruxelles, en Belgique. Ils ont pu approcher Massoud grâce à une lettre de recommandation du Centre d'observation islamique ... Lire la suite - - Auteur: Mohamed EL OUAZGUITI - Date : 2017-09-11

 

 
Ce que je crois
Une « civilisation » en déroute, repliée autour de ses minarets et scandant des slogans rhétoriques dont les dérives se traduisent par l’appel au meurtre et au terrorisme. C’est l’expression qui me semble adéquate pour qualifier la majorité des sociétés arabo-musulmanes aujourd’hui et qui sont en proie à des soubresauts inédits qui secouent leurs fondements. Elles refusent de regarder la réalité en face et se réfugient dans un discours accusateur creux qui tourne en rond.... Lire la suite - - Auteur: Moha MOUKHLIS - Date : 2017-08-10

 

 
Emmanuel Macron : QUE SUIS-JE ET QUE PUIS-JE ?
Emmanuel Macron, jeune chef d’état « Jupitérien » a chamboulé les normes et les procédures d’antan, propres à l’élection du président de la république française ! du moins le pense-t-on ! Tout doit être rénové comme tout doit être neuf !... Lire la suite - - Auteur: Ahmed Assermouh - Date : 2017-08-08

 

 

Headquarters : Amazigh World  (Amadal Amazigh), North America, North Africa

  amazighworld@gmail.com

Copyright 2002-2009  Amazigh World. All rights reserved.