Arabe
English
 
 
 
 Editoriaux
 Lu dans la presse
 Opinions publique
 Bréves
 Rendez-vous
 Interviews
 Flashs
 Courrier des lecteurs
 Sondages
 Forum
 Journal du rire

Contactez nous

Maroc : manifester contre la Suède, mais pas contre l’Arabie le pays frère !

Un tout petit groupe de jeunes marocains d’environ 6 personnes ont voulu manifester le 6 Octobre 2015 devant le parlement marocain en guise de solidarité avec les pèlerins marocains morts d’une façon barbare au Hajj de cette année 2015 en Arabie saoudite en plein du jour de la fête de l’Aïd Al Adha.

Selon les organisateurs, cette manifestation vise à dénoncer à la fois la mauvaise gestion du Hajj par le gouvernement Saoudien taxée d’être la cause principale de la catastrophe et aussi l’attitude du gouvernement marocain devant les autorités saoudiennes jugée un symbole «d’absence de dignité » par les manifestants.

Les cadavres des pélerins à Mina aprés la catastrophe
La réaction du chef du gouvernement sur les pèlerins marocains disparus à la catastrophe de Mina

La communication du gouvernement sur cette catastrophe qui a fini par la mort jusqu’ici de 900 pèlerins a été complètement évincée par la communication des medias sociaux qui ont pu mettre sur le net une avalanche des photos des morts presqu’online. Même une équipe de télévision amateur sur youtube ChoufTV émet sur place à la place des télévisions officielles qui continuent à faire le blackout. Le chef de gouvernement, contacté par une radio nationale a dû expliquer la lenteur des saoudiens par la complexité de l’identification des cadavres, et demande lui-même le soutien de la presse à calmer la société (voir vidéo).

Ce déficit a probablement poussé le cabinet royal à communiquer sur le sujet bien qu’il y a une délégation gouvernementale qui accompagne officiellement les pèlerins.

Le Roi protecteurs des lieux saints adresse son message de félicitation sur la réussite du Hajj à son prince héritier
les évènements du Hajj rapportés par les caméras des pèlerins

Les photos de cette catastrophe qui ont circulé dans les medias sociaux montrent un traitement inhumain des cadavres des pèlerins ce qui pose beaucoup de questions sur le niveau de compétence et d’humanisme des équipes saoudiennes chargées de l’organisation du Hajj. En dehors du monde arabo-musulman toute la presse internationale a pointé de doigt la mauvaise gestion du Hajj.  À laquelle il faut ajouter un convoi du prince héritier saoudien en contre-courant du flux des pèlerins qui a été soupçonné être la cause racine du drame. Et c’est ce prince qui sera quelques jours après félicité par le roi pour la bonne organisation du Hajj !!!!

Une poubelle s’est installée sur les cadavres pèlerins

Du côté des autorités marocaines et malgré le nombre très réduit des manifestants, ils ont purement et simplement décidé d’interdire le sit-in devant le parlement ! Ce qui laisse entendre qu’on ne veut pas initier au Maroc ce sentiment de critique, de revendication et de rejet de l’attachement aux pays dits « frères arabes» du moyen orient. Il risque de renforcer une voix, celle du mouvement culturel Amazigh, qui revendique déjà depuis longtemps le retrait pur et simple du Maroc de la ligue arabe accompagné d’indépendance idéologique, culturelle et religieuse. Ce qui pose un vrai challenge à la politique/culture officielle portée par les medias et les écoles d’enseignements publiques et privées. A titre d’exemple, lorsque on évoque au Maroc le racisme dont sont victimes les immigrés marocains à l’étranger, cette politique a toujours choisie jusqu’ici de le réduire géographiquement à l’Europe, mais ne parle jamais du vrai racisme que subissent les marocains et surtout les marocaines au Qatar et en Arabie bien qu’il soit plus atroce et sous un esclavagisme en propre terme soutenu même par la loi locale !

 vidéo de la manifestation de soutien aux pèlerins marocains et contre l’Arabie Saoudite

La coïncidence qui a encore ajouté de l’eau au moulin est que cette interdiction arrive juste quelques jours après une manifestation autorisée devant l’ambassade Suédois à Rabat. Officiellement, c’est la société civile marocaine qui a organisée la manifestation dénonçant la volonté du parlement suédois à demander à son gouvernement la reconnaissance officielle de la république arabe sahraoui démocratique, mais selon certains medias marocains qui ont interviewé quelques manifestants, ces derniers ont naïvement déclaré que ce sont les autorités marocaines, en les nommant un par un, qui les ont mobilisé et supporté à venir de 300km de Rabat ! (voir vidéo).

 vidéo de la manifestation contre la Suède devant son ambassade à Rabat

Peu importe, tout cela démontre qu’il y a un fossé qui est en train de se creuser de plus en plus entre la société civile marocaine et la politique de son pays. Et c’est au moment que cette société commence à prendre de l’écart par rapport au moyen orient que le gouvernement a dû :

  • Via son autorité, tuer dans l’œuf la première tentative de manifestation contre un pays arabe du Golf. Le message est clair, ici on peut manifester contre les caricatures norvégiennes, contre l’état Israélienne, contre l’état Algérienne, contre les états unies, contre les homosexuels, contre des filles non habillées normalement, contre les adolescents satanistes, contre ….., mais jamais contre l'ARABIE SAOUDITE
  • Via sa société civile : l’association islamiste Islah wa Attawhid du PJD, inviter pour la première fois un cheikh Salafiste Saoudien pour une conférence à rabat. Le cheikh n’est que le fameux Mohamed Laarifi connu dans les medias sociaux par son fameux appel aux filles musulmanes au Jihad Sexuel au service des terroristes de Dayech en Syrie, ainsi par son inauguration de la guerre saoudienne contre le Yémen en lançant lui-même la première requête sur des civils.

Le choix du Maroc de redoubler son attachement aveugle au moyen orient au moment même qu’il a des signes clairs, pour tous ceux qui ont de petites notions en géopolitique, que le déclin du moyen orient arabo-musulman et la reconfiguration de la région est emmènent, est loin d’être un bon choix stratégique.


Auteur: Moha Bouwawal
Date : 2015-10-08


Suivez-nous sur Facebook
 

 
Communiquer
Partager sur Facebook avec vos amis-es
 
 
La plume de Moha Bouwawal
Envoyer l'article à un ami
Article lu 11955 fois

 

 

Les commentaires

Important :Prière de noter que les commentaires des lecteurs représentent les points de vue de leur auteurs et non pas d’AmazighWorld; et doivent respecter la déontologie, ne pas dépasser 6 à 10 lignes, critiquer les idées et non pas les personnes, êtres constructifs et non destructifs et dans le vif du sujet.

 

 
Commentaire N° : 1
Par: Malade Le : 2015-10-08
Titre: Avis
Pays: France  

Vous êtes des bon a rien  
 
 

 
Votre commentaire ici :
Nom
Email (votre email ne sera pas affiché)
Titre
Commentaire
  Sécurité : copier le code suivant i0clnsqd ici :  
 
 

 
Bonne année 5778 à tous les Amazighs juifs du Monde
Le 20 septembre 2017 debute le nouvel an juif Roch Hachana en hébreux, pour résumer « Shana Tova" ou,  "bonne année". Cette année sera 5778 dans le monde juif. Nous souhaitons à l’occasion une bonne année à tous les Amazighs de confession juive dans le monde. Les juifs de Tamazgha et du monde entrent ainsi dans la 5778e année de leur calendrier. Au-delà des festivités qui se dérouleront jusqu'au week-end, c'est une période de 10 jours de recueillement qui va être observée jusqu'à "Yom Kippour"(le "Jour du Pardon"), qui aura lieu dans la nuit du 3 au 4 octobre. ... Lire la suite - - Auteur: Amazighworld - Date : 2017-09-20

 

 
La gestion de la crise du RIF:Une marche à pas de tortue vers un grand point d’interrogation
Au moment où tout le monde s’attend à une libération des détenus de la protestation rifaine en trois occasions successives, surtout que c’est grâce à eux que le gouvernement marocain a découvert que la majorité des projets de développements inaugurés sont toujours en standby plusieurs années plus tard, les autorités marocaines ont finalement choisi le chemin inverse : le durcissement. ... Lire la suite - - Auteur: َAmazighWorld - Date : 2017-09-04

 

 
"Rappel pour mémoire afin de ne pas oublier"
Convictions religieuses ou convictions criminelles, les fabricants de terroristes islamistes source de suppression continue de nombreuses vies humaines sont pointés du doigt et placés en haut rang du banc des accusés à travers le monde civilisé, plus particulièrement en "Europe" où les porteurs de ce venin haineux, combattent ceux qui ne sont pas des mêmes convictions idéologiques qu'eux; quand on sait que... Lire la suite - - Auteur: Mohamed Dassari - Date : 2017-08-28

 

 

Headquarters : Amazigh World  (Amadal Amazigh), North America, North Africa

  amazighworld@gmail.com

Copyright 2002-2009  Amazigh World. All rights reserved.