Arabe
English
 
 
 
 Editoriaux
 Lu dans la presse
 Opinions publique
 Bréves
 Rendez-vous
 Interviews
 Flashs
 Courrier des lecteurs
 Sondages
 Forum
 Journal du rire

Contactez nous

Arabisation : Problème de l'éducation et de l'enseignement au Maroc

Déclaration mensuelle du Gouvernement Marocain devant les députés-conseillers


Comme à l'accoutumée le chef du Gouvernement Marocain s'était présenté le mardi après-midi 01/12/2015 pour faire la déclaration de la politique générale de son Gouvernement durant le mois de Novembre 2015 et où sont annoncées entres autres mesures, l'ajournement de débattre du "cancer" qui ne cesse de continuer à ronger l'enseignement et la disparition à petit feu des écoles publiques.

Voulant cacher ses intentions malveillantes de persister à vouloir propulser la langue Arabe au détriments des langues Française et Amazighe, le chef du Gouvernement Monsieur Benkirane s'en est pris publiquement avec son langage habituel à au Ministre de l'éducation nationale Monsieur Belmokhtar, l'accusant d'avoir promulgué certains circulaires encourageant le retour de la langue Française dans l'apprentissage de certaines matières, sans qu'il ait été consulté avec son Gouvernement?

Monsieur Benkirane vantant la grandeur de sa personnalité parce que c'est lui (dit-il) qui est choisi par le Roi Mohamed-6 pour occuper le poste de chef du Gouvernement et non vous Monsieur Belmokhtar. Des propos déplacés prononcés sans ménagement en public à l'égard d'un homme de son équipe Gouvernementale, chargé de l'éducation et de l'avenir serein de nos enfants, afin qu'ils ne versent pas dans le fanatisme et l'extrémisme religieux comme les cas auxquels nous assistons quotidiennement se produire dans les pays Arabes et qui est âgé de 12 années de plus que lui (1942-1954) ayant certaine l'heureuse occasion d'avoir fait ses premières classes avec des Instituteurs Français.


Monsieur le chef du Gouvernement Marocain n'atteindra pas le but qu'il recherche, lui et son équipe conservatrice actuellement majoritaire (malheureusement) aux commandes de notre pays, de vouloir imposer uniquement la langue et la culture Arabes aux populations Marocaines et à leurs enfants, sans avoir jamais le courage d'admettre que ce pays n'a jamais de son histoire était Arabe.

L'idée d'arabiser le paysage éducatif au Maroc a depuis toujours été un cuisant échec même à ceux qui vous avaient déjà précédé dans cette fonction, car au-delà de la colonisation Arabo-Musulmane de 14 siècles; la tentative de la pétition signée par un grand nombre d'Intellectuels de premier plan Arabo-Marocains en Mai 1970 (45 ans) n'était qu'une vague d'écumes.

Le malaise de l'enseignement dans notre pays est un délit dont son accusés ceux qui voulaient l'arabiser, parce que dans la rédaction des "Constitutions" successives, le Régime en-place ne voulait jamais reconnaitre la présence des citoyens Amazighs dans une formation gouvernementale fédérale depuis 1956?

D'autre part, quand on parle de l'éducation et de l'enseignement en chute-libre, combien le Gouvernement actuel a-t-il construit d'écoles publiques, de collèges, de lycées, dans le monde rural pour nos malheureux enfants et petits-enfants ? Combien d'infrastructures sportives et sociales en a-t-il réalisées depuis qu'il manipule le budget national et dont chaque citoyen a droit à sa part? Nous ne sommes amnésiques Monsieur le chef du Gouvernement, beaucoup comme moi continuent à enregistrer les forfaitures des gestionnaires des affaires de notre pays, mais qu'un jour ils seront dans la noble décence de rendre des comptes.


Auteur: DASSARI Mohamed
Date : 2015-12-09


Suivez-nous sur Facebook
 

 
Communiquer
Partager sur Facebook avec vos amis-es
 
 
La plume de DASSARI Mohamed
Envoyer l'article à un ami
Article lu 21693 fois

 

Les commentaires : Important :Prière de noter que les commentaires des lecteurs représentent les points de vue de leur auteurs et non pas d’AmazighWorld; et doivent respecter la déontologie, ne pas dépasser 6 à 10 lignes, critiquer les idées et non pas les personnes, êtres constructifs et non déstructifs et dans le vif du sujet.

 
Commentaire N° : 1
Par: said bassou Le : 2015-12-10
Titre: Contradiction ou Ironie du Sort.
Pays: Morocco  

Au manuel scolaire de la 6ème année du Primaire ; on retrouve cette phrase parmi les objectifs majeurs de l'éducation islamique au Livre de '' اجتماعيات'' :

ARRIVER A L'INSTAURATION DE GRAND ETAT ISLAMIQUE ...

Cela étant le PROGRAMME OFFICIEL de MINISTÈRE DE L'EDUCATION NATIONALE au Royaume du Maroc ...

QUELLE CONTRADICTION et IRONIE DU SORT §§§
 
 
 

 
Votre commentaire ici :
Nom
Email (votre email ne sera pas affiché)
Titre
Commentaire
  Sécurité : copier le code suivant y0lj5258 ici :  
 
 

 

D'autres articles :















VŒUX POUR L’ANNEE 2019
Auteur: Madjid AM - Date : 2019-01-03


 

Headquarters : Amazigh World  (Amadal Amazigh), North America, North Africa

  amazighworld@gmail.com

Copyright 2002-2009  Amazigh World. All rights reserved.