Arabe
English
 
 
 
 Editoriaux
 Lu dans la presse
 Opinions publique
 Bréves
 Rendez-vous
 Interviews
 Flashs
 Courrier des lecteurs
 Sondages
 Forum
 Journal du rire

Contactez nous

L’Amérique a elle aussi sa loi anti-terrorisme, mais destinée contre des chefs d’états


A l’instar de beaucoup de pays musulmans qui ont passé des lois anti-terroristes dans leurs parlements juste parés avoir été cible d’attentats terroristes, les états unis (EU) a elle aussi son projet de loi. Sauf que la différence est capitale. Celle des états unis est venue 15 ans après les attentats et après une longue préparation et un plan d’action bien ficelé, alors que celle des autres états le lendemain même des attentats, ceci d’une part et d’autres part la loi américaine est complètement destinée contre des chefs d’états.

En effet, après plusieurs mois de tractation, le sénat américain vient de voter hier 17 mai 2016 à l’unanimité un projet de loi qui permet à la justice fédéral américaine de juger des chefs d’état et voir même des états s’ils sont impliqués dans les attentats terroristes du 11 septembre et autres.

Le jour même, la chaine de télévision américaine CNN a publié l’information en Breaking News (Information Urgente) accompagné d’un flash qui rappel selon ses sources que le fameux rapport de 28 pages sur l’investigation des attentats du 11 septembre, qui reste toujours secret d’état, parle de trois institutions saoudiennes qui sont impliqués dans ces attentats : La charité Saoudienne, La mosquée du roi Fahd en Californie et L’ambassade d’Arabie en US.


De sa part la maison blanche a exprimé son désaccord avec le congrès américain sur ce projet de loi. Son porte-parole a expliqué que cet acte va exposer les états unis a un désastre économique et va certainement changer la donne du droit international en ce qui concerne l'immunité et la souveraineté des chefs d’états.

Ce projet de loi va permettre aux victimes du 11 septembre de redéposer leur plainte contre l’Arabie Saoudite à la justice américaine. Le dossier qui a été rejetée par celle –ci par manque de loi permettant de poursuivre des chefs d’états souverains. C’est ce support qui vient d’être voté hier au congrès.

Le sénateur de New York, le démocrate Mr Sharles Schumer, et qui a un contact direct avec le président Obama, a lui aussi exprimé son inquiétude vis-à-vis des conséquences de ce projet de loi. Mais il a par ailleurs ajouté qu’il prend ce projet de loi très à cœur parce qu’il «permettrait aux victimes du 11 septembre 2001 d’obtenir un peu de justice».

Mais, il faut tout de même noter qu’aucun sénateur démocrate ne s’est opposé à ce projet !!! Ce qui veut dire les états unis (démocrates et républicains) sont déterminés à poursuivre des régimes au moyen orient. « we will never forget » nous nous allons jamais oublié, c’est le slogan de chaque anniversaire du 11 septembre.

En raison des lois américaines actuelles, certaines nations étrangères et leurs ressortissants jouissent d’un certain degré immunité en Amérique. C’est cette loi de 1976 sur l'immunité des autorités étrangères souveraines qui empêche les familles des victimes des attentats du 11 septembre 2001 de poursuivre en justice des membres de la famille royale saoudienne et certains organisme de charité soupçonnés d’avoir soutenu financièrement les attaques.

En mars dernier, le ministre des affaires extérieures Saoudiennes, lors de sa visite à US avait averti la maison blanche que si ce projet de loi passe, l’Arabie saoudite va mettre sur le marché international les bons de trésors américains qui sont d’une valeur de 750 milliards de dollars. Ce qui, selon lui, va dévaluer le dollar américain et mettre en danger l’économie américain.

Le 20 Avril 2016, soit un moi après, le président Obama fait sa fameuse visite surprise à Riyad où personne ne l’a officiellement reçu sur le tarmac de l’aéroport. Mais le roi Salman a tout de même regroupé toute l’équipe des dirigeants du Golf pour écouter le président d’US. Il avait certainement un message important à tous les dirigeants arabes du Golfe, y compris l’Arabie.

Ce message ne peut être que les deux actes qui vont suivre la visite :

• Le 16 mai 2016 : le ministre de la trésorerie américaine publie pour la première fois depuis 40 ans, le montant de ce qu’elle doit l’Arabie comme dette aux EU : 116,5 milliards de dollars. Ce qui veut dire, qu’EU autorise l’Arabie à vendre ses 750 milliards de dollars des bons de trésors. Mais l’US s’engage a remboursé les 116. C’est le signe du divorce.

• Le 17 mai 2016 (un jour après) : le sénat américain vote la fameuse loi qui fâche l’Arabie saoudite.

Cette évolution rapide des choses montre que l’Age d’or entre l’Arabie saoudite et les états unis est clôturé pour toujours.

Le moyen orient va être changé certainement. En fin l’occident à découvert 60 ans après, que les accords de sykes-Picot qui ont donné naissance à plusieurs états arabes sur l’autel du Califat Musulman ottoman n’est était pas une bonne chose puisque cela a donné naissance a une Califat islamique (ISIS- Dayech) encore plus atroce.

Et si on décolonisé pour de bon le moyen orient et l’Afrique du Nord ?


Auteur: Moha Bouwawal
Date : 2016-05-18


Suivez-nous sur Facebook
 

 
Communiquer
Partager sur Facebook avec vos amis-es
 
 
La plume de Moha Bouwawal
Envoyer l'article à un ami
Article lu 10303 fois

 

 

Les commentaires

Important :Prière de noter que les commentaires des lecteurs représentent les points de vue de leur auteurs et non pas d’AmazighWorld; et doivent respecter la déontologie, ne pas dépasser 6 à 10 lignes, critiquer les idées et non pas les personnes, êtres constructifs et non destructifs et dans le vif du sujet.

 

 
Votre commentaire ici :
Nom
Email (votre email ne sera pas affiché)
Titre
Commentaire
  Sécurité : copier le code suivant 2lya28rt ici :  
 
 

 
Maroc : La question de la terre va-t-elle faire naitre un second mouvement Amazigh ?
Les manifestations annuelles à l’occasion du printemps démocratique Amazigh, appelé Tafsut, qui s’organisent chaque au 20 Avril au Maroc ont vu naitre cette fois ci de nouvelles figures d’un autre âge. Celui du Maroc de la résistance. Si le mouvement Amazigh au Maroc est resté portée jusqu’ici par une jeunesse militante dans la rue et dans les universités marocaines, cette année à la manifestation de Rabat qui a eu lieu le 23 Avril 2017, a vu venir des vieux et des vielles du Maroc profond. Celui qui avait pris les armes contre le colonialisme français et espagnol : leurs visages et leur regard est resté symboles de la résistance armée.... Lire la suite - - Auteur: Amazighworld - Date : 2017-04-24

 

 
La souffrance des immigrés Amazighs en France aux années 1970
C’est une interview d’un immigré Kabyle à une chaine française en 1970. C’est une dure réalité d’un peule marginalisé dans son propre pays et obligé d’immigré chez un de ses colonisateurs.... Lire la suite - - Auteur: Amazighworld - Date : 2017-03-24

 

 
Est-ce que l'actuelle campagne présidentielle Française s'oriente-t-elle vers la réouverture du dossier de "colonisation" en Afrique du Nord?
Depuis quelques jours la polémiques est soulevée par la visite en Algérie du candidat à la présidence de la République Française Monsieur Emmanuel MACRON les 13 et 14/02/2017 et au cours de laquelle, il avait accordé une interview à une chaîne de télévision locale (libre) sur la période de la présence Française en Algérie durant 132 ans et qu'il ... Lire la suite - - Auteur: Mohamed Dassari - Date : 2017-02-21

 

 

Headquarters : Amazigh World  (Amadal Amazigh), North America, North Africa

  amazighworld@gmail.com

Copyright 2002-2009  Amazigh World. All rights reserved.