Arabe
English
 
 
 
 Editoriaux
 Lu dans la presse
 Opinions publique
 Bréves
 Rendez-vous
 Interviews
 Flashs
 Courrier des lecteurs
 Sondages
 Forum
 Journal du rire

Contactez nous

Bien que l’Amazighe est la 2eme langue de France, le gouvernement a préféré, à sa place, introduire l’arabe classique à l’école

En dehors du français, quelles langues parle-t-on en France? Une question que l’on ne se pose pas trop en France, ou au moins que la ministre de l’éducation nationale Najat Vallaud Belkacem a évité lors de son allocution au parlement pour défendre l’introduction de la langue arabe classique dans l’école française, malgré les critiques de l’opposition.

En effet, le 6 mars 2013, Madame la ministre de la culture et la communication a mis en place un Comité consultatif pour la promotion des langues régionales et de la pluralité linguistique interne. Ce comité présidé par Rémi Caron, conseiller d'État et ancien préfet a remis le rapport de ces travaux le 15 juillet 2013 (vous pouvez le telecharger ici). Dans celui-ci, la langue Amazighe (le berbère) avec toutes ses variantes (chleuh, Rifain, Amazigh, Touareg, kabyle, chaoui et mouzabit) arrive, tenez-vous bien, en tête de liste des langues parlées en France après le français. Plus encore, avec un écart très important par rapport à la 2eme langue qui est l’arabe dialectale. L’Amazighe est parlée par 2 millions de lecteurs, l’arabe dialectale avec 0,27 millions de lecteurs. Mais l’arabe classique arrive avec 0 millions de lecteurs. C’est le schéma calque de l’Afrique du Nord.  Le graphe suivant donne plus de détails sur les langues de France :  

Najat Vallaud Belkacem réagit à la question de la dépuée Annie Genevard à propos de la langue arabe classique

Toutefois, en dépit de cette réalité chiffrée, le gouvernement français en la personne de madame la ministre de l’éducation Najat Vallaud Belkacem, qui elle-même est comptée parmi les 2 millions de français qui parlent l’Amazighe, lorsqu’elle a voulu défendre l’enseignement des langues en France pour raison de diversité, elle a dit :
« Dans la stratégie pour les langues vivantes que je développe à l’école je fais en sorte qu’au-delà de l’anglais, nos élèves puissent avoir accès à de l’allemand, de l’espagnol a de l’italien mais aussi à de l’arabe et à du chinois et j’en suis fier ».

Mais, le malheur est que de toutes les langues qu’elle a citée, madame la ministre, et spécialement celle qui est objet de discorde au parlement (la langue arabe classique), aucune ne figurent parmi les langues parlées en France !!

Maintenant la question légitime qu’il faut poser, est pourquoi madame la ministre n’a pas penser tout d’abord à introduire dans l’école française la langue Amazighe pour les trois raisons suivantes :

  1. C’est la première langue de France après le français
  2. C’est la langue même de madame la ministre
  3. C’est la langue qui n’a pas fait partie de l’expérience échouée des ELCO (Enseignement des langues d’origines)
  4. C’est la langue qui n’a pas été un véritable catéchisme islamique
  5. C’est la langue qui est aujourd’hui en Afrique du Nord le symbole de l’anti-islamisme
Un reportage de Berbere television sur les langues de France

La réponse ne peut être que c’est pour des raisons politiques que seuls Qatar, l’Arabie saoudite et François Hollande peuvent divulguer un jour.

Ce jour ne viendra pas, si d’ici là, la France ne lui arrive pas ce qui est arrivée à l’Afrique du Nord ! Elle sera le 23eme pays de la ligue arabe, ce jour-là le maréchal Lyautey va au moins cesser de tourner dans sa tombe.


Auteur: Mohamed El ouazguiti
Date : 2016-06-10


Suivez-nous sur Facebook
 

 
Communiquer
Partager sur Facebook avec vos amis-es
 
 
La plume de Mohamed El ouazguiti
Envoyer l'article à un ami
Article lu 11786 fois

 

 

Les commentaires

Important :Prière de noter que les commentaires des lecteurs représentent les points de vue de leur auteurs et non pas d’AmazighWorld; et doivent respecter la déontologie, ne pas dépasser 6 à 10 lignes, critiquer les idées et non pas les personnes, êtres constructifs et non destructifs et dans le vif du sujet.

 

 
Commentaire N° : 1
Par: id Bawziki Le : 2016-06-10
Titre: On ne prête qu'aux riches. Les drapeaux n'ont pas suffi.
Pays: France  

 
 
 

 
Commentaire N° : 2
Par: yeuva Le : 2016-06-11
Titre: amazighia mieux tres proche
Pays: Spain  

plus 50% parlent BERBERISK il faut etudier amazighisk claire en france.............  
 
 

 
Commentaire N° : 3
Par: Dda moh Le : 2016-06-11
Titre:
Pays: France  

azoul,qui seme le vent recolte la tempete  
 
 

 
Commentaire N° : 4
Par: rayadho porte parole espagno........ Le : 2016-06-12
Titre: yo soy amazighos
Pays: Spain  

yo soy BERBERISKOS Norte africa es mi terra yo soy amazigho TAMAZGHA
es mi PATRIA ????????.
 
 
 

 
Votre commentaire ici :
Nom
Email (votre email ne sera pas affiché)
Titre
Commentaire
  Sécurité : copier le code suivant m5upi4dl ici :  
 
 

 
Bonne année 5778 à tous les Amazighs juifs du Monde
Le 20 septembre 2017 debute le nouvel an juif Roch Hachana en hébreux, pour résumer « Shana Tova" ou,  "bonne année". Cette année sera 5778 dans le monde juif. Nous souhaitons à l’occasion une bonne année à tous les Amazighs de confession juive dans le monde. Les juifs de Tamazgha et du monde entrent ainsi dans la 5778e année de leur calendrier. Au-delà des festivités qui se dérouleront jusqu'au week-end, c'est une période de 10 jours de recueillement qui va être observée jusqu'à "Yom Kippour"(le "Jour du Pardon"), qui aura lieu dans la nuit du 3 au 4 octobre. ... Lire la suite - - Auteur: Amazighworld - Date : 2017-09-20

 

 
La gestion de la crise du RIF:Une marche à pas de tortue vers un grand point d’interrogation
Au moment où tout le monde s’attend à une libération des détenus de la protestation rifaine en trois occasions successives, surtout que c’est grâce à eux que le gouvernement marocain a découvert que la majorité des projets de développements inaugurés sont toujours en standby plusieurs années plus tard, les autorités marocaines ont finalement choisi le chemin inverse : le durcissement. ... Lire la suite - - Auteur: َAmazighWorld - Date : 2017-09-04

 

 
"Rappel pour mémoire afin de ne pas oublier"
Convictions religieuses ou convictions criminelles, les fabricants de terroristes islamistes source de suppression continue de nombreuses vies humaines sont pointés du doigt et placés en haut rang du banc des accusés à travers le monde civilisé, plus particulièrement en "Europe" où les porteurs de ce venin haineux, combattent ceux qui ne sont pas des mêmes convictions idéologiques qu'eux; quand on sait que... Lire la suite - - Auteur: Mohamed Dassari - Date : 2017-08-28

 

 

Headquarters : Amazigh World  (Amadal Amazigh), North America, North Africa

  amazighworld@gmail.com

Copyright 2002-2009  Amazigh World. All rights reserved.