Arabe
English
 
 
 
 Editoriaux
 Lu dans la presse
 Opinions publique
 Bréves
 Rendez-vous
 Interviews
 Flashs
 Courrier des lecteurs
 Sondages
 Forum
 Journal du rire

Contactez nous

Les deux alliés de l’état islamique commencent à payer les frais

La fête de fin de ramadan est célébrée dans le sang en Arabie saoudite. “Un terroriste tue 4 membres des forces de sécurité à Médine, à la table de l’iftar”, titre le journal de Médine, Al-Madina, le 4 juillet 2016. Deux autres attentats dans le même jour. Un au Qatif, dans l’Est d’Arabie a dominance chiite et un autre à Djeddah, la grande ville portuaire sur la mer Rouge. Celui à la deuxième ville sainte de l’islam s’est déroulé à la grande mosquée devant la tombe du prophète même.

Quelques jours avant, l’état islamique a bombardé l’aéroport d’Istanbul de l’autre allié du califat.  

Les Djihadistes semblent déterminés à régler des comptes avec ses deux uniques alliés l’Arabie saoudite et la Turquie.  L’état islamique avait déclaré dans sa revue DABIQ son objectif à annexer les deux lieux saints de l’islam à son califat.

Les observateurs se posent la question pourquoi se posent la question pourquoi ce changement radicale dans la politique de l’état islamique envers l’état islamique saoudien avec qui il partage beaucoup de choses ?

Certains l’ont expliqué par la déclaration du divorce d’un seul côté, du côté saoudien et Turque au moment de la crise de la Califat, n’a pas plu à la califat.

Mr Bruce Riedel, le conseiller du président Obama, vient de faire une déclaration de taille dans un think tank américain le 30 Mars 2016 : « le roi Salmane, entant gouverneur de Riyad, avait de solide relations avec les Djihadistes. Il a pu à lui seul regrouper auprès des croyants saoudiens et Qatari un financement privé aux Djihadistes qui a doublé celui de la CIA et de l’intelligence saoudienne ».

Cette déclaration rejoigne celle de Mr Joe Biden, le vice-président américain, dans une conférence à l’université de Harvard que Dayesh est un produit de grands alliés des états unis : la Turquie, Qatar et l’Arabie saoudite.

L’état islamique, se trouve donc trahie par ses ex-alliés et veut se venger avant sa disparition. La Russie a donc réussi par son intense intervention militaire contre dayesh, de brouiller les cartes au moyen orient.  


Auteur: Amazighworld
Date : 2016-07-06


Suivez-nous sur Facebook
 

 
Communiquer
Partager sur Facebook avec vos amis-es
 
 
La plume de Amazighworld
Envoyer l'article à un ami
Article lu 11150 fois

 

 

Les commentaires

Important :Prière de noter que les commentaires des lecteurs représentent les points de vue de leur auteurs et non pas d’AmazighWorld; et doivent respecter la déontologie, ne pas dépasser 6 à 10 lignes, critiquer les idées et non pas les personnes, êtres constructifs et non destructifs et dans le vif du sujet.

 

 
Votre commentaire ici :
Nom
Email (votre email ne sera pas affiché)
Titre
Commentaire
  Sécurité : copier le code suivant ci5jedtp ici :  
 
 

 
Bonne année 5778 à tous les Amazighs juifs du Monde
Le 20 septembre 2017 debute le nouvel an juif Roch Hachana en hébreux, pour résumer « Shana Tova" ou,  "bonne année". Cette année sera 5778 dans le monde juif. Nous souhaitons à l’occasion une bonne année à tous les Amazighs de confession juive dans le monde. Les juifs de Tamazgha et du monde entrent ainsi dans la 5778e année de leur calendrier. Au-delà des festivités qui se dérouleront jusqu'au week-end, c'est une période de 10 jours de recueillement qui va être observée jusqu'à "Yom Kippour"(le "Jour du Pardon"), qui aura lieu dans la nuit du 3 au 4 octobre. ... Lire la suite - - Auteur: Amazighworld - Date : 2017-09-20

 

 
La gestion de la crise du RIF:Une marche à pas de tortue vers un grand point d’interrogation
Au moment où tout le monde s’attend à une libération des détenus de la protestation rifaine en trois occasions successives, surtout que c’est grâce à eux que le gouvernement marocain a découvert que la majorité des projets de développements inaugurés sont toujours en standby plusieurs années plus tard, les autorités marocaines ont finalement choisi le chemin inverse : le durcissement. ... Lire la suite - - Auteur: َAmazighWorld - Date : 2017-09-04

 

 
"Rappel pour mémoire afin de ne pas oublier"
Convictions religieuses ou convictions criminelles, les fabricants de terroristes islamistes source de suppression continue de nombreuses vies humaines sont pointés du doigt et placés en haut rang du banc des accusés à travers le monde civilisé, plus particulièrement en "Europe" où les porteurs de ce venin haineux, combattent ceux qui ne sont pas des mêmes convictions idéologiques qu'eux; quand on sait que... Lire la suite - - Auteur: Mohamed Dassari - Date : 2017-08-28

 

 

Headquarters : Amazigh World  (Amadal Amazigh), North America, North Africa

  amazighworld@gmail.com

Copyright 2002-2009  Amazigh World. All rights reserved.