Arabe
English
 
 
 
 Editoriaux
 Lu dans la presse
 Opinions publique
 Bréves
 Rendez-vous
 Interviews
 Flashs
 Courrier des lecteurs
 Sondages
 Forum
 Journal du rire

Contactez nous

Les deux alliés de l’état islamique commencent à payer les frais

La fête de fin de ramadan est célébrée dans le sang en Arabie saoudite. “Un terroriste tue 4 membres des forces de sécurité à Médine, à la table de l’iftar”, titre le journal de Médine, Al-Madina, le 4 juillet 2016. Deux autres attentats dans le même jour. Un au Qatif, dans l’Est d’Arabie a dominance chiite et un autre à Djeddah, la grande ville portuaire sur la mer Rouge. Celui à la deuxième ville sainte de l’islam s’est déroulé à la grande mosquée devant la tombe du prophète même.

Quelques jours avant, l’état islamique a bombardé l’aéroport d’Istanbul de l’autre allié du califat.  

Les Djihadistes semblent déterminés à régler des comptes avec ses deux uniques alliés l’Arabie saoudite et la Turquie.  L’état islamique avait déclaré dans sa revue DABIQ son objectif à annexer les deux lieux saints de l’islam à son califat.

Les observateurs se posent la question pourquoi se posent la question pourquoi ce changement radicale dans la politique de l’état islamique envers l’état islamique saoudien avec qui il partage beaucoup de choses ?

Certains l’ont expliqué par la déclaration du divorce d’un seul côté, du côté saoudien et Turque au moment de la crise de la Califat, n’a pas plu à la califat.

Mr Bruce Riedel, le conseiller du président Obama, vient de faire une déclaration de taille dans un think tank américain le 30 Mars 2016 : « le roi Salmane, entant gouverneur de Riyad, avait de solide relations avec les Djihadistes. Il a pu à lui seul regrouper auprès des croyants saoudiens et Qatari un financement privé aux Djihadistes qui a doublé celui de la CIA et de l’intelligence saoudienne ».

Cette déclaration rejoigne celle de Mr Joe Biden, le vice-président américain, dans une conférence à l’université de Harvard que Dayesh est un produit de grands alliés des états unis : la Turquie, Qatar et l’Arabie saoudite.

L’état islamique, se trouve donc trahie par ses ex-alliés et veut se venger avant sa disparition. La Russie a donc réussi par son intense intervention militaire contre dayesh, de brouiller les cartes au moyen orient.  


Auteur: Amazighworld
Date : 2016-07-06


Suivez-nous sur Facebook
 

 
Communiquer
Partager sur Facebook avec vos amis-es
 
 
La plume de Amazighworld
Envoyer l'article à un ami
Article lu 10323 fois

 

 

Les commentaires

Important :Prière de noter que les commentaires des lecteurs représentent les points de vue de leur auteurs et non pas d’AmazighWorld; et doivent respecter la déontologie, ne pas dépasser 6 à 10 lignes, critiquer les idées et non pas les personnes, êtres constructifs et non destructifs et dans le vif du sujet.

 

 
Votre commentaire ici :
Nom
Email (votre email ne sera pas affiché)
Titre
Commentaire
  Sécurité : copier le code suivant gp3slyn9 ici :  
 
 

 
Est-ce que l'actuelle campagne présidentielle Française s'oriente-t-elle vers la réouverture du dossier de "colonisation" en Afrique du Nord?
Depuis quelques jours la polémiques est soulevée par la visite en Algérie du candidat à la présidence de la République Française Monsieur Emmanuel MACRON les 13 et 14/02/2017 et au cours de laquelle, il avait accordé une interview à une chaîne de télévision locale (libre) sur la période de la présence Française en Algérie durant 132 ans et qu'il ... Lire la suite - - Auteur: Mohamed Dassari - Date : 2017-02-21

 

 
Kuweit et Arabie ont réussi là où il a échoué Donald Trump: la force de la dictature
Lorsque le président américain Donald Trump a signé son décret de stopper le programme des réfugiés Syriens sur le sol américain et d’interdire l’entrée des ressortissants de sept pays musulmans pour 90 jours, le monde entier a exprimé sa révolte contre ce décret qualifié de raciste. En premier lieu, se sont les américains eux même, qui ont manifesté dans les aéroports et devant la cour de justice qui a fini par annuler le décret du président. ... Lire la suite - - Auteur: Amazighworld - Date : 2017-02-17

 

 
L’Algérie est-elle en train de recouvrir son identité en douceur
C’est pour la première fois de son histoire que l’Algérie officielle a pu reconnaitre publiquement son amazighité. Elle a édité un timbre pour commémorer la première année de l’Officialisation de la langue Amazighe dans une Algérie jadis Arabe. ... Lire la suite - - Auteur: Amazighworld - Date : 2017-02-08

 

 

Headquarters : Amazigh World  (Amadal Amazigh), North America, North Africa

  amazighworld@gmail.com

Copyright 2002-2009  Amazigh World. All rights reserved.