Arabe
English
 
 
 
 Editoriaux
 Lu dans la presse
 Opinions publique
 Bréves
 Rendez-vous
 Interviews
 Flashs
 Courrier des lecteurs
 Sondages
 Forum
 Journal du rire

Contactez nous

Les deux alliés de l’état islamique commencent à payer les frais

La fête de fin de ramadan est célébrée dans le sang en Arabie saoudite. “Un terroriste tue 4 membres des forces de sécurité à Médine, à la table de l’iftar”, titre le journal de Médine, Al-Madina, le 4 juillet 2016. Deux autres attentats dans le même jour. Un au Qatif, dans l’Est d’Arabie a dominance chiite et un autre à Djeddah, la grande ville portuaire sur la mer Rouge. Celui à la deuxième ville sainte de l’islam s’est déroulé à la grande mosquée devant la tombe du prophète même.

Quelques jours avant, l’état islamique a bombardé l’aéroport d’Istanbul de l’autre allié du califat.  

Les Djihadistes semblent déterminés à régler des comptes avec ses deux uniques alliés l’Arabie saoudite et la Turquie.  L’état islamique avait déclaré dans sa revue DABIQ son objectif à annexer les deux lieux saints de l’islam à son califat.

Les observateurs se posent la question pourquoi se posent la question pourquoi ce changement radicale dans la politique de l’état islamique envers l’état islamique saoudien avec qui il partage beaucoup de choses ?

Certains l’ont expliqué par la déclaration du divorce d’un seul côté, du côté saoudien et Turque au moment de la crise de la Califat, n’a pas plu à la califat.

Mr Bruce Riedel, le conseiller du président Obama, vient de faire une déclaration de taille dans un think tank américain le 30 Mars 2016 : « le roi Salmane, entant gouverneur de Riyad, avait de solide relations avec les Djihadistes. Il a pu à lui seul regrouper auprès des croyants saoudiens et Qatari un financement privé aux Djihadistes qui a doublé celui de la CIA et de l’intelligence saoudienne ».

Cette déclaration rejoigne celle de Mr Joe Biden, le vice-président américain, dans une conférence à l’université de Harvard que Dayesh est un produit de grands alliés des états unis : la Turquie, Qatar et l’Arabie saoudite.

L’état islamique, se trouve donc trahie par ses ex-alliés et veut se venger avant sa disparition. La Russie a donc réussi par son intense intervention militaire contre dayesh, de brouiller les cartes au moyen orient.  


Auteur: Amazighworld
Date : 2016-07-06


Suivez-nous sur Facebook
 

 
Communiquer
Partager sur Facebook avec vos amis-es
 
 
La plume de Amazighworld
Envoyer l'article à un ami
Article lu 11374 fois

 

 

Les commentaires

Important :Prière de noter que les commentaires des lecteurs représentent les points de vue de leur auteurs et non pas d’AmazighWorld; et doivent respecter la déontologie, ne pas dépasser 6 à 10 lignes, critiquer les idées et non pas les personnes, êtres constructifs et non destructifs et dans le vif du sujet.

 

 
Votre commentaire ici :
Nom
Email (votre email ne sera pas affiché)
Titre
Commentaire
  Sécurité : copier le code suivant imfr6lxl ici :  
 
 

 
L’Amérique nous a trahis : des slogans à Erbil/Kurdistan
AmazighWorld (Kurdistan) : à l’occasion de la course de voiture organisée hier samedi 4 Novembre à la capitale Eribl  de Kurdistan, plusieurs slogans anti-américains ont été placés dans certains lieux publics à Erbil, exprimant ainsi la colère des Kurdes à la position américaine ...... Lire la suite - - Auteur: Amazighworld - Date : 2017-11-05

 

 
Catalonia déclare son indépendance et ouvre la porte des états identitaires
Apres de longues tractations politiques entre Barcelone et Madrid le Parlement de Catalogne a finalement adopté vendredi une résolution déclarant que la région devient un "Etat indépendant prenant la forme d'une République". Les Amazighs nationaux et résidents en Catalogne descendent dans les rues pour célébrer l’évènement historique . ... Lire la suite - - Auteur: Amazighworld - Date : 2017-10-27

 

 
Les Kurdes Syriens dédient la libération de Raqqa à Abdellah Ouchalane
Les Kurdes syriens mènent une offensive contre Raqqa, la «capitale syrienne de Daech», et envisagent de complètement libérer cette ville, a annoncé mardi à Sputnik Anwar Muslim, chef de gouvernement du canton kurde de Kobané. La ville de Raqqa, « capitale » autoproclamée de l'organisation terroriste Daech dans le territoire Syrien, est située à 160 km à l'est d'Alep, sur les rives de l'Euphrate, vient d’être libérée par les forces Kurdes Syriens. ... Lire la suite - - Auteur: Amazighworld - Date : 2017-10-20

 

 

Headquarters : Amazigh World  (Amadal Amazigh), North America, North Africa

  amazighworld@gmail.com

Copyright 2002-2009  Amazigh World. All rights reserved.