Arabe
English
 
 
 
 Editoriaux
 Lu dans la presse
 Opinions publique
 Bréves
 Rendez-vous
 Interviews
 Flashs
 Courrier des lecteurs
 Sondages
 Forum
 Journal du rire

Contactez nous

Les Marocains indignez-vous : La jeune Lamya violée et incarcérée en Arabie saoudite vous oblige, votre dignité est enjeu

C’est vrai qu’après 60 ans d’allégeance spirituelle et politique du Maroc à l’Arabie saoudite est un handicap, mais il est temps d’avoir le courage de dire Trop c’est trop. Le moment est venu, la géopolitique a ouvert la porte et la dernière vidéo postée par de la jeune marocaine Lamya violée et incarcérée pendant plusieurs années en Arabie saoudite à forcer le destin. La jeune Lamya a fait tomber le voile sur une réalité terrible.

Une réalité douloureuse, choquante et scandaleuse que tout le monde sait mais fait semblant de ne pas savoir. Les marocains et les marocaines se sont tout simplement des esclaves blancs et musulmans chez leur supposés frères en Arabie saoudite : terre d’islam, de lumière, de fraternité musulmane, des lieux saints et autres valeurs que les manuels scolaires marocaines ne cessent d’enseigner.

La jeune Lamya vient de démontrer le contraire avec des preuves à l’appui.  Encore pire, elle a démontré l’implication du consulat marocain en Arabie dans l’esclavagisme sexuelle des marocaines. C’est très grave.  L’indignité du peuple marocain est enjeu.

Lamya, une marocaine divorcée avec une fille en charge, d’espérée elle part travailler en terre d’islam l’Arabie. Par internet un saoudien lui promet le travail et lui a offert un visa. Arrivant sur place il lui propose le mariage. Elle a refusée et demande le travail. Le veto tombe, impossible de revenir au Maroc s’elle refuse de se marier avec lui. En fin elle découvre que le mariage en Arabie c’est la prostitution déguisée. Le comble est qu’elle la propose à ses amis. Scandalisée, elle a porté plainte en justice. Et c’est le début de sa souffrance. La justice des lieux saints de l’islam a jugée Lamya coupable avec une sentence de deux ans de prison ferme. Après la prison, elle persiste de suivre ses violeurs en justice. Cette fois ci, la justice des lieux saints de l’islam juge que Lamya est folle, on l’a mis dans hôpital psychiatrique : on lui fait prendre des drogues par force. Bref c’est une esclave sexuelle.  

Sa vidéo postée sur internet :

 

Comment ? C’est simple, en Arabie et dans tous les pays du Golf, il y a une loi qui organise l’esclavagisme. Chaque citoyen du golf a le droit de délivrer un certain nombre de visas aux étrangers par an. Le nombre de visas varie selon son rang dans la société. Mais ce n’est pas fini, la loi lui permet de retirer le passeport de celui et celle qui va devenir par la suite son esclave. Ce dernier, n’a pas le droit de porter des pièces d’identité avec lui, il doit porter avec lui un bout de papier où est écrit le nom de son maitre. Son maitre s’appelle en Arabe Le kafil, qui rime comme le Calife. Et cette loi porte le nom de la Kafala.

Le kafil a beaucoup de pouvoir sur son esclave : C’est lui qui l’autorise à travailler en lui délivrant un papier, à changer de travail, à quitter le territoire, à visiter les voisins … etc. Bref tous les pouvoirs qu’avaient les maitres sur leurs esclaves au moyen âge, l’ont toujours les Kafils sur leurs esclaves au moyen orient.

A l’époque du gouvernement Socialiste marocain présidé par Abderrahmane Youssoufi, le premier dossier qu’il avait sur son bureau de premier ministre à l’époque est la demande d’une association de femmes marocaines partis travaillés en Arabie saoudite et se sont trouvées des esclaves sexuelles, mais pire encore elles ne peuvent pas quitter l’Arabie vers le Maroc. L’association demande l’intervention du gouvernement pour les libérer des pays du golfe et principalement en terre des lumières et des lieux saints de l’islam. Leur demande est resté lettre morte, et les pauvres esclaves n’ont qu’à se plier devant leurs maitres arabes et surtout de satisfaire tout leur besoins.

Quant à la jeune Lamia (en vidéo), elle a eu le courage de ne pas fléchir et elle a décidé de combattre l’esclavagisme sexuel arabe et l’implication des pouvoirs marocains même dans ce crime humanitaire. Elle jure dans sa vidéo qu’elle va combattre même si cela va lui couter de revenir en cercueil au Maroc sans jamais voir sa fille pour laquelle elle a choisi d’immigrer en terre d’islam, car l’Europe a fermé ses portes.

En effet, cette histoire de mariage de prostitution aux pays du Golf n’est pas récente, elle trouve ses origines dans la culture arabo-musulmane du premier Califa de l’Islam. Le grand historien et leader religieux Jalal eddine Assyouti a bien rapporté dans son livre une preuve tangible. Le troisième Calife au moyen orient a écrit une lettre à son gouverneur en Afrique du Nord aux pays des Amazighs demandant des esclaves sexuelles Amazighes avec des spécifications bien précises ! Certaines voies qui essayent de toujours blanchir ce côté inhumain de la civilisation arabo-musulmane avancent que cette règle s’applique en islam uniquement sur les non-musulmane, comme il vient de faire Dayech aux jeunes filles Yezidites non musulmanes. La réponse est malheureusement NON. Cette lettre vienne après l’islamisation des Amazighs de 60 ans.  C’est la même pratique pendant le Califat des Omeyyades, des Abbassides, de Dayech et d’Arabie.

Dans le livre de Jalal eddine Ass

Le ministre des affaires étrangères marocain, lui a choisi au lieu de faire un communiqué d’indignation contre l’Arabie il a fait un communiqué de soutien à L’Arabie dans l’affaire qui l’oppose aux états unis relative aux actes terroristes du 11 septembre 2001  où semble impliqué certains pays du Golf et principalement l’Arabie. Il a même demandé dans son communiqué l’impunité à l’Arabie.   

L’année dernière, plusieurs centaines de marocains sont mort au Hajj de 2015, et devant l’immobilisme du gouvernement, les citoyens marocains ont manifesté devant le parlement en signe d’indignation contre l’Arabie saoudite. Résultat au lieu que le gouvernement réagit suite à la pression de la rue, il ordonne les forces de l’ordre à matraquer les manifestants. La règle veut qu’au Maroc L’Arabie est aussi sacrée à l’instar des lieux saints de l’islam.

Le hajj de l'année 2015

Cette fois-ci, les marocains indignez-vous : votre dignité est enjeu. Trop c'est trop.


Auteur: Moha Bouwawal
Date : 2016-09-18


Suivez-nous sur Facebook
 

 
Communiquer
Partager sur Facebook avec vos amis-es
 
 
La plume de Moha Bouwawal
Envoyer l'article à un ami
Article lu 10564 fois

 

 

Les commentaires

Important :Prière de noter que les commentaires des lecteurs représentent les points de vue de leur auteurs et non pas d’AmazighWorld; et doivent respecter la déontologie, ne pas dépasser 6 à 10 lignes, critiquer les idées et non pas les personnes, êtres constructifs et non destructifs et dans le vif du sujet.

 

 
Commentaire N° : 1
Par: AKSIL Le : 2016-09-18
Titre:
Pays: France  

coment cette femme et paris en arabie de merde ?  
 
 

 
Commentaire N° : 2
Par: ANZMAM Le : 2016-11-11
Titre: Encore une marocaine se croyant plus arabe que les bédoins d'Arabie !
Pays: France  

Que cela serve de leçon aux marocaines qui émigrent en Arabie avant de réfléchir et d'avertissement aux marocains qui envisageraient de marier leur fille à des saoudiens !  
 
 

 
Votre commentaire ici :
Nom
Email (votre email ne sera pas affiché)
Titre
Commentaire
  Sécurité : copier le code suivant n6aaqrn9 ici :  
 
 

 
Historique : Trump inaugure le premier vol historique entre l’Arabie et Israël avec en plus 380 milliards de $ dans la poche
Plusieurs journaux américains se sont arrêtés sur cet évènement jugé historique. Dans une dépêche de l’Associates presse (AP), l’agence de communication américaine a souligné : « En fait, le vol du président Trump d’Arabie Saoudite vers Israël est le premier dans l’histoire entre les deux pays ». ... Lire la suite - - Auteur: Mohamed EL OUAZGUITI - Date : 2017-05-22

 

 
Maroc : La question de la terre va-t-elle faire naitre un second mouvement Amazigh ?
Les manifestations annuelles à l’occasion du printemps démocratique Amazigh, appelé Tafsut, qui s’organisent chaque au 20 Avril au Maroc ont vu naitre cette fois ci de nouvelles figures d’un autre âge. Celui du Maroc de la résistance. Si le mouvement Amazigh au Maroc est resté portée jusqu’ici par une jeunesse militante dans la rue et dans les universités marocaines, cette année à la manifestation de Rabat qui a eu lieu le 23 Avril 2017, a vu venir des vieux et des vielles du Maroc profond. Celui qui avait pris les armes contre le colonialisme français et espagnol : leurs visages et leur regard est resté symboles de la résistance armée.... Lire la suite - - Auteur: Amazighworld - Date : 2017-04-24

 

 
La souffrance des immigrés Amazighs en France aux années 1970
C’est une interview d’un immigré Kabyle à une chaine française en 1970. C’est une dure réalité d’un peule marginalisé dans son propre pays et obligé d’immigré chez un de ses colonisateurs.... Lire la suite - - Auteur: Amazighworld - Date : 2017-03-24

 

 

Headquarters : Amazigh World  (Amadal Amazigh), North America, North Africa

  amazighworld@gmail.com

Copyright 2002-2009  Amazigh World. All rights reserved.