Arabe
English
 
 
 
 Editoriaux
 Lu dans la presse
 Opinions publique
 Bréves
 Rendez-vous
 Interviews
 Flashs
 Courrier des lecteurs
 Sondages
 Forum
 Journal du rire

Contactez nous

Bilan d’un intellectuel marocain pour 2016/2017


Le printemps des peuples en Afrique du Nord et au Proche Orient a été transformé chez nous en cauchemar par les pays occidentaux.

Si nous prenons l’exemple de la Tunisie, qui a commencé la première, ce qui est normal, grâce à Bourguiba qui a su instruire son peuple, tout allait bien au début pour elle et d’autres pays ont vite suivi son exemple.

La Tunisie a fait brillé une lueur d’espoir et de liberté pour un moment aux yeux des populations de l’Afrique du Nord et du Proche orient.

Mais ce bref brin de lumière a vite été éclipsé par l’Occident , pris de panique, qui a commencé à distribuer des armes, à gauche et à droite, et à créer toutes sortes de milices religieuses ou autres, selon les pays et les régions, au cas par cas.

L’Angleterre est la première à tuer dans l’œuf la Révolution tunisienne en y envoyant le chef d’Annahda et en le soutenant par une couverture médiatique sans précédent, comme la France avait fait en envoyant Khoumeini en Iran pour donner un autre visage à la Révolution iranienne et la dévier de ses premiers objectifs spontanés de libération, de modernisation et de démocratisation.


Chaque pays occidental entretient soigneusement les oppositions des petits pays, comme des cellules dormantes, pour les utiliser en temps de paix pour faire pression sur leurs pays et obtenir d’eux de réels avantages juteux, et en temps de trouble pour changer le cours des événements dans le sens qui leur est avantageux et ne s’oppose pas à leurs intérêts.

Ce ne sont pas nos Révolutions qui n’ont pas réussi mais elles ont été tuées dans l’œuf par les puissances occidentales, par tous les moyens, et diverses sous-traitances militaires.

C’est l’Occident qui a créé le terrorisme pour dévier ces Révolutions de leurs objectifs de libération des peuples.

Pourquoi l’Occident ne cesse de vanter sa démocratie et de critiquer nos dictatures qu’il avait créées lui-même?

La réponse est simple.

La démocratie occidentale n’est qu’une fiction et elle est en réalité une supra-dictature fondée sur les dictatures des petits pays qu’elle exploite et la font nourrir.

Il n’est donc pas question, à n’importe quel prix, que nos Révolutions réussissent et que nous devenions des pays démocratiques car cela signifie la fin de la dite démocratie occidentale.


Que deviendront la France et l’Angleterre sans leurs colonies même dites indépendantes (de qui ? si ce n’est de leurs propres peuples)?


Elles seront en faillite et entreront dans une guerre civile interminable aux conséquences pires que ce que nous voyons aujourd’hui en Libye, au Yamen, en Irak et en Syrie car les peuples y sont conscients et instruits.


La terrible erreur des pays de l’Afrique du Nord et du Proche Orient est de ne pas avoir instruit leurs peuples.

Si des maisons, des villes, des ponts, des routes etc. sont détruits, on peut les reconstruire.

Ce qui est difficile à construire ce sont les esprits.

Un peuple ignorant est une calamité en temps de paix et de guerre.

Il ne se prend jamais en charge et reste toujours un mineur, un handicapé et un assisté.

Mais il ne faut pas tout mettre sur le dos de nos dirigeants.

Je suis un enseignant et je sais comment cela se passe chez nous.

La France garde toujours sa tutelle sur le Ministère de l’Education Nationale au Maroc par l’aide financière, la formation, le maintien de sa langue même si elle n’est plus une langue des sciences et le vol pur et simple de nos cerveaux, de notre élite par tous les moyens, y compris celui du mariage à des françaises pour presque tous les grands décideurs aux postes clés du pouvoir.

La France veille au grain au Maroc.

La colonisation et l’absence de démocratie dans nos pays sont rendues structurelles chez nous par l’Occident.

Notre seul espoir est de voir un jour nos immigrés arrivés au pouvoir, d’une manière « démocratique » dans nos anciennes puissances coloniales et qu’ils fassent quelque chose pour libérer un peu leurs pays d’origine.

Le seul moyen pour un citoyen marocain comme moi de jouir de cette fiction de démocratie occidentale est d’aller vivre en Europe, au Canada ou aux Etats Unis.

C’est ce que font tous les Marocains qui en ont les moyens.

Le colonialisme brut, primitif et sauvage du début du siècle dernier est plus subtile, affiné et sophistiqué de nos jour et porte des noms comme la mondialisation, la globalisation, l’investissement, la compétitivité etc.

La France de Hollande est la seule à rester primitive par son intervention militaire au Mali.

Faites bien votre bilan pour 2016 et rectifiez le tir sans vous tromper dorénavant de cibles!

Bienvenue pour 2017!

Foulouste le vendredi 16 décembre 2016.


Auteur: Mohammed Hifad Agrrame
Date : 2016-12-29


Suivez-nous sur Facebook
 

 
Communiquer
Partager sur Facebook avec vos amis-es
 
 
La plume de Mohammed Hifad Agrrame
Envoyer l'article à un ami
Article lu 2277 fois

 

 

Les commentaires

Important :Prière de noter que les commentaires des lecteurs représentent les points de vue de leur auteurs et non pas d’AmazighWorld; et doivent respecter la déontologie, ne pas dépasser 6 à 10 lignes, critiquer les idées et non pas les personnes, êtres constructifs et non destructifs et dans le vif du sujet.

 

 
Commentaire N° : 1
Par: Oly Le : 2016-12-30
Titre: La démocratie
Pays: Morocco  

D'accord sur le principe; seulement l'intérêt du pays prime sur la démocratie; on ne peut nier pour autant que la France et l'Angleterre sont des pays démocratiques bien qu'en dehors de leur pays ils puissent agir en exploitants.  
 
 

 
Votre commentaire ici :
Nom
Email (votre email ne sera pas affiché)
Titre
Commentaire
  Sécurité : copier le code suivant qvxe8twr ici :  
 
 

 
La mesure et la démesure
Il y a de ces événements et de ces prises de position aveugles qui suscitent l’interrogation et même le doute, voire le mépris! Poutine, l’homme fort du moment, et au plan planétaire, a vu la candidature de son pays au conseil des droits humains, tout crument et simplement rejetée !... Lire la suite - - Auteur: Ahmed Assermouh - Date : 2016-10-30

 

 
Savoir d’où nous venons, C’est savoir ce que nous sommes !
Pour nos parents, la situation actuelle du pays est bien meilleure par rapport à ce qu’il y avait juste au début du siècle dernier. Un ancien mokhazni du caïd Mokhtar , de Chiadma, dans la région de Mogador, m’a dit un jour qu’il n’y a plus le Makhzen qu’il avait connu au pays. Le caïd l’envoyait faire «al-baht», l’enquête, et lui rapporter autant d’argent qu’il pouvait sous peine d’être sévèrement puni.... Lire la suite - - Auteur: Mohammed Hifad - Date : 2016-10-12

 

 
Le défi positif !
Passer par le même chemin ne signifie pas faire ou trouver la même chose. Mon professeur de philosophie me mettait toujours à la marge comme remarque que telle idée appartient à x ou y, comme s’ils l’ont déposée et brevetée en leur nom.... Lire la suite - - Auteur: Mohammed Hifad - Date : 2016-10-07

 

 

Headquarters : Amazigh World  (Amadal Amazigh), North America, North Africa

  amazighworld@gmail.com

Copyright 2002-2009  Amazigh World. All rights reserved.