Arabe
English
 
 
 
 Editoriaux
 Lu dans la presse
 Opinions publique
 Bréves
 Rendez-vous
 Interviews
 Flashs
 Courrier des lecteurs
 Sondages
 Forum
 Journal du rire

Contactez nous

Kuweit et Arabie ont réussi là où il a échoué Donald Trump: la force de la dictature


Lorsque le président américain Donald Trump a signé son décret de stopper le programme des réfugiés Syriens sur le sol américain et d’interdire l’entrée des ressortissants de sept pays musulmans pour 90 jours, le monde entier a exprimé sa révolte contre ce décret qualifié de raciste. En premier lieu, se sont les américains eux même, qui ont manifesté dans les aéroports et devant la cour de justice qui a fini par annuler le décret du président. Ce qui a démontré encore une fois la force de la démocratie américaine et la force du peuple américain qui a défendu ses valeurs malgré l’existence réelle du risque sécuritaire. Pas de compromis et pas d’intransigeance devant les valeurs et la démocratie.

Par contre l’énigme politique était quel est le secret derrière le silence radio des pays arabes du Golf sur ce sujet bien qu’ils sont les premiers concernés ? Parmi les sept pays musulmans interdits, il y a un seul état non arabe, l’Iran, et c’était le seuil qui avait exprimé sa révolte contre le décret et des plus hautes instances de l’état. L’Ayatollah a même fait un discours officiel pour remercier Donald Trump d’avoir, selon lui, dévoiler la face caché des états unis.
Du coté des pays arabes, le secret derrière le silence reste un mystère jusqu’au jour où le Kuweit et l’Arabie l’ont dévoilé.

La première semaine de Février, et en premier lieu, c’est le Koweït qui a décidé d’interdire l’entrée sur son sol aux ressortissants de cinq pays musulmans : Syrie, Iran, Irak, Afghanistan et Pakistan. Les autorités koweïtiennes mettent en avant des raisons sécuritaires et déclarent être «très préoccupé par la menace de l’extrémisme radical des groupes terroristes (Etat Islamique et Al-Qaïda)». Plus encore, cette interdiction n’est pas définitive et que la liste des pays dont les ressortissants sont interdits d’entrer sur son territoire est régulièrement mise à jour. C’est une interdiction temporaire et elle sera revue dans trois mois, rapporte les medias officiels.

La deuxième semaine de Février, c’est l’Arabie saoudite qui va aller plus loin que le Koweït, en expulsant purement et simplement 40.000 travailleurs musulmans pakistanais pour des raisons liés au terrorisme. Le journal officiel Saoudi Gazette a appuie l’action par le fait que plusieurs ressortissants pakistanais sont arrêtés pour des crimes de trafic de drogue, de vols, d'agressions physiques et que les autorités saoudiennes craignent leurs liaisons avec l’état Islamique Dayesh. Jamais ces crimes et ces vols n’ont été signalé plusieurs décennies avant l’initiative du président Trump !


Au passage, il faut noter que le décret du président américain Donald Trump n’est pas aussi allé au point d’expulser les ressortissants déjà installé sur le sol américain, et malgré il a reçu un grand coup de foudre.

Maintenant la question qui se pose est : à l’instar de la société civile américaine, la société civile arabe du golf va-t-elle sortir dans les rues pour dénoncer ces décrets d’interdiction et d’expulsion racistes et soutenir leurs frères arabo-musulmans ? Où va-t-elle approuver comme elle a déjà approuvé leur statut officiel des citoyens de second et troisième degré pour 50 ans déjà?


Auteur: Amazighworld
Date : 2017-02-17


Suivez-nous sur Facebook
 

 
Communiquer
Partager sur Facebook avec vos amis-es
 
 
La plume de Amazighworld
Envoyer l'article à un ami
Article lu 22428 fois

 

 

Les commentaires

Important :Prière de noter que les commentaires des lecteurs représentent les points de vue de leur auteurs et non pas d’AmazighWorld; et doivent respecter la déontologie, ne pas dépasser 6 à 10 lignes, critiquer les idées et non pas les personnes, êtres constructifs et non destructifs et dans le vif du sujet.

 

 
Votre commentaire ici :
Nom
Email (votre email ne sera pas affiché)
Titre
Commentaire
  Sécurité : copier le code suivant i3m5mfv3 ici :  
 
 

 
L’Amérique nous a trahis : des slogans à Erbil/Kurdistan
AmazighWorld (Kurdistan) : à l’occasion de la course de voiture organisée hier samedi 4 Novembre à la capitale Eribl  de Kurdistan, plusieurs slogans anti-américains ont été placés dans certains lieux publics à Erbil, exprimant ainsi la colère des Kurdes à la position américaine ...... Lire la suite - - Auteur: Amazighworld - Date : 2017-11-05

 

 
Catalonia déclare son indépendance et ouvre la porte des états identitaires
Apres de longues tractations politiques entre Barcelone et Madrid le Parlement de Catalogne a finalement adopté vendredi une résolution déclarant que la région devient un "Etat indépendant prenant la forme d'une République". Les Amazighs nationaux et résidents en Catalogne descendent dans les rues pour célébrer l’évènement historique . ... Lire la suite - - Auteur: Amazighworld - Date : 2017-10-27

 

 
Les Kurdes Syriens dédient la libération de Raqqa à Abdellah Ouchalane
Les Kurdes syriens mènent une offensive contre Raqqa, la «capitale syrienne de Daech», et envisagent de complètement libérer cette ville, a annoncé mardi à Sputnik Anwar Muslim, chef de gouvernement du canton kurde de Kobané. La ville de Raqqa, « capitale » autoproclamée de l'organisation terroriste Daech dans le territoire Syrien, est située à 160 km à l'est d'Alep, sur les rives de l'Euphrate, vient d’être libérée par les forces Kurdes Syriens. ... Lire la suite - - Auteur: Amazighworld - Date : 2017-10-20

 

 

Headquarters : Amazigh World  (Amadal Amazigh), North America, North Africa

  amazighworld@gmail.com

Copyright 2002-2009  Amazigh World. All rights reserved.