Arabe
English
 
 
 
 Editoriaux
 Lu dans la presse
 Opinions publique
 Bréves
 Rendez-vous
 Interviews
 Flashs
 Courrier des lecteurs
 Sondages
 Forum
 Journal du rire

Contactez nous

Est-ce que l'actuelle campagne présidentielle Française s'oriente-t-elle vers la réouverture du dossier de "colonisation" en Afrique du Nord?


Depuis quelques jours la polémiques est soulevée par la visite en Algérie du candidat à la présidence de la République Française Monsieur Emmanuel MACRON les 13 et 14/02/2017 et au cours de laquelle, il avait accordé une interview à une chaîne de télévision locale (libre) sur la période de la présence Française en Algérie durant 132 ans et qu'il avait qualifiée d'époque coloniale ayant entraîné des "crimes contre l'Humanité.

Des propos blessants proférés publiquement par un jeune candidat de 40 ans à la plus Haute Instance de son pays, sans avoir ménagé la susceptibilité de tous les rapatriés au-delà du 05 Juillet 1962, date de reconnaissance de l'indépendance de l'Algérie. Et parmi ces rapatriés ceux qu'on a surnommés: "Pieds-noirs" ou Français nés en Algérie où leurs grand'parents avaient vécu; de même les Harkis ou milice Arabe d'Algérie qui avait combattu aux côtés de l'armée Françaises contre le FLN.

Et puis il y a les plus oubliés de l'histoire en Algérie que sont les "Berbères", habitants en très grande masse de populations dans les montagnes de la Kabyle que Monsieur MACRON ne connaissait sans doute pas quand il parlait de "crime contre l'Humanité" et la violation des "droits de l'Homme"?

Comment peut-on prétendre être à la tête d'un grand pays et d'une profonde civilisation telle que que la France, sans avoir bien assimilé l'histoire ancestrale du pays que l'on entend visiter pour des considérations politiques?

Monsieur le candidat MACRON veut mettre à genoux le peuple Français pour lui arracher l'aveu de la "repentance et de la soumission", pour pouvoir s'attirer la sympathie des Gouvernants Algériens qui ne représentent que le vrai colonialisme sur la terre des habitants autochtones que sont les "Berbères-Kabyles" et qui subissent continuellement la tyrannie du Régime, avec des interpellations et des internements systématiques, sans que les protecteurs des droits de l'Homme des "Nations Unies" aient pu encore décidé d'intervenir, pour que soient libérés tous les détenus politiques "Berbère" (Amazighs), incarcérés depuis des mois et en mauvaise santé.


Auteur: Mohamed Dassari
Date : 2017-02-21


Suivez-nous sur Facebook
 

 
Communiquer
Partager sur Facebook avec vos amis-es
 
 
La plume de Mohamed Dassari
Envoyer l'article à un ami
Article lu 21776 fois

 

 

Les commentaires

Important :Prière de noter que les commentaires des lecteurs représentent les points de vue de leur auteurs et non pas d’AmazighWorld; et doivent respecter la déontologie, ne pas dépasser 6 à 10 lignes, critiquer les idées et non pas les personnes, êtres constructifs et non destructifs et dans le vif du sujet.

 

 
Votre commentaire ici :
Nom
Email (votre email ne sera pas affiché)
Titre
Commentaire
  Sécurité : copier le code suivant rn06ypud ici :  
 
 

 
L’Amérique nous a trahis : des slogans à Erbil/Kurdistan
AmazighWorld (Kurdistan) : à l’occasion de la course de voiture organisée hier samedi 4 Novembre à la capitale Eribl  de Kurdistan, plusieurs slogans anti-américains ont été placés dans certains lieux publics à Erbil, exprimant ainsi la colère des Kurdes à la position américaine ...... Lire la suite - - Auteur: Amazighworld - Date : 2017-11-05

 

 
Catalonia déclare son indépendance et ouvre la porte des états identitaires
Apres de longues tractations politiques entre Barcelone et Madrid le Parlement de Catalogne a finalement adopté vendredi une résolution déclarant que la région devient un "Etat indépendant prenant la forme d'une République". Les Amazighs nationaux et résidents en Catalogne descendent dans les rues pour célébrer l’évènement historique . ... Lire la suite - - Auteur: Amazighworld - Date : 2017-10-27

 

 
Les Kurdes Syriens dédient la libération de Raqqa à Abdellah Ouchalane
Les Kurdes syriens mènent une offensive contre Raqqa, la «capitale syrienne de Daech», et envisagent de complètement libérer cette ville, a annoncé mardi à Sputnik Anwar Muslim, chef de gouvernement du canton kurde de Kobané. La ville de Raqqa, « capitale » autoproclamée de l'organisation terroriste Daech dans le territoire Syrien, est située à 160 km à l'est d'Alep, sur les rives de l'Euphrate, vient d’être libérée par les forces Kurdes Syriens. ... Lire la suite - - Auteur: Amazighworld - Date : 2017-10-20

 

 

Headquarters : Amazigh World  (Amadal Amazigh), North America, North Africa

  amazighworld@gmail.com

Copyright 2002-2009  Amazigh World. All rights reserved.