Arabe
English
 
 
 
 Editoriaux
 Lu dans la presse
 Opinions publique
 Bréves
 Rendez-vous
 Interviews
 Flashs
 Courrier des lecteurs
 Sondages
 Forum
 Journal du rire

Contactez nous

La gestion de la crise du RIF:Une marche à pas de tortue vers un grand point d’interrogation

Au moment où tout le monde s’attend à une libération des détenus de la protestation rifaine en trois occasions successives, surtout que c’est grâce à eux que le gouvernement marocain a découvert que la majorité des projets de développements inaugurés sont toujours en standby plusieurs années plus tard, les autorités marocaines ont finalement choisi le chemin inverse : le durcissement.

Contrairement à la crise du RIF, le Maroc avait une autre attitude dans la gestion de la crise des islamistes impliques dans les attentats terroristes. Bien qu’ils fussent jugés coupables d’attentats terroristes du 11 septembre marocain en 2003 par la justice marocaine, le porte-parole du gouvernement à l’époque, en 2011 Mr Khalid Naciri, a expliqué l’amnistie des terroristes par ce qu’il avait appelé d’apaisement politique.

Les premières sorties médiatiques des ex-terroristes islamistes amnisties
Les ex-terroristes islamistes amnisties avec le ministre islamiste de la justice Mustapha Ramid (au milieu)

C’est, ces ex-terroristes amnisties, qui vont constituer par la suite la première branche Salafiste marocaine dont Hassan kettani et Chekh Fizazi, Qui va s’ajouter à la branche des frères musulmans marocains du PJD. En 2016, ils vont se mettre les premiers contre la révolte sociale Rifaine, la raison avancée par Mr Fizazi est la Fitna. Mais, puisque son appel n’a pas trouvé d’échos auprès des masses populaires, quelques mois après, c’est son homologue Hassan Kettani qui va reprendre le relais et juge les appels des ONG Amazighes, à s’sursoir à la fête du sacrifice du mouton en guise de soutien aux familles des détenus, d’apostasie et qu’elles ne sont pas aptes à discuter des affaires religieuses musulmanes qui sont strictement réserves aux Chérifs arabes descendants du prophète comme lui !

En parallèle, et contrairement à la crise des terroristes islamistes, les autorités marocaines durcissent le temps en distribuant 40 ans de prison ferme sur les détenus. Quelques jours avant, la cour d’appel de Hoceima a annoncé un jugement choc : 20 ans de prison ferme contre un garçon de 13 ans ! La raison : il menace la sécurité d’état !

Quelques mois avant, la police de Hoceima a convoqué un père en l’invitant à présenter au commissariat de police son enfant « Seif Eddine » âgé de 6 ans. On reproche au petit gamin, d’avoir posté sur FaceBook une video à lui appelant la population a manifester pacifiquement pour les revendications sociales. En recevant la convocation ce petit gamin est fou de rire il réplique dans une autre vidéo :

Dans son Edition du 1er septembre 2017, le journal américain New York Times voit complétement le contraire. Pour lui c’est plutôt la répression des manifestants qui menace la sécurité du pays. Dans un article intitulé « Le refus du Maroc d'écouter », il rapporte : « Une répression des manifestations dans la région marocaine Berbère du RIF met en péril la stabilité du pays. Plutôt que de répondre aux revendications légitimes des manifestants, le royaume a répondu par l’arrestation des membres de Hirak Chaabi ou du mouvement populaire ainsi que les journalistes. Il a également envoyé des légions de forces de sécurité à la bombe lacrymogène et à la bataille à la ville d'Al Hoceima pour étouffer la dissidence ». Fin de citation du journal américain.

Dans son edition du 26 juin 12017, le journal français le monde titre « L’échec du pouvoir marocain dans la crise du Rif ».

Quant à la presse espagnole, elle juge que « depuis la crise du RIF, les migrants qui embarquent dans des canots de fortune pour traverser le détroit de Gibraltar ne sont plus seulement des Africains subsahariens, mais aussi beaucoup de jeunes Marocains ».

De son côté la France, au mois d’aout 2017, a complètement interdit une marche pacifique de soutien au RIF d’environ 2000 personnes des marocains résident en Europe rentrer à la ville de Strasbourg après avoir marché plus de 2km en Allemagne de l’autre côté de la frontière française.

Tout cela combiné ne peut qu’ouvrir des portes vers l’inconnu ! pour le Maroc et aussi pour l’Europe.

Ah bon entendeur


Auteur: َAmazighWorld
Date : 2017-09-04


Suivez-nous sur Facebook
 

 
Communiquer
Partager sur Facebook avec vos amis-es
 
 
La plume de َAmazighWorld
Envoyer l'article à un ami
Article lu 16860 fois

 

 

Les commentaires

Important :Prière de noter que les commentaires des lecteurs représentent les points de vue de leur auteurs et non pas d’AmazighWorld; et doivent respecter la déontologie, ne pas dépasser 6 à 10 lignes, critiquer les idées et non pas les personnes, êtres constructifs et non destructifs et dans le vif du sujet.

 

 
Commentaire N° : 1
Par: aghilas-kosseila Le : 2017-09-20
Titre: si les amazigh qui dérangent les mensongesde ce roitelet KOUNTA,alors les islamistes rétrogrades sont son ras droit et bras de l'imperialisme mondial
Pays: Algeria  

azul fellawen ,vraiment malheureux ,mais pour le dernier AMGHAR des kounta ,les islamistes ne dérangent pas sous sa coupe et sous la coupe des seigneurs imperialistes ,ces chenapans ne préconisent pas un changement mais un statut quo pour abrutir le peuple marocain et maghrein ,donc les islamistes sont le bras de droits des monarchies et des imperialistes ,sont tolérés et encouragés par LES RIFAINS OU LES AMAZIGH DERANGENT NON SEULEMENT LE MAROC OU LE MAGHREB MAIS EGALEMENT LE MONDE PARCEQUE SONT PROGRESSISTES ET ASPIENT A LA LUMMIERE ,A LA DIGNITE ,ce que les imperialistes n'admittent pas pour l'instant....tres maleureux ce qui se passent au maroc ,il ya
trop de FAKE NEWS comme en BIRMANIE ou EN PILIPPINE OU DAECH INJECTE PAR L'IMPERIALISME MONDIAL FAIT UN MASSACRE AVEC L'AIDE DU BRAS ISLAMISTE....timsunin tanemirt ar timlilit.
 
 
 

 
Votre commentaire ici :
Nom
Email (votre email ne sera pas affiché)
Titre
Commentaire
  Sécurité : copier le code suivant vqvnlqyr ici :  
 
 

 
L’Amérique nous a trahis : des slogans à Erbil/Kurdistan
AmazighWorld (Kurdistan) : à l’occasion de la course de voiture organisée hier samedi 4 Novembre à la capitale Eribl  de Kurdistan, plusieurs slogans anti-américains ont été placés dans certains lieux publics à Erbil, exprimant ainsi la colère des Kurdes à la position américaine ...... Lire la suite - - Auteur: Amazighworld - Date : 2017-11-05

 

 
Catalonia déclare son indépendance et ouvre la porte des états identitaires
Apres de longues tractations politiques entre Barcelone et Madrid le Parlement de Catalogne a finalement adopté vendredi une résolution déclarant que la région devient un "Etat indépendant prenant la forme d'une République". Les Amazighs nationaux et résidents en Catalogne descendent dans les rues pour célébrer l’évènement historique . ... Lire la suite - - Auteur: Amazighworld - Date : 2017-10-27

 

 
Les Kurdes Syriens dédient la libération de Raqqa à Abdellah Ouchalane
Les Kurdes syriens mènent une offensive contre Raqqa, la «capitale syrienne de Daech», et envisagent de complètement libérer cette ville, a annoncé mardi à Sputnik Anwar Muslim, chef de gouvernement du canton kurde de Kobané. La ville de Raqqa, « capitale » autoproclamée de l'organisation terroriste Daech dans le territoire Syrien, est située à 160 km à l'est d'Alep, sur les rives de l'Euphrate, vient d’être libérée par les forces Kurdes Syriens. ... Lire la suite - - Auteur: Amazighworld - Date : 2017-10-20

 

 

Headquarters : Amazigh World  (Amadal Amazigh), North America, North Africa

  amazighworld@gmail.com

Copyright 2002-2009  Amazigh World. All rights reserved.