Arabe
English
 
 
 
 Editoriaux
 Lu dans la presse
 Opinions publique
 Bréves
 Rendez-vous
 Interviews
 Flashs
 Courrier des lecteurs
 Sondages
 Forum
 Journal du rire

Contactez nous

Les Kurdes Syriens dédient la libération de Raqqa à Abdellah Ouchalane

Les Kurdes syriens mènent une offensive contre Raqqa, la «capitale syrienne de Daech», et envisagent de complètement libérer cette ville, a annoncé mardi à Sputnik Anwar Muslim, chef de gouvernement du canton kurde de Kobané.

La ville de Raqqa, « capitale » autoproclamée de l'organisation terroriste Daech dans le territoire Syrien, est située à 160 km à l'est d'Alep, sur les rives de l'Euphrate, vient d’être libérée par les forces Kurdes Syriens.

La libération est annoncée par Rojda Felat la commandante des Forces démocratiques syriennes (FDS) qui a triomphé mardi dans l’ex-«capitale» du califat est une militante de longue date pour les droits des femmes.

Rodja Felat, qui a dirigé «Colère l’Euphrate», a affichait un sourire rayonnant aux côtés de ses camarades de combat, sur le rond-point Al-Naïm, agitant un énorme drapeau jaune. «C’est ici que Daech décapitait des personnes innocentes accusées de refuser de servir l’Etat islamique (EI)», expliquait-elle.

Rojda Felat a déclarée à une journaliste de RTL : « Nous avons assiégé Raqqa depuis huit mois, l’objectif n’est pas que militaire, disait-elle encore. Nous installons un conseil civil pour réorganiser la société et la vie des habitants, afin de rouvrir les écoles… Chaque ville que nous libérons, nous la rendons au peuple pour qu’il l’administre lui-même. Une attention particulière sera évidemment portée aux femmes, qui ont payé un lourd tribut dans ce conflit. Les Yézidies, réduites sous le joug des djihadistes à l’état d’esclaves sexuelles, mais aussi les femmes arabes.» . Le journal la Repubblica a qualifiée ce phénomène des femmes Kurdes dans l’enfer syrien, comme mutation culturelle dans la région.

Le FDS a annoncé avoir dédié de triomphe à Abdellah Ouchalan, le rebel Kurde Turque. Ce qui va faire certainement trembler le nouveau Calife Erdogane.

 

Rodja Felat : la femme qui fait trombler Dayesh :

 

Reqqa entre 2014 et 2017 :

 


Auteur: Amazighworld
Date : 2017-10-20


Suivez-nous sur Facebook
 

 
Communiquer
Partager sur Facebook avec vos amis-es
 
 
La plume de Amazighworld
Envoyer l'article à un ami
Article lu 24166 fois

 

Les commentaires : Important :Prière de noter que les commentaires des lecteurs représentent les points de vue de leur auteurs et non pas d’AmazighWorld; et doivent respecter la déontologie, ne pas dépasser 6 à 10 lignes, critiquer les idées et non pas les personnes, êtres constructifs et non déstructifs et dans le vif du sujet.

 
Commentaire N° : 1
Par: aghilas-kosseila Le : 2017-10-21
Titre: n'tsarem (esperant) cette fois-ci les kurdes ne seront pas trahis comme en irak !
Pays: Algeria  

azul fellawen ,
n'tsaremcette fois-ci sera bonne ,les kurdes ne seront trahis comme a KIRKOUK leur ville depuis la nuits des temps. que les kurdes apprennent les léçons des israeliens de n'accorder aucune confiance a aucun pays et les kurdes dorénavant devraient compter sur eux meme et leur unité....vive kudistan et vive abdellah oudjalan et mes pensées sinceres vont a jallal talabani qui vient de irer sa reverence ,mes tristes condoleances a sa famille et a sa famille kurde...timsunin tanemirt ar timlilit.
 
 
 

 
Votre commentaire ici :
Nom
Email (votre email ne sera pas affiché)
Titre
Commentaire
  Sécurité : copier le code suivant b63qvp8y ici :  
 
 

 

D'autres articles :

















 

Headquarters : Amazigh World  (Amadal Amazigh), North America, North Africa

  amazighworld@gmail.com

Copyright 2002-2009  Amazigh World. All rights reserved.