Arabe
English
 
 
 
 Editoriaux
 Lu dans la presse
 Opinions publique
 Bréves
 Rendez-vous
 Interviews
 Flashs
 Courrier des lecteurs
 Sondages
 Forum
 Journal du rire

Contactez nous

La langue Amazighe est l'une des plus anciennes langues de l'humanité

Les doutes ne sont plus permis. L'Afrique, en l'état actuel de la science, peut être considérée, non seulement comme le berceau de l'homme et de sa conscience, mais encore comme l'atelier où » l'homo Faber» a fait les premiers outils dont il a diffusé l'usage à travers l'Europe et l'Eurasie, C'est aussi en Afrique que devaient naître plus tard "l'homo artifex" et "l'homo sapiens'.

Ces affirmations de savants anthropologistes, dont on ne peut nier l'autorité en ce domaine, nous permettent de déduire, en toute logique, que les premières formations sociales se sont constituées au Nord de l'Afrique, ainsi que les premiers moyens d'expression.

LES BERBERES A L'ORIGINE DES RACES BLANCHES?

M. Eugène Guernier, toujours dans son livre L'apport de l'Afrique à la pensée humaine, parlant de cette expression de la pensée, écrit : Peut être l'Africain, ayant vécu pendant des millénaires dans la béatitude d'une conscience naissant au cœur d'une société encore dans l'enfance de son grégarisme, s'est-il contenté de formes d'expression plus archaïques, mais schématiques jusqu'au jour, beaucoup plus près de nous, où il utilisera, comme parfois en Afrique du Sud, des signes vocatifs, tandis que, plus tard, l'Egyptien usera de signes idéographiques comme les hiéroglyphes et que le Berbère inventera, lui aussi un certain nombre de signes vocatifs dits "Tifinar".

Il apparaît donc, en s'appuyant sur toutes ces données, scientifiquement établies, que. le groupement humain, établi en priorité au Nord de l'Afrique, est bien le tronc, Si l'on peut s'exprimer ainsi, de la généalogie humaine, d'où se seraient détachées les lignées blanches de l'Europe et de l'Asie.

LA PREMIERE LANGUE: LE BERBERE ?

La langue de ce groupement de base, parlée depuis les premiers balbutiements de ces peuples primitifs et grégaires, encore en usage actuellement chez les habitants des oasis égyptiennes et sahariennes, chez les Kabyles de l'Algérie, chez les montagnards du Maroc et chez les insulaires des îles Canaries, est la langue berbère. Il est indéniable que les plus anciens documents d'expression du langage, retrouvés dans le Nord de l'Afrique, qu'ils soient idéographiques comme les hiéroglyphes, ou consonantiques comme les « Tifinar », expriment des mots berbères. Citons en exemple certains hiéroglyphes, exprimant des mots berbères. compris de nos jours:

Ce mot signifie boire : il se prononce «swi», du verbe berbère «swa » de même signification.

Ce mot signifie femme et se prononce "ta metouTe", mot berbêre actuel pour désigner la femme.

extraits de la Grammaire élémentaire de Moyenne Egypte, par le Dr A. Du Buck.


Auteur: A. Du Buck
Date : 2018-03-02


Suivez-nous sur Facebook
 

 
Communiquer
Partager sur Facebook avec vos amis-es
 
 
La plume de A. Du Buck
Envoyer l'article à un ami
Article lu 5694 fois

 

Les commentaires : Important :Prière de noter que les commentaires des lecteurs représentent les points de vue de leur auteurs et non pas d’AmazighWorld; et doivent respecter la déontologie, ne pas dépasser 6 à 10 lignes, critiquer les idées et non pas les personnes, êtres constructifs et non déstructifs et dans le vif du sujet.

 
Commentaire N° : 1
Par: id Bawⵣiki Le : 2018-03-02
Titre: La recherche historique appelle aussi à la prudence.
Pays: Spain  


On est souvent surpris d'entendre certains dire que les berbères sont en Afrique du Nord depuis 5.000 ans, alors que les anthropologues grâce à leurs recherches et à la datation au carbone 14, leurs accordent une présence qui se situe autour de 7.500 ans. Cette datation repose uniquement sur des données scientifiques et ne donne en aucun cas le point de départ ou l'origine de leur présence en Afrique du Nord. Se lancer dans des chiffres de 10.000 ou 20.000 ans n'a aucun sens, le mieux c'est dire comme certains "ils sont toujours là".

On peut dire tout ce que l'on veut, mais notre petit cerveau avait du mal à concevoir que les racines d'un norvégien se trouvent au Kenya, d'autant plus que les Indous reconnaissent avoir été envahis pour échapper au froid par les Aryens et non l'inverse. On avance par petits pas, ce qui reste à découvrir est plus important que ce que l'on connaît, l'histoire du monde berbère est loin d'être un livre ouvert, car les transmissions entre générations se faisaient oralement et en dernier l'Islam est arrivé le sabre à la main pour effacer leur identité considérant que rien d'autre ne doit exister en dehors d'Allah.

Si l'on connaît sans problème l'origine du mot "berbère", par contre personne n'est capable de donner l'origine du mot "Amazigh", toutes les supputations fantaisistes que l'on entend par ci par là sont fausses, car quand on a eu l'occasion d'interroger il y a de cela quelques décennies des vieux "ifqirn" des montagnes marocaines isolés des autres peuplades plus de mille ans, ils vous répondent "regarde le ciel il a été toujours là, eh bien le mot Amazigh c'est pareil"; autant vouloir percer ce qui se trouve derrière le mur de Planck .



 
 
 

 
Votre commentaire ici :
Nom
Email (votre email ne sera pas affiché)
Titre
Commentaire
  Sécurité : copier le code suivant cbcrs20f ici :  
 
 

 

D'autres articles :





Une école pour demain
Auteur: id Bawziki - Date : 2015-11-08










Le joli verbe Agh
Auteur: HAH - Date : 2006-04-20


 

Headquarters : Amazigh World  (Amadal Amazigh), North America, North Africa

  amazighworld@gmail.com

Copyright 2002-2009  Amazigh World. All rights reserved.