Arabe
English
 
 
 
 Editoriaux
 Lu dans la presse
 Opinions publique
 Bréves
 Rendez-vous
 Interviews
 Flashs
 Courrier des lecteurs
 Sondages
 Forum
 Journal du rire

Contactez nous

Notre « passé » est devant nous !


Sur le plan événementiel, ce coronavirus symétrique , qui vient compléter la grippe espagnole de la situation initiale, l’équilibrer, la purifier et l’annuler définitivement, est déclenché par la dynamique de la symétrie de nature électromagnétique, gravitationnelle et/ou autre, comme le taux de pluviométrie peut faire germer telles ou telles graines de plantes qui se trouvent dans le sol.

C’est lors de la situation initiale que ses constituants sont programmés pour se répéter à telle ou telle date et de telle ou telle manière.

C’est juste pour vous rappeler que cette symétrie de la grippe espagnole, sous le masque de surface du coronavirus , durera de décembre 2019 jusquà la fin de janvier 2021, comme son initiale qui a duré de 1918 à fin janvier 1920.
Même si ce coronavirus s’arrête à un moment donné, il peut toujours revenir.

La Chine, et à sa suite bien d’autres pays, ne doivent pas crier victoire avant la fin de janvier 2021.
Selon ma théorie de la symétrie événementielle, la zone dangereuse ne sera réellement dépassée qu’à partir de janvier 2021.
Les Etats doivent s’attendre à endurer cette situation durant 10 mois encore en ce qui concerne juste la pandémie, sans parler de ses conséquences catastrophiques sur leurs économies.

L’augmentation astronomique du chômage, des salaires diminués de moitié , la famine, d’autres maladies qui réapparaîtront, etc., vont causer des soulèvements, des mutineries , des révoltes, si ce n’est des révolutions un peu partout.

Pour avoir une idée de ce qui peut se passer, il faut se rappeler des années 20 du siècle dernier car la machine événementielle est en train de les faire revenir pour les juger, les punir ou les récompenser, les équilibrer et les annuler définitivement.
Le passé tel que nous le concevons derrière nous n’existe pas car, sur le plan événementiel, il est devant nous, en nous et autour de nous, dans l’attente qu’il soit déclenché par la dynamique de la symétrie à des dates précises qui correspondent à celles des initiales vécues par nous-mêmes ou par nos ancêtres , proches ou lointains .

Retenez bien ceci :

Notre « passé » est devant nous !
Notre « passé » est devant nous !
Notre « passé » est devant nous !

Foulouste.
Vendredi 3 avril 2020.


Auteur: Mohammed Hifad
Date : 2020-04-04


Suivez-nous sur Facebook
 

 
Communiquer
Partager sur Facebook avec vos amis-es
 
 
La plume de Mohammed Hifad
Envoyer l'article à un ami
Article lu 2658 fois

 

Les commentaires : Important :Prière de noter que les commentaires des lecteurs représentent les points de vue de leur auteurs et non pas d’AmazighWorld; et doivent respecter la déontologie, ne pas dépasser 6 à 10 lignes, critiquer les idées et non pas les personnes, êtres constructifs et non déstructifs et dans le vif du sujet.

 
Votre commentaire ici :
Nom
Email (votre email ne sera pas affiché)
Titre
Commentaire
  Sécurité : copier le code suivant 96ayhtqr ici :  
 
 

 

D'autres articles :











Lucidité oblige !
Auteur: Mohammed Hifad - Date : 2020-01-03

La longue traversée
Auteur: Mohammed Hifad - Date : 2019-11-12





 

Headquarters : Amazigh World  (Amadal Amazigh), North America, North Africa

  amazighworld@gmail.com

Copyright 2002-2009  Amazigh World. All rights reserved.