Arabe
English
 
 
 
 Editoriaux
 Lu dans la presse
 Opinions publique
 Bréves
 Rendez-vous
 Interviews
 Flashs
 Courrier des lecteurs
 Sondages
 Forum
 Journal du rire

Contactez nous

La langue Bretonne est condamnée à mort par la France, qui joue la montre : ce qui va arriver à la loi MOLAC


Par Louis Melennec, AmazighWorld.org
Date : 2021-04-17


Voici comment fonctionne la France, pays des doigts de l'homme pour éliminer un problème qui le gène : 1 - Lorsqu'un problème devient préoccupant - à cause des manifestations populaires, des démarches des médias, des députeux, des sénateux, etc ... -, on fait voter une LOI, qui feint de donner satisfaction à la population et aux réclamations qui ont fusé de longue date, ou avec violence. On brandit la loi, en criant : voyez, nous sommes des démocrates !!!! Et bla-bla-bla et bla-bla-bla .... (Depuis quelque temps, on crève des Yeux et on arrache des mains : ne vous plaignez pas !) 2 - Cette loi N'EST PAS APPLIQUEE. On attend ..... en vain. 3 - Si la population continue à manifester et à réclamer, AU BOUT DE PLUSIEURS ANNEES, on sort enfin les décrets d'application. Il faut se battre pour cela ! mais on n'y arrive que rarement : le "pouvoir" fait la sourde oreille. Mieux : comme il n'a pas d'oreilles - ni de cervelle -, il n'entend pas ! S'ILS SONT ENFIN PUBLIES, ILS NE SONT PAS APPLIQUES !!! On s'arrange pour les diffuser le moins possible, pour en retarder l'application, pour les DENATURER; 4 - Il existe plus de dix moyens pour les laisser sans application. Consultant à la médiature, j'ai passé des ANNEES à observer ce qu'est la prétendue "démocratie" française : une filouterie exceptionnelle. Un Etat voyou. (Tapez : Mélennec Etat voyou). Ce fut l'une de mes préoccupations pendant la préparation de ma candidature. Car j'entendais remettre les pendules à l'endroit : sport strictement interdit au pays des doigts de l'homme.

De fait, c'est à peu près à cette époque que je fus inscrit sur une liste tout ce qu'il y a de plus NOIRE. Noire de charbon. EXEMPLE SPECTACULAIRE : LES EMPLOIS AU NOIR DE L'ETAT. L'Etat viole d'une manière HONTEUSE ses propres lois sur la règlementation du travail.

Cette affaire est connue depuis plus de cinquante ans. J'ai suivi ce dossier pendant quarante ans. J'ai réussi à faire voter une loi, après des années d'efforts épuisants, avec le concours des députés et des sénateurs - bretons exclus, car inutiles. Elle n'a pas été appliquée. J"'ai réussi à faire sortir les décrets. Ils n'ont pas été appliqués. Et j'ai perdu mes emplois. J'ai poursuivi mes deux employeurs : Martine Aubry et Gayssot; j'ai ajouté à ces deux célébrités Elisabeth Guigou, ministre du travail.
Ecoutez cette émission faite avec OLivier Pichon, à radio-courtoisie. La Cour de justice A REFUSE d'instruire le procès !!!!!!!!!!!!!! EN 2015, Christiane TAUBIRA passe aux aveux : le seul ministère de la justice emplois 40 000 personnes au noir, malgré cette lutte de 40 ans, les innombrables démarches auprès des sénateurs, des députés, des chefs des partis, du procès intenté à Martine AUBRY, Ellisabeth Guigou, et autres. On a fait voter une loi, obligé le gouvernement à publier des décrets : cela n'a servi à RIEN.

Les communistes n'ont pas été les pires : Madame Nicole BORVO, sénatrice, s'est associée à mes démarches, scandalisée. Sa lettre a été publiée au journal officiel, et elle m'a reçu au Sénat avec une courtoisie parfaite.

Je n'ai demandé le concours d'aucun "Breton" : je ne connais que trop nos "élus". La LEBRANCHU a refusé de s'en mêler. Elle était .... ministre de la justice ! Voyez dans Internet les lettres que je lui ai adressées, et publiées.

Une seule télévision est venue me questionner sur les emplois au noir de l'Etat : mais l'émission a été bloquée .... pour des raisons techniques, m'a t-on dit !!!! La France veut la mort de la langue bretonne : elle joue la montre : plus de 1000 locuteurs disparaissent chaque année. Il suffira d'attendre : ils ne seront plus que quelques centaines dans quelques décennies. Goulven PENNOAD l'a écrit, et j'ai publié ses lettres. Il a été traité de fasciste, et viré, comme LUGAN, de son emploi : voila notre belle Bretagne ! Et voila bien nos compatriotes punis, pourtant mille fois informés des crimes commis dans notre pays, surtout depuis 1789.

Quant à moi, j'ai perdu mes emplois.

Ne parlons pas des injures venues ..... de Bretagne, évidemment !

Souvenez vous de ce "ministre" qui a interdit le drapeau breton, et des ces peudo "élus", qui ont castré la Bretagne de son département le plus prestigieux, et de sa plus belle ville, qui représente 33 pour cent de notre PIB, en 2014 !!!!!
Rassurez vous, M. MELENCHON : la langue bretonne est en train de mourir. Vous n'aurez pas à sortir de son étui le poignard que vous portez à votre ceinture. Cela se fera tout seul, par la désaffection des jeunes néo-bretonnants, qui se lasseront de se battre. (Je ne suis pas un pessimiste, mais un homme qui a beaucoup vu et beaucoup vécu).

M.M. Mélenchon, Lefur, Molac, Lassalle, reçoivent la présente. Histoire d'empêcher qu'ils disent que je ne les ai pas prévenus, de très longue date, notamment en 2008 et en 2013, lorsque le gouvernement français fit semblant de leur faire des promesses solennelles, et eux firent semblant de les croire : ce qui était impossible, vue notre vie commune, où les mêmes mécanismes ancestraux se renouvellent sans cesse, depuis des siècles.

Ce ne sont pas les éléphants qui ont la mémoire la plus longue : ce sont LES BIGOUDENS. Voyez les quelques illustrations publiées dans l'article intitulé : "1675 la shoah de la révolte des bonnets rouges". Un vrai délice, ce sont les prémisses de l'action civilisatrice de la France en Bretagne. LOUIS MELENNEC, docteur en droit, ex-consultant près le Médiateur de la république, candidat à sa succession en 1998, DES de droit public, de droit privé, de sciences criminelles (droit pénal) Sur la toile, lire : mélennec emplois au noir


http://www.site.louis-melennec.fr/medecinsaunoir.htm

IL ne sert à rien de prévenir les Bretons : ils gobent tout ce qu'on leur dit. C'est incurable.

Et il a deux mille ans qu'ils se livrent à leur sport favori : se taper dans la figure, s'injurier. Ce sont toujours les autres, pour eux, qui sont coupables. Je parle en expert, non en amateur. Il y a pire : le nombre de complices de ce système en Bretagne. Des complices qui TOUCHENT à la fin de chaque mois. Molac et Lefur reçoivent la présente lettre. Mélenchon ricane sûrement. Elle est publiée dans plusieurs pays. Sécurité bien ordonnée commence par soi-même. Avec madame MORVAN, ils pourront sabler le champagne. Ne m'invitez pas : je déteste le champagne.

Par bonheur, nos amis Berbères, Québecquois, Catalans, Basques, Alsaciens résistent.
Je ne veux pas être trop sévère à l'égard de Molac et Lefur : que peuvent-ils faire parmi une bande de lâches ?



Suivez-nous sur notre nouvelle page Facebook
 

 
Communiquer
Partager sur Facebook avec vos amis-es
 
Les autres articles de Louis Melennec
Envoyer l'article à un ami
Article lu 18041 fois

 

Les commentaires : Important :Prière de noter que les commentaires des lecteurs représentent les points de vue de leur auteurs et non pas d’AmazighWorld; et doivent respecter la déontologie, ne pas dépasser 6 à 10 lignes, critiquer les idées et non pas les personnes, êtres constructifs et non déstructifs et dans le vif du sujet.

 
Commentaire N° : 1
Par: Ouridous Le : 2021-04-23
Titre: L'éradication des langues régionales en France
Pays: France  

La plupart des électeurs donnent leurs voix aux partis parisiens qui n'ont de cesse d'effacer les identités régionales. Pourtant, la France est le pays de l'Union européenne qui comptait il y a moins d'un siècle le plus de langues autochtones mais est aussi parmi les plus grands états européens, celui qui a le plus contribué à la disparition des identités régionales contrairement à l'Allemagne, le Royaume-Uni, l'Italie et l'Espagne. Même le petit royaume de Belgique a préservé ses particularités locales ! Les partis jacobins, l'Education nationale, les médias parisiens ont hélas réussi leur sale besogne en répétant qu'il n'y a qu'un seul peuple en France. Et sur les plans économique, culturel ou même sportif, le fossé ne fait que se creuser entre l'omnipotente capitale parisienne et les régions : J.O 2024 à Paris, le trop coûteux métro du Grand Paris, les nouvelles tours d'immeubles dans le quartier d'affaires de Paris La Défense... l'État croyant encore que plus d'infrastructures à Paris, payées par les contribuables des régions, amélioreront la vie des franciliens, or c'est le contraire qui survient avec la surpopulation, la rareté et la cherté des logements, la saturation des routes et des transports en commun, une criminalité importante, une qualité de vie de plus en plus dégradée en particulier pour les jeunes des quartiers populaires qui ne voient jamais la campagne ou la mer...  
 
 

 
Votre commentaire ici :
Nom
Email (votre email ne sera pas affiché)
Titre
Commentaire
  Sécurité : copier le code suivant ne99q72p ici :  
 
 

 

D'autres articles :

















 

Headquarters : Amazigh World  (Amadal Amazigh), North America, North Africa

  amazighworld@gmail.com

Copyright 2002-2009  Amazigh World. All rights reserved.