Arabe
English
 
 
 
 Editoriaux
 Lu dans la presse
 Opinions publique
 Bréves
 Rendez-vous
 Interviews
 Flashs
 Courrier des lecteurs
 Sondages
 Forum
 Journal du rire

Contactez nous

Les aârouch bloqués sur l'autoroute


Date : 2002-07-06

Encore une fois, le mouvement citoyen a été empêché de rallier la capitale où il devait organiser un rassemblement à la place du 1er-Mai pour exiger la libération des détenus et dire non au dialogue. Tizi Ouzou, 7 h, en ce vendredi chaud d'été. La ville des Génêts est tous rideaux baissés. C'est que l'appel à la grève générale lancé par la Coordination interwilayas des aârouch est scrupuleusement respecté par la population. Le boulevard Krim-Belkacem, point de départ du cortège de Tizi Ouzou, grouille de monde. Les délégations de la Haute-Kabylie (Larbâa Nath Irathen, Azazga, Bouzeguène) et de Béjaïa sont bloquées par les forces de l'ordre à l'est de la ville de Tizi Ouzou où trois barrages de CNS ont été installés à cette occasion : à M'douha, l'ex-Habitat et la station Chabane. Certains délégués tentent de forcer le barrage de police et c'est l'affrontement. Aux jets de pierres des manifestants, les CNS ripostent par une avalanche de bombes de gaz lacrymogène. L'émeute n'aura pas duré longtemps puisque la plupart des délégations ont rebroussé chemin ; une manière de prouver que les délégués ne cherchent pas l'affrontement, leur structure étant résolument pacifique. Quant aux manifestants qui ont démarré à partir du boulevard Krim-Belkacem à la Nouvelle-Ville de Tizi Ouzou, ils ont pu rallier Naciria où ils ont été bloqués par un Ð mur de Berlin ð en uniforme. Des centaines de gendarmes ont bloqué l'autoroute et n'ont laissé passer personne. La coordination de Maâtkas a vu trois de ses délégués arrêtés par les gendarmes. Ils seront libérés deux heures plus tard. Toujours est-il que certains délégués ont réussi à tromper la vigilance des forces antiémeutes. Ces délégués, peu nombreux, ont rallié Alger mais sans plus. Devant l'intransigeance des hommes en uniforme, les délégués ont improvisé un sit-in d'une demi-heure sur la RN12. Celui-ci s'est tenu sans incident et les manifestants sont rentrés chez eux en promettant de revenir un jour, puisque, pour eux le combat continue jusqu'à la satisfaction Ð pleine et entière ð de la plate-forme d'El Kseur. C'est du moins la conviction des délégués de la CADC de Tizi Ouzou et de la CIC de Béjaïa. Ð Désormais, ce Pouvoir est incapable de démocratie. Il empêche des Algériens de manifester pacifiquement, et de surcroît un 5 Juillet ð, regrette un délégué de la CADC pour qui Ð cette attitude antidémocratique du Pouvoir mafieux et assassin ne fera que renforcer la détermination du mouvement citoyen à poursuivre le combat par fidélité à la voie tracée par les glorieux martyrs du Printemps noir ð. Un autre délégué de Béjaïa, celui-là, n'a pas manqué de tirer à boulets rouges sur le Pouvoir Ð qui découvre subitement les vertus du dialogue ð. Ð Un Pouvoir qui interdit toute manifestation pacifique peut-il se targuer d'être partisan du dialogue ? ð, s'interroge-t-il. Et d'ajouter : Ð La position des aârouch est maintenant connue : pas de contact avec le Pouvoir avant la satisfaction pleine et entière de la plate-forme d'El Kseur, scellée et non négociable. Enfin, signalons que les délégués de Bouira ont été eux refoulés à partir de Lakhdaria. Certains d'entre eux ont pu rejoindre Tizi Ouzou. Yahia Arkat



Suivez-nous sur notre nouvelle page Facebook
 

 
Communiquer
Partager sur Facebook avec vos amis-es
Envoyer l'article à un ami
Article lu 17409 fois

 

Les commentaires : Important :Prière de noter que les commentaires des lecteurs représentent les points de vue de leur auteurs et non pas d’AmazighWorld; et doivent respecter la déontologie, ne pas dépasser 6 à 10 lignes, critiquer les idées et non pas les personnes, êtres constructifs et non déstructifs et dans le vif du sujet.

 
Votre commentaire ici :
Nom
Email (votre email ne sera pas affiché)
Titre
Commentaire
  Sécurité : copier le code suivant sxm04x80 ici :  
 
 

 

D'autres articles :

















 

Headquarters : Amazigh World  (Amadal Amazigh), North America, North Africa

  amazighworld@gmail.com

Copyright 2002-2009  Amazigh World. All rights reserved.