Arabe
English
 
 
 
 Editoriaux
 Lu dans la presse
 Opinions publique
 Bréves
 Rendez-vous
 Interviews
 Flashs
 Courrier des lecteurs
 Sondages
 Forum
 Journal du rire

Contactez nous

Sondage

 
Devant le silence criminel de l’orient et de l’occident, les Amazighs d’Algérie ont-ils un autre choix autre que la désobéissance civile ?

Le 3 septembre 1999, juste quelques jours après sa première élection, le président Abdelaziz Bouteflika a fait son fameux discours de défi en plein Kabylie où il avait dit « et je suis venu ici crever votre ballon de baudruche. L’amazigh ne serait jamais langue officielle, elle ne serait jamais officielle, et je tiens à le dire » 

En hiver 2001, le massacre des Amazighs des Amazighs de Kabylie au printemps noir par la gendarmerie algérienne qui a été juste après obligé de quitter toute la Kabylie et remplacée par la police.
Quelques mois avant la fin de son 3eme mondat, la police algérienne, de nouveau accompagné des civils arabes Chaamba, tuent en plein jour les Amazighs de Mzab à la ville de Ghardaïa.

Trois jours après son 4éme mondat, la police algérienne qui avait remplacé la gendarmerie, descend de nouveau chez les Amazighs de Kabylie pour massacrer des manifestants pacifiques venus célébrer le 34ieme anniversaire du printemps Amazigh. 
Le pouvoir algérien a fait ce choix au moment même où son voisin marocain a choisi de laisser les siens manifester à Rabat. Au moment du massacre, l’information a vite circulé dans les rangs des manifestants de Rabat et la marche a vite scandée « pouvoir algérien assassin ». En guise de soutien à leurs frères.

Maintenant la question qui se pose est : devant ce silence criminel de l’occident et de l’orient sur les différents massacres des Amazighs, est ce que les Amazighs d’Algérie (Kabyle, Mzab, Chaoui) ont-ils un autre choix que celui de la désobéissance civile ?

Oui, les Amazighs d’Algérie ont un autre choix : de continuer la soumission à l’arabo-islamisme
Oui, les Amazighs d’Algérie ont un autre choix : de mettre leur destin entre les mains d’Allah
Non, les Amazighs d’Algérie n’ont qu’un seul choix : la désobéissance civile 
Je ne sais pas
 


Suivez-nous sur Facebook
 

 
Communiquer
Partager sur Facebook avec vos amis-es
 
Envoyer l'article à un ami
Article lu fois

 

Autres sondages:

 

Quels sont les moyens civilisationnels avec lesquels peut-on réaliser des revendications au Maroc ?
 

 

Les pays d’Afrique du Nord doivent-ils quitter l’union arabe ?

Apres avoir voté pour quitter l’union européenne dans le referendum du 23 juin 2016, ceci malgré les grands...
... Lire la suite et participer au sondage
 

 

Maroc : la région de Souss va-t-elle restée pour toujours un réservoir électorale pour les partis politiques panarabes, Islamistes ou nationalistes ?

La région de Souss au Sud du Maroc est considérée, jusqu’ici, le plus grand réservoir électoral ...
... Lire la suite et participer au sondage
 

 

Maroc : La participation aux élections dans un contexte d’exclusion des partis politiques de référence amazighe, est une participation au changement ou une consécration de la discrimination des amazighs sur leur propre terre?

La démocratie marocaine est caractérisée par le multipartisme qui a même dépassé le plafond de 30 par...
... Lire la suite et participer au sondage
 

 

Que devrait interdire le gouvernement marocain : le film qui a dévoilé le tourisme arabe sexuel, ou ce tourisme lui même?
 

 

Quelle est la colonne vertébrale du capital immatériel du Maroc ?
Dans son discours du mois de Juillet 2014, le roi du Maroc approuve que la richesse matérielle accumulée, jusqu’ici par le Maroc, ne soit pas distribuée d’une façon équitable entre les diffé... ... Lire la suite et participer au sondage
 

Archives