Arabe
English
 
 
Tamazighte: une culture et une civilisation
 
 Poésie
 Traditions
 Yennayer
 Langue
 Environnement
 Religions
 Contes
 Activités culturelles
 Prénoms amazighs
 Tadsa/ Rire
 Histoire
 Bibliothèque
 Dictionnaire
 Toponymie
 Centre de telechargement

Observatoire de la presse

 

 
La magie blanche berbère de Haha :
L’un des derniers Agrram pratiquant encore cette magie d’origine cultuelle et religieuse est à la fois un voyant et un guérisseur. Pour guérir mon frère de son envoûtement, il lui a dit d’aller à la « rhbt », place où on vend et achète du blé et, avant d’aller au moulin pour le moudre, il y a là des femmes qui le travaillent à la main et à l’aide d’un tamis pour enlever les débris de tiges et les graines de plantes, de petites pierres et de la poussière. Il lui dit de leur demander un peu de la poussière qui tombe du blé moyennant un peu d’argent . .... [ Lire la suite ]  
[Mohammed Hifad] Le : 2016-07-03
 

 
Les rites du mariage à Haha :
Chez nous , on emmène chez elle la mariée à dos d’une jument blanche conduite par son propriétaire qui doit toujours prendre sa droite et s’arrêter devant l’arganier sacré, le mausolée d’un saint ou le cimetière pour que la mariée les salue en inclinant sa tête trois fois. Il est le guide et la main du Destin. .... [ Lire la suite ]  
[Mohammed Hifad] Le : 2016-06-22
 

 
Le réveil Amazigh est certain en Afrique du Nord : Yennayer peut en témoigner :
Aujourd’hui on peut affirmer et confirmer que les racines profondes d’une identité la plus millénaire de son époque, l’identité Amazighe, sont entrain de reprendre vie. D’année en année, les festivités de célébration du nouvel an amazigh prennent de plus en plus de l’ampleur. Cette année 2016 les célébrations du nouvel an Amazigh 2966 qui coïncide avec le 13 janvier dans le calendrier grégorien, ont vu une expansion incroyable .... [ Lire la suite ]  
[Amazighworld] Le : 2016-01-11
 

 
Imazighen, Rendez hommage à vos ancêtres en redonnant leurs prénoms à vos enfants :
Donnez un prénom amazigh à vos enfants pour dire que vous existez et pour participer à la reconstruction de la civilisation amazighe en Afrique du Nord. Cette civilisation a été victime d’un programme de destruction orchestré depuis le 7eme siècle jusqu’au 21 siècle avec l’arrivée des premiers Dayechs aux portes de Tamazgha (l’Afrique du Nord). .... [ Lire la suite ]  
[Amazighworld] Le : 2015-08-29
 

 
Nouvelle Année 2015 :
L'année 2014 parti dans l’air des temps, sans prendre avec elle son lot de conflits et d'incertitu des dans plusieurs parties du monde, fait place à 2015 dans notre vie commune; qu'en espérer d'elle? Si non qu'elle soit meilleure que la précédente pour nous, pour ceux que nous aimons, qu'il y ait un rayon de lumière dans nos cœurs réciproque, un sourire radieux qui reflète ce bonheur et une joie de vivre qui nous embellisse .... .... [ Lire la suite ]  
[Madjid] Le : 2015-01-02
 

 
Depuis 60 ans, il refaisait chaque année les écritures en Hébreu sur les tombes de ses amis Juifs :
il s'appelait Lahcen, il est amazigh musulman et habitait Arazan, un petit village à quelque km de taroudant ... dans le Sud Marocain ... Un jour d'hiver, au début des années 50, son ami Moshé, un juif marocain et sa famille ont été obligés de partir en Israël... alors, il demande à son ami, Lahcen, de s'occuper des tombes de ses ancêtres ... Lahcen, lui a promis de le faire ... et pendant plus de 60 ans, chaque début d'année, Lahcen nettoyait les tombes des ancêtres de son ami Juif ... et malgré ses maigres ressources, chaque début d'année, Lahcen achetait une petite boite de peinture noire et refaisait les écritures sur les tombes ... en Hébreu ... alors qu'il n'a jamais été à l'école ... .... [ Lire la suite ]  
[Omar Louzi] Le : 2014-11-02
 

 
Journée Internationale de la Femme : Hommage aux femmes qui se sont consacrées à l’écriture et à la sauvegarde de notre langue amazighe :
La femme est omniprésente dans la revue Abc Amazigh que je publiais en Algérie de 1996 à 2001. C’est l’une des preuves que la femme amazighe, aussi bien que l’homme amazigh, a bien entendu et compris le message de notre Grand Maître Mouloud Mammeri : « Nous avons défriché le terrain, à présent, c’est aux autres de continuer.» En nous rappelant aussi : « Il était temps de happer les dernières voix, avant que la mort ne les happe ». .... [ Lire la suite ]  
[Smaïl Medjeber] Le : 2014-03-05
 

 
Ennayer :
Ennayer est le nom du premier mois du calendrier Julien et dérive manifestement du Latin Ianuarius (Janvier). C’est aussi le nom que porte une fête célébrée dans toute l’Afrique du nord en relation avec le solstice d’hiver bien que généralement celui-ci soit assimilé à la fête de Mouloud Aïsa du 24 djambir (décembre) julien, correspondant au Noël chrétien. D’après E. Destaing, le Mouloud Aïsa qui était fêté huit jours avant Ennayer était connu dans l’Aurès sous le nom de Bou Ini, cette appellation serait, selon cet auteur, dérivée du latin Bonus Annus. J. Servier rejette cette interprétation, sans doute avec raison, mais l’explication qu’il propose est loin de donner satisfaction : il y voit ..... .... [ Lire la suite ]  
[Encyclopédie Berbère] Le : 2014-01-21
 

 
Pourquoi célébrer Yennayer ? :
Un philosophe définissait l'Histoire comme tout ce qui nous reste lorsque nous avons tout perdu. Pour que l'identité, la culture, et par là même toutes les particularités de tout un peuple, ne rejoignent pas le cimetière de Histoire, il convient de maintenir, entretenir et raviver toutes ses composantes. Une telle tâche n'a rien d'ostrasisme : l'Humaité et l'Universel n'étant que la somme des différentes composantes qui constituent ce Monde dans lequel nous vivons. .... [ Lire la suite ]  
[Karim Achab] Le : 2014-01-21
 

 
Yennayer en Kabylie :
Amenzu n Yennayer (le premier Janvier), est considéré comme un jour important, placé parmi les solennités communautaires (leâwacer’) que sont les fêtes religieuses musulmanes comme les deux Aïds (Lâid tamez’yant, Lâid tameqrant). La célébration de Amenzu n Yennayer est marquée par un rite d’émmolation, sacrifice propitiatoire, destiné à expulser les forces maléfiques (asfel). .... [ Lire la suite ]  
[Agenda Berbère] Le : 2014-01-21
 

 
L’avènement de Sainte Dihya ! :
Ce soir à minuit 2963 s’efface pour laisser la place à 2964 ! « DIHYA »  s’est battue pendant plus de douze ans contre les hordes Arabes et autres mercenaires  qui venaient du Moyen Orient assoiffées de sang, de butins et d’aventures. Elle mérite bien que l’on baptise la jonction des années du Calendrier amazigh  par le nom de la reine berbère: LA SAINTE DIHYA ! .... [ Lire la suite ]  
[Ahmed Assermouh] Le : 2014-01-13
 

 
Congrés Mondial Amazigh : Yennayer 2964–2014 :
Les années passent et les menaces qui pèsent sur l’existence du peuple Amazigh, sur sa langue et sa culture millénaires, demeurent bien présentes malgré de maigres acquis de nature plus symbolique que réelle. A titre d’exemple, dans les deux pays qui comptent la grande majorité des amazighophones, l’Algérie et le Maroc, la langue amazighe qui a pourtant accédé au statut de « langue nationale » en Algérie depuis 2002 et à celui de « langue officielle » au Maroc depuis 2011, demeure ..... .... [ Lire la suite ]  
[CMA] Le : 2014-01-12
 

 
Un père Noel Amazigh en France :
Une très bonne initiative du jeune Kabyle Dalil Amazigh avec sa tenue du père Noel, moto et son drapeau Amazigh parcoure les rues à la recherche des petits enfants pour leur distribuer des cadeaux. .... [ Lire la suite ]  
[Amazighwolrd] Le : 2013-12-22
 

 
Jour de l’an amazigh : Yennayer. Une légende, un repère, une tradition, une fête. :
Yennayer remonte, selon une hypothèse désormais établie, à la conquête de l’Egypte par Shashnaq 1er, en l’an 950 avant J.C. Il y fonda la XXIIe dynastie. Yennayer correspond également au début du calendrier agricole chez les Amazighs, d’où le fait qu’il est célébré traditionnellement par des rites agraires. .... [ Lire la suite ]  
[Smaïl Medjeber] Le : 2013-12-19
 

 
Le cheval Barbe : noblesse et robustesse du cheval amazigh :
«Pourvu qu’il ne vous arrive point tel le sort de cet arbre lequel, une fois coupé de ses racines, ses feuilles vertes se faneront et dépériront. Un arbre sans racines est condamné à mourir. Ne soyez pas, vous gens d’aujourd’hui, tels des gens sans racines… Faîtes en sorte de ne pas devenir des éternels pauvres de la Connaissance la plus large d’esprit et de cœur… A présent, la Connaissance se puise dans les livres.… » (Mouloud Mammeri) .... [ Lire la suite ]  
[Smaïl Medjeber] Le : 2013-12-04
 

[<< Précedent] 1 2 3 [Suivant >>]