Arabe
English
 
 
Tamazighte: une culture et une civilisation
 
 Poésie
 Traditions
 Yennayer
 Langue
 Environnement
 Religions
 Contes
 Activités culturelles
 Prénoms amazighs
 Tadsa/ Rire
 Histoire
 Bibliothèque
 Dictionnaire
 Toponymie
 Centre de telechargement

Observatoire de la presse

Déclaration d’Al Hoceima : POUR L’AUTONOMIE DES PEUPLES ET REGIONS DE TAMAZGHA


Date : 2009-11-16

Les associations et coordinations signataires, ci-après, à l’issue du colloque international sur « l’autonomie des peuples et régions de TAMAZGHA », organisé par la Confédération des associations culturelles amazighes du Nord du Maroc, en collaboration avec le Réseau des associations du Nord pour le développement et la coopération ainsi que le Congrès mondial amazigh, les 7 et 8 novembre 2009, à Al Hoceima :

 

- après les études et débats des participants, au colloque précité, dont des chercheurs, des représentants de partis politiques et des représentants des associations de la société civile ;

 

- vu les expériences comparatives des pays européens représentés (Espagne et Belgique) ;

 

- Après exposé des associations et coordinations signataires, de la présente déclaration, quant à la situation négative actuelle de la question amazighe ainsi que la question de l’autonomie des peuples et régions des différents Etats de Tamazgha ;

 

- Compte tenu des principes du mouvement Amazigh, fondés sur la défense de l’amazighité, en tant que langue, culture et identité, ainsi que sur les valeurs de liberté, de modernité, de démocratie, de solidarité et de citoyenneté,…

 

Il est dénoncé ce qui suit :

 

A. A l’échelle du constitutionnelle, politique et économique :

- Absence d’officialisation de la langue amazighe, dans l’ensemble des constitutions des Etats de la région de Tamazgha, alors qu’elle constitue la condition essentielle pour la consécration de la démocratie et de la citoyenneté ;

 

- Absence d’obligation d’insertion de l’amazighe dans les lois et règlements des Etats de la région de Tamazgha afin de rendre effective l’introduction de Tamazight dans l’enseignement, les médias, la justice, et la vie publique ;

 

- Pratiques politiques non démocratiques dans la gestion des affaires publiques, en l’absence d’une politique fondée sur le référentiel amazigh, et ce dans l’ensemble des Etats de Tamazgha, tant au niveau politique, qu’économique ;

 

- Absence de politique économique en faveur des populations de Tamazgha et pratiques discriminatoires quant à ses droits, et ce par la réquisition des terres collectives, des forêts et minerais et tout ce qui se rapporte aux richesses et biens matériels, ce qui a conduit à une situation sociale dramatique, sur la base de lois laissées par le colonialisme qui se basait sur la spoliation et l’exploitation, tout en distinguant entre régions dites utiles et inutiles ;

 

- La création d’entités politiques arabes dans la nation amazighe qui ne tiennent guère compte du référentiel amazigh originel de Tamazgha.

 

B. A l’échelle sociale et culturelle :

- Persistance des régimes en place dans les pays de Tamazgha à défendre la logique de la pensée unique quant à la culture et l’identité en diluant l’identité à travers lune politique d’acculturation de l’héritage civilisationnel et culturel amazighs dans les systèmes arabes.

 

Compte tenu des faits anti-démocratiques précités, les participants au colloque :

 

1. Considèrent qu’il est urgent et nécessaire de recourir à une

politique démocratique qui tient compte des réclamations et revendications légitimes des mouvements amazighs d’Afrique du Nord ;

 

2. Requièrent le recours à une politique d’autonomie participative des

régions, conformément aux expériences et modèles des Etats développés, en tant que solution démocratique qui réponde aux exigences politiques, sociales, économiques et culturelles des peuples et régions de Tamazgha, en tenant compte des chartes, pactes et autres instruments internationaux pertinents, dans le respect des spécificités des diverses régions de Tamazgha.

 

____________________________________

Liste des associations, coordinations et entités signataires :

 

1-Confédération des associations amazighs du Nord du Maroc

2-Réseau des ONG du Nord pour le développement et la solidarité

3-Confédération des associations amazighs du sud « Tamount n Iffouss »

4-AMREC

5-Organisation TAMAYNUT

6-Coordination des Associations amazighs du Moyen Atlas AMYAFA

7-Coordination Mouloud Mammeri des associations amazighs du Sud Est

8-Union des Associations Touarègues de la Mauritanie

9-Comité Préparatoire de la Confédération des Associations Amazighs du Moyen Atlas

10-Congrès Mondial Amazigh

11-Assoc. Amousnaw de Tizi Ouzou

12-Collectif des femmes du printemps noir à Tizi Ouzou

13-Assoc. Numydia d’ Oran, Algérie

14-Assoc. Azaghar, Mrirt

15-Assoc. Ziri d’oujda

16-Assoc. Massinissa Tanger

17-Assoc. Taferouaman, Mrirt

18-Assoc. Asouani d’Alhoceima

19-Assoc. Abghour Mrirt

20-Assoc. Bouya de Ben Tayeb

21-Assoc. Issni n Ait Baamran de Sidi Ifni

22-Forum de recherche et Iniciatives d’ Ait Bou Ayache

23-Fondation Montgomery Hart des Etudes Amazighs, Espagne

24-Assoc. Anir de Développement de Taza

25-Assoc. Tamount de Mirleft d’Ait Baamran

26-Jeunesse Démocrate A


 


Suivez-nous sur notre nouvelle page Facebook
 

 
Communiquer
Partager sur Facebook avec vos amis-es
Envoyer l'article à un ami
Article lu 17974 fois

 

Les commentaires : Important :Prière de noter que les commentaires des lecteurs représentent les points de vue de leur auteurs et non pas d’AmazighWorld; et doivent respecter la déontologie, ne pas dépasser 6 à 10 lignes, critiquer les idées et non pas les personnes, êtres constructifs et non déstructifs et dans le vif du sujet.

 
Votre commentaire ici :
Nom
Email (votre email ne sera pas affiché)
Titre
Commentaire
  Sécurité : copier le code suivant v1mmw5gg ici :  
 
 

 

 

D'autres articles :