Arabe
English
 
 
Tamazighte: une culture et une civilisation
 
 Poésie
 Traditions
 Yennayer
 Langue
 Environnement
 Religions
 Contes
 Activités culturelles
 Prénoms amazighs
 Tadsa/ Rire
 Histoire
 Bibliothèque
 Dictionnaire
 Toponymie
 Centre de telechargement

Observatoire de la presse

Yennayer en Kabylie


Amenzu n Yennayer (le premier Janvier), est considéré comme un jour important, placé parmi les solennités communautaires (leâwacer’) que sont les fêtes religieuses musulmanes comme les deux Aïds (Lâid tamez’yant, Lâid tameqrant). La célébration de Amenzu n Yennayer est marquée par un rite d’émmolation, sacrifice propitiatoire, destiné à expulser les forces maléfiques (asfel). À travers Imensi n Yennayer (le souper de janvier), on présage l’abondance pour toute l’année, on tient à avoir ses récipients bien garnis (tacar’t l-leh’wal), et il serait inconvenant de se montrer avare. Ce sera un repas copieux, on utilisera la viande de la bête immolée pour agrémenter le couscous, ou encore de la viande séchée (acedluh’). À ce plat, on peut ajouter un autre constitué par des crêpes (ah’eddur, tighrifin, acebbwad’) ou/et des beignets (tih’bulin, lesfendj, lexfaf). Imensi n Yennayer est un repas de famille, on met à part ce qui revient aux filles mariées au dehors, et on dispose pour ce souper communiel les cuillers des absents.

Un autre rite est pratiqué : le carnaval. Les enfants se masquent à l’aide d’une courge évidée, percée de trous pour les yeux et la bouche ; on colle des fèves qui seront des dents et des poils de chèvre pour la barbe et les moustaches. Ils vont par petits groupes à travers les ruelles et font des collectes.

From Agenda Berbère (1982)


Auteur: Agenda Berbère
Date : 2014-01-21

 


Suivez-nous sur Facebook
 

 
Communiquer
Partager sur Facebook avec vos amis-es
 
 
La plume de Agenda Berbère
Envoyer l'article à un ami
Article lu 15042 fois

 

Les commentaires : Important :Prière de noter que les commentaires des lecteurs représentent les points de vue de leur auteurs et non pas d’AmazighWorld; et doivent respecter la déontologie, ne pas dépasser 6 à 10 lignes, critiquer les idées et non pas les personnes, êtres constructifs et non déstructifs et dans le vif du sujet.

 
Votre commentaire ici :
Nom
Email (votre email ne sera pas affiché)
Titre
Commentaire
  Sécurité : copier le code suivant rnu4ip2p ici :  
 
 

 

 

D'autres articles :


Le quartier Amazigh de Paris
Auteur: Amazighworld - Date : 2018-12-02









La divine sardine !
Auteur: Mohammed Hifad - Date : 2016-07-26


L’Agrrame double agent
Auteur: Mohammed Hifad - Date : 2016-07-20