Arabe
English
 
 
Tamazighte: une culture et une civilisation
 
 Poésie
 Traditions
 Yennayer
 Langue
 Environnement
 Religions
 Contes
 Activités culturelles
 Prénoms amazighs
 Tadsa/ Rire
 Histoire
 Bibliothèque
 Dictionnaire
 Toponymie
 Centre de telechargement

Observatoire de la presse

Nues contre «l'oppression» dans le monde arabo-musulman


Sept femmes, qui se présentent comme des militantes du monde arabe et musulman, ont manifesté nues devant la pyramide du Louvre à Paris contre «l'oppression», à l'occasion de la journée internationale des droits des femmes.

Elles ont défilé nues devant la pyramide du Louvres à Paris. Leur motivation? Protester contre l'«oppression» dans le monde arabo-musulman.

Munies de drapeaux tunisien, iranien, arc-en-ciel et français, elles se sont dévêtues devant l'entrée du musée, avant de marcher sur les rebords des bassins qui jouxtent la pyramide.

Elles ont scandé «liberté, laïcité, égalité», sous le regard étonné des badauds et touristes, dont certains immortalisaient la scène avec leur téléphone portable.

Sur leurs corps, on pouvait lire des slogans tels que «game over», ou «liberté», ainsi que des inscriptions en arabe.

Parmi elles se trouvait Amina Sboui, ancienne militante des Femen, qui a passé début août deux mois en détention en Tunisie et qui a quitté le groupe féministe qu'elle accuse d'islamophobie.

en solidarité avec les femmes arabes

«On fait ça en solidarité avec les femmes arabes, qui se font lapider partout dans le monde islamique, partout dans le monde arabe», a-t-elle déclaré, «on est contre la charia, contre le sexisme, contre la lapidation, contre la burqa, contre le voile».

«Personne n'a de droits sur mon corps», a quant à elle proclamé Myriam Russel, membre des Femen.

Une des manifestantes a lancé en anglais «aujourd'hui, c'est la journée internationale des femmes» à l'un des policiers, qui lui a rétorqué «c'est pas une raison pour se balader à poil».

Plusieurs des manifestantes ont ensuite été encerclées par la police, avant de faire l'objet de vérifications d'identité, selon une source judiciaire.

 


Auteur: AFP
Date : 2014-03-09

 


Suivez-nous sur Facebook
 

 
Communiquer
Partager sur Facebook avec vos amis-es
 
 
La plume de AFP
Envoyer l'article à un ami
Article lu 13062 fois

 

 

Les commentaires

Important :Prière de noter que les commentaires des lecteurs représentent les points de vue de leur auteurs et non pas d’AmazighWorld; et doivent respecter la déontologie, ne pas dépasser 6 à 10 lignes, critiquer les idées et non pas les personnes, êtres constructifs et non destructifs et dans le vif du sujet.

 

 
Commentaire N° : 1
Par: DASSARI Mohamed Le : 2014-03-09
Titre:
Pays: Morocco  

 
 
 

 
Commentaire N° : 2
Par: DASSARI Mohamed Le : 2014-03-09
Titre: Censure ou interdiction gouvernementale de commenter?
Pays: Morocco  

 
 
 

 
Votre commentaire ici :
Nom
Email (votre email ne sera pas affiché)
Titre
Commentaire
  Sécurité : copier le code suivant 63gpq9yx ici :  
 
 

 
Maroc : Les commerçants amazighs se mobilisent contre la Bourqa
Ces derniers temps, on a enregistré au Maroc dans les réseaux sociaux (Facebook, tweeter, WhatsApp ..) une compagne d’information féroce lancée par les commerçants Amazighs contre les femmes voilées. ... Lire la suite - - Auteur: Moha Bouwawal - Date : 2017-03-07

 

 
Comme en Afrique du Nord, en France seules les journées de fête Arabo-Musulmanes sont tolérées
Décidément ils sont bien choyés les Musulmans de France après toutes les mosquées et les écoles coraniques qui commencent à prendre de l'ampleur sur le sol Français ces 4 dernières décennies; les voilà aujourd'hui s'acheminent-ils vers l'obtention de 2 jours fériés par an pour la célébration des fêtes religieuses? Ces multiples associations Françaises qui décident et défendent de telles initiatives,... Lire la suite - - Auteur: Mohamed Dassari - Date : 2017-02-24

 

 
Suisse : Des mariages religieux musulmans avec des mineures en forte hausse
En Suisse, le Service contre le mariage forcé s’inquiète de l’augmentation importante des mariages impliquant des mineures. En 2016, il a recensé 21 mariages religieux avec des jeunes filles âgées de 14 ans à 17 ans, principalement originaires de pays musulmans. Décryptage. ... Lire la suite - Date : 2017-01-31

 

 
Tunisie : Un descendant d'Okba Ibn Nafu égorge un chat et exhibe sa tête sur les réseaux sociaux
Ce résident à la ville Kairouna d’Okba Ibn Nafu a créé une horreur sur les réseaux sociaux. Comment un jeune homme arrive à égorger un chat et à exhiber la tête de l’animal dans des photos qui ont été partagées sur les réseaux sociaux, à la manière Daéchienne. ... Lire la suite - - Auteur: Amazighworld - Date : 2016-12-28