Arabe
English
 
 
Tamazighte: une culture et une civilisation
 
 Poésie
 Traditions
 Yennayer
 Langue
 Environnement
 Religions
 Contes
 Activités culturelles
 Prénoms amazighs
 Tadsa/ Rire
 Histoire
 Bibliothèque
 Dictionnaire
 Toponymie
 Centre de telechargement

Observatoire de la presse

La France organise la conférence internationale sur le climat

La politique déstructrice du "Conseil Municiapal" d'AGADIR.

La France vient d'avoir la main de l'organisation des "Nations Unies" pour organiser la 21ème conférence sur le réchauffement climatique qui menace la terre et l'avenir de l'humanité tout entière qui y vive (Cop-21) et ce du 30/11/ au 11/12/2015 à laquelle sont invités à y participer 196 pays dont le Maroc, l'un des 5 pays d'Afrique du Nord où le le drame du climat et de l'environnement n'est plus à cacher avec des discours officiels improvisés prononcés périodiquement ou des des milliers de pages de rapports rédigés malhonnêtement pour cacher la vérité sur qui est le Maroc de 2015 par rapport à ce qu'il était en 1972, date de la première conférence mondiale sur l'environnement tenue à "Stockholm" (Suède) en Juin 1972 il y a donc 43 ans.

Arbre "faux-poivrier" très enraciné dans la ville d'AGADIR/Maroc

Au Maroc la terre et sa nature d'origine s'amenuisent de jour en jour où la nature avec sa diversité d'arbres, de forêts, d'espaces-verts cèdent la place aux constructions qui s'allongent quotidiennement d'une manière sauvage, sans que les Pouvoirs-Publics successifs aient la moindre décence ou peu de scrupule de faire attention aux cris d'alarme des habitants autochtones soucieux de protéger la terre de leur pays au profit des générations futures, qui ne trouveront sans doute plus où dormir même debout.

En attendant l'ouverture des débats de cette conférence et ce que diront les composants de la délégation du Maroc, s'ils auront la dignité et le courage de plaider "coupables ou non-coupables" sur l'état réel du climat au Maroc qui impose aux citoyens de vivre des périodes d'été à plus de 50° et des hivers rigoureux aux malheureux habitants du monde rural et hautes montagnes.

Je joins ces 4 images qui sont prises au centre de la ville d'AGADIR pour guider le lecteur et plus particulièrement les touristes Français qui y séjournaient autrefois sous un climat clément de 300 jours de soleil par an "hiver comme été.


Auteur: DASSARI Mohamed
Date : 2015-12-03

 


Suivez-nous sur Facebook
 

 
Communiquer
Partager sur Facebook avec vos amis-es
 
 
La plume de DASSARI Mohamed
Envoyer l'article à un ami
Article lu 10990 fois

 

 

Les commentaires

Important :Prière de noter que les commentaires des lecteurs représentent les points de vue de leur auteurs et non pas d’AmazighWorld; et doivent respecter la déontologie, ne pas dépasser 6 à 10 lignes, critiquer les idées et non pas les personnes, êtres constructifs et non destructifs et dans le vif du sujet.

 

 
Votre commentaire ici :
Nom
Email (votre email ne sera pas affiché)
Titre
Commentaire
  Sécurité : copier le code suivant q56721i7 ici :  
 
 

 
La casbah: la huitième merveille, patrimoine historique en danger
gtAit Aarbi, un village situé au nord du Boumalne n dades, mérite d'être classé au patrimoine de l'humanité comme d'ailleurs a été le cas pour le village d'Ait Ben haddou. Ait Aarbi est une région qui se trouve au pied du haut atlas où une poignée de casbahs sont érigées il y a plus d'un siècle. Pourtant ces merveilles du monde sont en réel danger, leurs murailles affectées par des fissures, leurs tours érodées, elles risquent ruine spectaculaire, quelques formes encore persistent... Lire la suite - - Auteur: Abdelaaziz Haddouchi - Date : 2009-05-13