Arabe
English
 
 
Tamazighte: une culture et une civilisation
 
 Poésie
 Traditions
 Yennayer
 Langue
 Environnement
 Religions
 Contes
 Activités culturelles
 Prénoms amazighs
 Tadsa/ Rire
 Histoire
 Bibliothèque
 Dictionnaire
 Toponymie
 Centre de telechargement

Observatoire de la presse

Diplomates pour une semaine au Simun d’Agadir

Délégués à la cérémonie finale duSimun (photo par Brahim Yahia).

    Du 3 au 7 avril à Agadir a eu lieu la première édition du Sahara International Model of United Nations (SIMUN), qui a connu la présence de plus de cent participants de différentes pays du monde: Maroc, Italie, France, Algérie, Tunisie, Soudan, Congo et Inde, c’est une aventure dont j’ai pris part avec honneur comme déléguée de la Danemark dans le comité UNHRC.

Le Model of United Nations est une simulation des sessions de travail des Nations Unies où des étudiants et professeurs participent comme déléguées de plusieurs pays du monde séparés en comités où ils discutent, écrivent  et votent des résolutions  comme des vrais acteurs des organismes internationaux. Il s’agit d’une expérience formative pour les jeunes, qui apprennent la dynamique de l’ONU et développent la capacité de médiation et de public speaking.

Pendant près d’une semaine des jeunes, des professeurs, des avocats et des diplomates se sont réunis pour parler d’importantes questions internationales: droits de l’homme dans les zones de guerre, les révolutions des peuples en Afrique du Nord et Proche-Orient, les conflits syrien et libyen; la coopération et le développement économique, l'intégration des réfugiés et la lutte contre la violence; l'extrémisme croissant et le terrorisme en Afrique du Sud, en particulier dans les régions du Sahara et du Sahel, toutes questions d’actualité discutées au sein des comités qui recréent les organismes internationaux, c’est-à-dire Unesco, UNHRC, Maghreb Union, African Union, Arab League e Security Council.

Le Secrétaire général et créateur du Simun Monsieur Hicham El Medraoui a déclaré dans une interview à la chaîne de télévision nationale Al-Oula: <<L'objectif principal de ce MUN est de permettre aux jeunes de partager des idées et des expériences, mais nous voulons aussi leur montrer les résultats obtenus par le Maroc dans le domaine des droits humaine>>.

Plusieurs invités distingués étaient présents à la cérémonie d'ouverture: en premier lieu le dr. Mohammed Loulichki, Ambassadeur représentant permanent du Royaume du Maroc auprès de l'Organisation des Nations Unies du 2008 au 2014, qui a souhaité aux participants une fructueuseexpérience. Un autre personnage de poids, accompagné par la délégation italienne, était Paolo Branca, linguiste et orientaliste, spécialiste de l'islam et professeur d'arabe à l'Université Catholique du Sacré-Cœurà Milan, qui a donné une précieuse contribution soit à l'inauguration, en s'exprimant couramment en arabe et fournissant aux comités arabes ses connaissances sur la dynamique géopolitique dans les territoires du Moyen-Orient en conflit, comme par exemple la Libye. De Genève est arrivé le dr. Ahmad Amer, Président du l’International Center for Supporting Rights and Freedoms (ICSRF), pour offrir des conseils grâce à son expérience dans le domaine des droits de l'homme.

Monsieur Zouhair El Youbi, président de Convergence.              
Madame Veronica Lanzoni, vice-président de Convergence.

La plus grande délégation, qui constituait presque le 80 pour cent du total, est arrivée de différentes régions d'Italie, un mélange de jeunes d'origine italienne et d’autres représentant la seconde génération, fils d’immigrés, un groupe formé et accompagné par Convergence, une association fondée par l’ingénieur Monsieur Zouhair El Youbi, italien d’origine marocaine qui se bat pour le dialogue et la diversité culturelle. Avec un engagement quotidien et gratuit au cours des quatre mois avant l'événement, Convergence a assuré aux participants l'assistance et la médiation avec les responsables du Simun à travers les moyens informatiques, pour transmettre les informations officielles nécessaires et répondre aux besoins de chacun en ce qui concerne le voyage et l'hébergement à Agadir; il a aussi organisé un stage de formation en mars,pour présenter les organismes de l'ONU et fournir des précieux outils pour une communication efficace. Puisque c’était la première édition du Simun ils ne sont pas manqués des changements de programme et d’arrangement, qui Convergence a su gérer pour répondre aux besoins de ses délégués apportant une importante contribution sur place pour combler aux lacunes dustaff en herbe du Simun, qui malgré tout a obtenu un énorme succès.

La collaboration entre Convergence et Simun est née grâce à des relations de connaissance entre les dirigeants qui se sont rencontrés à l’occasion d'autres événements internationaux. La capacité de Zouhair El Youbi à trouver des participants à sa délégation est due à un vaste réseau de connaissancesdans les associations italiennes, construit au cours des années d'activités sociales et académiqueset aussi chez les jeunes, dont plusieurs d'entre euxont assisté à ses cours de formation, ce qui lui a permis de bénéficier de leur confiance. Tout aussi important était la promotion de la part de l'Université de Bergame, Bologne et Milan, en particulier de la Catholique du Sacré-Cœur, atteignantune exponentielle réponse.

L’ing. Zouhair El Youbiavec Monsieur Hicham El Medraoui (photo parBrahimYahia)

<<Convergence est née pour répondre, même si tard, à certains besoins de la société italienne – a expliqué Madame Veronica Lanzoni, vice-président de l'association, – par exemple la cohabitation, le rapprochement et la compréhension mutuelle entre les gens et les institutions dans une perspective à 360 degrés>>. Elle est laïque et non-partisan, constituée de personnes ayant une longue expérience dans le domaine associatif;elle essaie de promouvoir l'enrichissement culturel grâce à des projets nationaux et des initiatives de coopération internationale dans le domaine social, académique et scientifique, culturel et politique, et son slogan est: "Rencontre, connaissanceet partage». Les services offerts sont destinés à tous, mais l’association a comme cible les jeunes, acteurs principales d’une société de plus en plus multiculturelle, et vise à leur fournir des outils précieux pour mieux faire face à un monde hétérogène. <<La participation de Convergence àd’autres MUN n'est pas exclue - souligne Lanzoni, - mais nous préférons élargir nos horizons avec de nouvelles expériences internationales et le programme futur prévoitdes séminaires et des cours de formation, ainsi que d'autres projets gratifiant dans le tiroir>>.

L’association italienne est très fière des membres de sa délégation pour leur engagement et succès concrétisés dans la majorité des prix de Best Delegate, sept sur douze. L'expérience du Model of United Nations a également donné à ces jeunes maintes émotions qui resteront inoubliables, ainsi que d’importants outils et connaissances nécessaires pour développer les compétences et la prise de conscience de leurs barrières linguistiques, un stimulant à s’améliorer constamment.

Plage deLegzira (photo par Saida Hamouyehy).

Le programme du Simun ne prévoyait pas seulement le travail intense dans les comités: les délégués ont pu profiter des opportunités qu'une ville animée au climat exceptionnellent doux pendant toute l'annéecomme Agadir offre aux touristes et aux jeunes, avec ses locaux et ses restaurants le long de l'océan et un marché aux multiples parfums et couleurs, ainsi que d’un voyage dans les villes amazighes du sud du MarocTiznit et Legzira, dans la région de Sidi Ifni, “la porte atlantique du Sahara”, avec ses montagnes qui encadrent l'océan dans un paysage de rêve et une arche en pierre qui plonge gigantesque dans les eaux froides de l'Atlantique.


Auteur: Saida Hamouyehy
Date : 2017-04-28

 


Suivez-nous sur Facebook
 

 
Communiquer
Partager sur Facebook avec vos amis-es
 
 
La plume de Saida Hamouyehy
Envoyer l'article à un ami
Article lu 11802 fois

 

 

Les commentaires

Important :Prière de noter que les commentaires des lecteurs représentent les points de vue de leur auteurs et non pas d’AmazighWorld; et doivent respecter la déontologie, ne pas dépasser 6 à 10 lignes, critiquer les idées et non pas les personnes, êtres constructifs et non destructifs et dans le vif du sujet.

 

 
Votre commentaire ici :
Nom
Email (votre email ne sera pas affiché)
Titre
Commentaire
  Sécurité : copier le code suivant k3i09e7b ici :  
 
 

 
Tamazight est un héritage reçu et un projet assumé
Pour la promotion de notre culture amazighe un groupe de fervents militants de la cause Amazigh,en majorité des jeunes universitaires sans emploi, se sont attelés pendant de longs mois à réaliser des polos, des t-shirts, des casquettes, des sacs de plage estampillés aux symboles Berbères.... Lire la suite - - Auteur: Mammeri - Date : 2017-05-05

 

 
Algérie: Ouverture du 15ème Festival National du Film Amazigh à Tizi Ouzou
Tizi Ouzou - Secrétaire général du ministère de la Culture Smail Oulebsir a inauguré samedi soir la 15e édition du festival national du film amazigh au théâtre régional de Tizi Ouzou, Kateb Yacine. ... Lire la suite - - Auteur: Amazighworld - Date : 2016-12-20

 

 
Maroc: L’ambassade des états unis lance un grand projet pour la préservation de la culturelle du Maroc profond
L’ambassade des états unis au Maroc a annoncé aujourd’hui le lancement d’un grand projet pour la préservation de la culturelle marocaine. Le projet est inauguré à la vallée de Draa chargée d’une histoire millénaire amazighe. ... Lire la suite - - Auteur: Amazighworld - Date : 2016-09-18

 

 
Fonds d’aide Issni N Ourgh-2016 : Locomotive de la production des films amazighes
L’association issni N Ourgh, en partenariat avec le Conseil communal d’Agadir, lance un appel à candidature pour les scénarios de films court-métrages (documentaires ou fiction) en vue de la prise en charge de leur production par son fonds d’aide mis en place depuis quelques années. Il s’agit d’un choix stratégique adopté par l’association Issni N Ourgh et ses partenaires pour encourager l’industrie cinématographique dans la région Souss-Massa et dans tout le Maroc. ... Lire la suite - - Auteur: Rachid BOUKSIM - Date : 2016-06-10