Arabe
English
 
 
Tamazighte: une culture et une civilisation
 
 Poésie
 Traditions
 Yennayer
 Langue
 Environnement
 Religions
 Contes
 Activités culturelles
 Prénoms amazighs
 Tadsa/ Rire
 Histoire
 Bibliothèque
 Dictionnaire
 Toponymie
 Centre de telechargement

Observatoire de la presse

L’esprit

La différence entre l’esprit et l’âme relève de la terminologie monothéiste. Pour moi l’esprit correspond à ma raison, mon intelligence et mon entendement. L’âme correspond tout simplement à mon corps spirituel nocturne ou lunaire.

Je distingue le corps matériel diurne ou solaire et le corps spirituel nocturne ou lunaire mais les deux sont les mêmes et fonctionnent de la même manière. Le nocturne ou le spirituel échappe à la pesanteur mais demeure identique à son double du jour dans son essence. A partir de la dite mort, c’est le nocturne ou le spirituel qui l’emporte définitivement. Nous passons du côté du monde dit du rêve mais qui est aussi réel que le diurne ou le solaire mais juste invisible pour les vivants.

C’est lors du rêve-vision de ma rencontre avec le Prophète Mahomet, pour qui je me suis présenté en Amazigh , m’a pris par la main , m’a fait traverser une arcade , a souri et qu’il m’a conseillé de connaître et de faire connaître Azzamakhchari dont je n’ai jamais entendu parler.

En me réveillant en pleine nuit, j’ai donné ce nom au moteur de recherche et j’ai découvert qu’il s’agit d’Al Khawarizmi que je connais bien. J’ai relaté ce rêve-vision dans l’un de mes livres car j’ai compris par-là que Mahomet me dit que je suis et que je pense comme Al Khawarizmi et me le conseille comme Cheikh, selon la tradition musulmane.

C’est un grand mathématicien : 

«il est l'auteur de plusieurs ouvrages de mathématiques. Le plus célèbre, intitulé Kitābu 'l-mukhtaṣar fī ḥisābi 'l-jabr wa'l-muqābalah (كتاب المختصر في حساب الجبر والمقابلة ), ou Abrégé du calcul par la restauration et la comparaison, publié sous le règne d'Al-Ma’mūn (813-833), « est considéré comme le premier manuel d'algèbre . » Ce livre contient six chapitres. Il ne contient aucun chiffre. Toutes les équations sont exprimées avec des mots. Le carré de l'inconnue est nommé « le carré » ou mâl, l'inconnue est « la chose » ou shay (šay), la racine est le jidhr, la constante est le dirham ou adǎd. Al-Khwarizmi définit ainsi six équations canoniques auxquelles peuvent être ramenés les problèmes concrets d'héritage, d'arpentage des terres, ou de transactions commerciales. Par exemple, l'équation « des biens sont égaux aux racines » équivaudrait de nos jours à une équation de la forme ax² = bx . Le terme al-jabr fut repris par les Européens et devint plus tard le mot algèbre. »
Vikipediahttps://fr.wikipedia.org/wiki/Al-Khw%C3%A2rizm%C3%AE

Je suis un mathématicien qui utilise des mots à la place des chiffres, comme Al Khawarizmi , mon Maître spirituel.
Je lui dois la formulation de mon équation et règle d'or événementielles : 

SI+SS=0
Situation Initiale (SI) plus(+) sa Situation Symétrique(SS) est égale à zéro( 0).

et celle de notre vie qui se résume par l’ensemble de nos situations initiales plus l’ensemble de nos situations symétriques est égale à zéro et à la dite mort.
Je suis un Evénementialiste qui prie par mon esprit et non par mon corps et mon cœur.
Selon, notre amie Wiza Tazwawt : «Moi, je prie par tout ce qui peut être à moi , en moi ou en dehors de moi, esprit, âme, cœur, cerveau ... toute particule physique ou abstraite, consciente ou inconsciente, aussi petite et même aussi grande qu'elle puisse être, ici, là et ailleurs, dans tous les temps.. » Mais l’esprit en reste le facteur commun et le catalyseur.

Tout ce que ma raison n’admet pas , je ne le fais pas et je le rejette même si c’est dit dans le Coran.

Par exemple, je n’admets pas que la part de la femme soit la moitié de celle d’un homme ni que l’Amazigh que je suis soit qualifié d’Aâjami.
Mahomet n’a jamais dit qu’Allah lui a parlé mais qu’Il lui a juste inspiré des actions, des sentiments ou des pensées, selon ce qu’il a compris en tant qu’être humain .Il peut donc se tromper .Il y a de l’humain dans le Coran et c’est Dieu Lui-même qui nous a donné une intelligence pour distinguer le juste du faux , le mal du bien et l’humain du divin.

Comme Mahomet , je peux lire le Message d’Allah dans mes symétries ou celles des autres , déchiffrer Son Décret , voir clairement son exécution, la montrer et l’expliquer aux autres. Ce n’est pas une inspiration mais une démonstration mathématique, preuves et arguments à l’appui.
Mahomet est un érudit qui connait tous les savoirs de son temps et ceux du passé.

Cette définition de la symétrie événementielle , déjà connue et utilisée par les Mayas, me suffit pour m’en convaincre :
« Ce que Nous abrogeons (annulons) ou (3)faisons oublier comme verset ,(1) Nous amenons meilleur que lui ou (2)son semblable… »
(1)C'est le cas où la dynamique de la symétrie, le support matériel de la Justice divine, infirme et rejette les faits de la situation initiale et les remplace par de meilleurs, d’équilibrés et de justes.

(2)Son semblable: c’est lorsque les faits de la situation initiale sont confirmés par la dynamique de la symétrie, et sont donc conformes aux lois physiques événementielles, qui régissent nos situations vécues, les événements , les phénomènes naturels , les êtres , les choses et tout l'univers, sans aucune frontière entre le scientifique et le culture, l'objectif et le subjectif, le concret et l'abstrait, le matériel et le spirituel, l'homme et Dieu .

(3)Ce que nous faisons oublier : c’est le cas des faits de situation initiale qui ne peuvent avoir leurs symétries durant la vie d’un individu , qui sont souvent vécus en groupe ou par tout un peuple et qui peuvent se répéter ou se symétriser , après la mort d'un individu , un siècle après ou même plus . 

C‘est pour cela que je dis que la vraie mort d’un individu , si elle existe , ne peut intervenir qu’après la réalisation , après sa mort première , de toutes ses symétries non revenues durant sa vie.

C’est une deuxième vie intermédiaire qui vient équilibrer , purifier et annuler définitivement les restes de la première. 
Vous trouverez des exemples de ces cas dans les chapitres réservés à la génétique événementielle dans mes livres. 
J’ai la certitude au moins qu’une deuxième vie m’attend après ma dite mort et que mon premier corps qu’on va enterrer, n’est qu’un habit que je quitterai dans la joie et le bonheur de la fin de mon jugement dernier et de ma libération définitive, ici et maintenant, à l’horizontal, dans l’en-deçà, sans aucun au-delà, ni enfer ni paradis des fictions polythéistes et monothéistes.


Foulouste
samedi 11 mai 2019.  


Auteur: Mohammed Hifad
Date : 2019-05-12

 


Suivez-nous sur Facebook
 

 
Communiquer
Partager sur Facebook avec vos amis-es
 
 
La plume de Mohammed Hifad
Envoyer l'article à un ami
Article lu 3465 fois

 

Les commentaires : Important :Prière de noter que les commentaires des lecteurs représentent les points de vue de leur auteurs et non pas d’AmazighWorld; et doivent respecter la déontologie, ne pas dépasser 6 à 10 lignes, critiquer les idées et non pas les personnes, êtres constructifs et non déstructifs et dans le vif du sujet.

 
Votre commentaire ici :
Nom
Email (votre email ne sera pas affiché)
Titre
Commentaire
  Sécurité : copier le code suivant fxwf1pvn ici :  
 
 

 

 

D'autres articles :



Mise au point
Auteur: Mohammed Hifad - Date : 2018-07-19




AID AL ADHA
Auteur: Assermouh Ahmed - Date : 2017-09-22