Arabe
English
 
 
Tamazighte: une culture et une civilisation
 
 Poésie
 Traditions
 Yennayer
 Langue
 Environnement
 Religions
 Contes
 Activités culturelles
 Prénoms amazighs
 Tadsa/ Rire
 Histoire
 Bibliothèque
 Dictionnaire
 Toponymie
 Centre de telechargement

Observatoire de la presse

En célébration du cinéma Amazighe Issni N’Ourgh organise le Prix National de la Culture Amazighe Catégorie: film


En partenariat avec l'Institut royal de la culture Amazighe, et avec le soutien du conseil communal d'Agadir, l’association du Festival Issni N’Ourgh International du Film Amazighe « FINIFA », organise le Prix national de la culture Amazighe, catégorie film au titre de l’année 2018 et ce, 17, 18 et 19 septembre 2019 à la salle Brahim RADI à Agadir.

Ce prix, qui s’inscrit dans le cadre du partenariat qui jumelle l’Institut Royal de la Culture Amazighe, et l’association Issni N’Ourgh, et conformément au cadre de référence et aux règlements dudit prix, immobilisera la mission d’offrir aux réalisateurs et producteurs une atmosphère adéquate pour faire valoir leurs talents par le biais du film.

Neuf (09) films en compétition coifferont ces catégories:

- Le long-métrage et le court-métrage /fiction;
- Le long-métrage et le court-métrage /documentaire;
- Le film vidéo.

Il s’agit donc de :

 Long- métrage fiction : MONSTERS de MOHAMED FAUZI (AKSEL) ;
 court-métrage fiction -TIFILIT N UNARUZ de hamid achtouk ; -EXCLAMATION de MOHAMED AMALAAB ; -Eclipse de Karima MOUKHARIJ ;
 Long- métrage documentaire -ANÂAQ de MOHAMMED BOUZIA & KACEM ACHEHBOUN ; -Association de la tribu (tamsmunt n tqbilt) d’Abderrahman ELABDI ;
 court-métrage documentaire -THARBAT N WADOO de LATEFA AHRRARE ; -BALALA de Ayoub AIT BIHI ;
 long métrage video Abrray d’El houssaine TAHIRI.

La compétition est confiée à un jury raffiné et expérimenté, présidé par « Driss AZDOUD -Chercheur à l’IRCAM-, entouré des chercheurs attachés à la même institution, « Abdallah Boumalk » -docteur en sciences du langage- et «Brahim HASNAOUI» - spécialiste en Genres artistiques et littéraires modernes -

Il est à noter que l’événement octroie une programmation copieuse en marge de la compétition, dédiée aux dialogue, aux débats/critiques et aux discussions intellectuelles, investiguant les problèmatiques inhérentes à l’art Amazighe et à l’audiovisuels au Maroc; via l’étalage de la situation social de l’artiste Amazigh, et la fameuse question Léninienne..Que faire?, avec la contribution des universitaires, professeurs, chercheurs, critiques, artistes et professionnels de l'audiovisuel et du cinéma au Maroc:

 mhamed SALLOU, directeur du Centre des Etudes Artistiques, des Expressions Littéraires et de la Production Audiovisuelle à l’IRCAM ;
 Lahoucine ECHAABI, secrétaire général du syndicat Marocain des métiers d’arts dramatiques et vice président de la mutuelle nationale des artistes ;
 Saadia ABAAKIL actrice.

Parallèlement à ces activités, un dialogue critique sera organisé autour du feuilleton "El Hadj Belaid", encadrée par des critiques, des universitaires et des artistes :

 Mohamed TESSOUGMINE, scénariste et critique ;
 Lahoucine BOUYAAKOUBI, professeur de l’anthropologie à laFLSH d’Agadir ;
 Rachid BOULMAZGHI, acteur et scénariste.

Le mot sera donné également à la formation lors de cet événement. Un atelier portera sur l’initiation aux bases de l’audiovisuel et la photographie, ainsi que sur la prise de vue documentaire et fiction, et qui sera animé et encadré par le photographe « Ahmed BOUTGABA ».

Issni N’Ourgh reste fidèle à son allure nostalgique, qui a comploté la scène cinématographique, en rendant hommage aux figures emblématiques qui ont contribué à la promotion de la culture Amazighe.

Ainsi, le professeur Lahoucine El MOUDJAHID -secrétaire général de l'Institut royal de la culture Amazighe et l'un des fondateurs du mouvement Amazighe qui a défendu ardemment les droits culturels au Maroc.

Issni N’Ourgh honorera également le défunt "Ahmed AZNAG", l'artiste qui a accumulé une expérience de près de 70 œuvres artistique (entre cinéma, thêatre et télévision..), qui lui a valu une forte radiation de masse au Maroc et à la région de Souss.

Il convient de noter que cet événement s'inscrit dans le cadre des prix culturels décernés par l'Institut royal de la culture Amazighe dédiés aux créateurs dans le monde de la culture, les arts, l’enseignement, les médias et la littérature à l’occasion de la célébration du Discours Royal d’Ajdir ; tout en commémorant également le 13ème anniversaire de l'association Issni N’Ourgh, qui a été crée en septembre 2006.


Signé
Rachid MOUTCHOU
Président de l’association du Festival
Issni N’ourgh International du Film Amazighe


Auteur: Rachid MOUTCHOU
Date : 2019-09-09

 


Suivez-nous sur Facebook
 

 
Communiquer
Partager sur Facebook avec vos amis-es
 
 
La plume de Rachid MOUTCHOU
Envoyer l'article à un ami
Article lu 894 fois

 

Les commentaires : Important :Prière de noter que les commentaires des lecteurs représentent les points de vue de leur auteurs et non pas d’AmazighWorld; et doivent respecter la déontologie, ne pas dépasser 6 à 10 lignes, critiquer les idées et non pas les personnes, êtres constructifs et non déstructifs et dans le vif du sujet.

 
Commentaire N° : 1
Par: id Bawⵣiki Le : 2019-09-10
Titre: Le cinéma pour exister
Pays: France  


C'est toujours une bonne chose de profiter de toutes les occasions qui rappellent l'identité, la langue, la culture et les traditions des peuples berbères.

Force est de constater l'absence du drapeau amazigh, comme si l'ombre de Gaid Salah plane au-dessus de ce Cérémonial, alors qu'il se déroule à Agadir ville considérée par les vrais autochtones comme étant 100% Amazigh.

Le pire du pire c'est de voir tout ce beau monde contempler avec indifférence ou approbation le sacrilège infligé à la montagne d'Agadir Oufella. Cette montagne que nos ancêtres montagnards ou pêcheurs ont toujours considérés dans sa pureté comme un totem qui veille sur eux.

Bougez toujours c'est mieux que rien…



 
 
 

 
Votre commentaire ici :
Nom
Email (votre email ne sera pas affiché)
Titre
Commentaire
  Sécurité : copier le code suivant e23fu62d ici :  
 
 

 

 

D'autres articles :