Arabe
English
 
 
Tamazighte: une culture et une civilisation
 
 Poésie
 Traditions
 Yennayer
 Langue
 Environnement
 Religions
 Contes
 Activités culturelles
 Prénoms amazighs
 Tadsa/ Rire
 Histoire
 Bibliothèque
 Dictionnaire
 Toponymie
 Centre de telechargement

Observatoire de la presse

Histoire du Maroc ou les interprétations possibles

Ali sidqi Azaykou, Histoire du Maroc ou les interprétations possibles , Centre Tarik Ibn Zyad, Rabat, 2002, 102 p. en français et 295 p. en arabe. Préface en arabe de A. Toufiq.

Azaykou le grand poète d'expression amazighe qui a quitté la vie récemment, a légué aux chercheurs un ouvrage où il a réuni les différents textes qu'il a publié dans les différentes revues spécialisées de l'Université de Rabat où il a enseigné l'Histoire. Ce livre comporte quatre textes en français consacrés à la discussion des notions comme la siba, la segmentarité, la question généalogique dans l'histoire de l'Afrique du Nord et une discussion autour d'un manuscrit en arabe traduit et publié par Justinard en 1940 et repris par R. Montagne et H. Terrasse. Azaykou avait entrepris l'étude du même manuscrit, dans le cadre de sa recherche doctorale, qu'il a édité (éditions de la Faculté des Lettres, Kénitra, 1992) avec une lecture complète et annotée du texte intitulé Rihlat al-Wafid , connu sous le titre la Rihla du Marabout de Tasaft (XVII°). Sa lecture est différente de celle Justinard, celui-ci s'était même trompé dans le nom de l'auteur du manuscrit. Azaykou grâce à sa recherche sur le terrain, a pu éclairer un épisode clé qui a précédée l'émergence du «caïdalisme» dans la région qui fut le berceau des Almoahades. Ce document relate la destruction d'une Zawiya qui se trouve dans la vallée de Nfis par l'armée de Moulay Ismaïl au début du XVIII°, Zawiya qui se trouve à mis chemin des deux hauts lieux de passages de l'Atlas Central, Tizi n Tichka et Tizi n Test où se développèrent les pouvoirs des caïds Glawi et Goundafi qui entrèrent en scène durant le XIX° et XX° siècles. Vaste reconstitution surtout qu'une récente publication (cf. Glaoui) a révélé l'installation de la famille caïdale guich des Mezzouari à Telouet avec un dahir de Moulay Ismaïl, lieux hautement stratégique qu'ils développèrent en fief. L'approche du terrain pour mieux cerner le manuscrit, initiée dans ce travail par Azaykou offre une démarche où les lieux, les pierres les toponymes et les anthroponymes sont des documents aussi précieux que le manuscrit lui-même. Pour ce genre de manuscrit rédigé en arabe par un lettré de la montagne, Azaykou met en exergue la nécessité de maîtriser la version tachelhit de l'amazigh, non pas comme dialecte de l'émotion seulement comme le croyait Justinard, mais aussi comme langue dont le savoir est fonctionnalisé dans la sémantique et dans l'espace géographique, culturel et social. Langue que l'auteur du manuscrit traduit mentalement, quand, avant de rédiger dans un arabe marocain truffé d'images, de métaphores, d'expressions traduites mentalement avant d'être transcrites. Même des termes en chleuh sont des fois transcris texto avec une vocalisation arabisée. Le manuscrit est en arabe certes, une langue de métier pour le savant, mais il n'est nullement arabe comme le désigne le terme générique des spécialistes.

L'autre partie du livre d'Azaykou est une série de textes rédigés en arabe, et comporte seize articles dont quelques uns ont figuré comme des notices dans le Mémorial du Maroc. Dans cette partie, Azaykou brasse des périodes et des notions comme l'histoire de l'Afrique du Nord au moment de l'arrivée de l'Islam, la question de la généalogie chez Ibn Khaldoun, l'histoire d'une confédération tribale (Wawzgit), la Rihla du Marabout de Tasaft, un regard vers Mokhtar Es-Soussi et une traduction d'un texte de Lucien Fèbvre intitulé Histoire et dialectologie. Il y a également publié des notices sur Tahgwat, Tagouzoult, Aït Iraten les grands leffs qui segmentent les tribus du Sud (Adrar n Dern et Souss Al Adna et Aqsa). Ces noms qui identifient ce que R. Montagne avait détecté sans le formaliser révèlent l'intuition d'un autre chercheur cité par l'auteur, mais non reconnu dans ce registre, Mokhtar Es-Soussi qui avait relaté dans ses écrits l'importance des leffs chez les tribus de la Montagne et de la plaine dans le grand Sud. Une mention spéciale à un article consacré à l'étude d'une demande de fatwa qui date du début du XVII° siècle, demande à laquelle ont répondu cinq éminents jurisconsultes de l'époque dont le célèbre Ahmed Baba Tinbukti, à propos des Inflas, régime local de gouvernement désignés parmi les membres de la tribu, chargés de gérer et de veiller l'ordre collectif. La période, la question et les réponses qu'elle a suscitées, les différentes controverses et contradictions qui traversent les divergences entres les savants qui ont répondu à la missive, chacun dans sa fonction et son contexte ont permis à Azaykou d'aborder un volet de recherche qui a fait couler beaucoup d'encre suspects. La pratique du droit et l'organisation de «la violence légitime» dans les tribus d'Afrique du Nord, thématique qu'on retrouve souvent dans le droit berbère ou encore la justice berbère des périodes coloniales et post-coloniales. A travers l'étude de cette de demande de fatwa, mise au crible par la démarche Azaykou, l'auteur nous offre une nouvelle matière de première main afin que la recherche réexamine une série d'approches sur le passé de l'histoire du Maroc et de l'Afrique du Nord, d'où les Interprétations Possibles de l'histoire initiées par l' Asafu .




Auteur: Mustapha Qadery


Suivez-nous sur Facebook
 

 
Communiquer
Partager sur Facebook avec vos amis-es
 
 
La plume de Mustapha Qadery
Envoyer l'article à un ami
Article lu fois

 

Les commentaires : Important :Prière de noter que les commentaires des lecteurs représentent les points de vue de leur auteurs et non pas d’AmazighWorld; et doivent respecter la déontologie, ne pas dépasser 6 à 10 lignes, critiquer les idées et non pas les personnes, êtres constructifs et non déstructifs et dans le vif du sujet.

 

Headquarters : Amazigh World (Amadal Amazigh ), North America, North Africa

  amazighworld@gmail.com

Copyright 2002 Amazigh World. All rights reserved.