Arabe
English
 
 
Tamazighte: une culture et une civilisation
 
 Poésie
 Traditions
 Yennayer
 Langue
 Environnement
 Religions
 Contes
 Activités culturelles
 Prénoms amazighs
 Tadsa/ Rire
 Histoire
 Bibliothèque
 Dictionnaire
 Toponymie
 Centre de telechargement

Observatoire de la presse

Amazigh Arts in Morocco

Book review:

Par  Hamid kachmar

Voici un ouvrage à la fois intéressant et concret écrit par une universitaire du l’hémisphère nord sur une tribu amazigh du sud-est du Maroc, à savoir la tribu des Ait Khabbach, fraction lignagère de la fédération des Ait Atta, elle même importante composante des Imazighens du Maroc.

Cet ouvrage est le fruit d'une fréquentation régulier et attentive  sur le terrain, l'auteur s'appuie sur des observations approfondies  et des  entretiens cibles  avec les membres de la tribu en question. L'auteur nous livre, d'une part, une description enrichissante et détaillée sur le mode de vie de la tribu objet de son étude: ses  spécifications ethnologiques, sociologiques, ses apports culturels et liens organisationnels avec son espace vital et son évolution ou passage d'un mode de vie nomade à une sédentarisation avec tout ce que cette transition implique comme transformation et adaptation socio -économique et culturelle, d'autre part, l'auteur  met en lumière  avec beaucoup d'illustrations (photos, poèmes,..) la richesse et la fécondité de la créativité  et de l'expression artistique de cette tribu sous ses différentes formes, couleur et origines.

L'idée maîtresse  que dégage  ce passionnant ouvrage est le rôle que joue et qui incombe à la femme 'Out Khabbach 'en particulier et Amazigh en général dans la "mission" de continuation et de transmission de génération en génération  du patrimoine culturel dans toutes ces composantes et facettes non seulement en tant qu'acte culturel mais également en tant que moyen de survie. Les précisions apportées par l'auteur nous autorisent à considérer la femme Amazigh comme  un dépositaire d'un leg  ethnique et identitaire.

   Sur sept chapitres ,l'auteur très judicieusement, examine et passe en revue les différents supports (métiers à tisser, tapis, habillements, tatouages, bijoux,..) et les diverses  occasions  de manifestations artistiques chez les Ait Khabbach (mariages, baptêmes, circoncisions,..) Chaque chapitre de ce livre est gouverné par le principe de lucidité: Illustrations, descriptions précises et interprétations  anthropologiques basées sur le vécu quotidien de la communauté cible.

Ecrit dans une langue superbe et un style fluide et romanesque  et saturé d'informations sociologiques le livre de Dr Cynthia Becker est en lui même une fresque que le lecteur ne se lassera  pas de lire, c'est une véritable source de connaissances et de références qui soulignent  la complexité  et les profondes mutations induites par la modernité au sein de la tribu Ait Khabbach,phénomène qui peut être généralisé pour toutes les tribus Amazigh à mode de vie nomade.

  L'auteur  pour intégrer tous les aspects culturels lies à la tribu  Ait Khabbach n'a pas omis de consacrer un chapitre à la cohabitation de ceux-ci avec une minorité dite 'Ismkhans', peuplade d'origine sub-saharienne .Cette cohabitation culturelle  est valorisée dans sa dimension  relationnelle et non pas prise comme un refuge : les deux 'ethnies' cohabitent et évoluent  dans le respect  mutuel de leurs différences et spécifications socioculturelles.  

Comme la thèse de ce livre est l'art Amazigh au Maroc vu à travers le prisme non déformant d'une tribu, l'auteur ne s'est pas privé de s'intéresserà l'émergence d'artistes Amazighs évoluant aussi bien dans les grandes villes marocaines qu'à l'étranger

  Ces artistes  qui ont connu un mutisme et un ostracisme dont la culture Amazigh en général avait souffert auparavant, commencent à avoir leurs parts dans l'activité artistique et peuvent être considérés comme avant-gardistes dans ce domaine. Le chercheur épris du devenir culturel des majorités minorisées y trouvera certainement matière à réflexion car l'analyse livrée par l'auteur est soutenue par une étude in situ :l'auteur connait de l'intérieur la tribu ou elle a vécu et elle a tissé des liens qui l'ont aidée à atteindre son intimité.

  In fine, il importe de souligner  la richesse et l'importance  des  sources bibliographiques consultées et présentées par l'auteur




Auteur: Hamid kachmar


Suivez-nous sur Facebook
 

 
Communiquer
Partager sur Facebook avec vos amis-es
 
 
La plume de Hamid kachmar
Envoyer l'article à un ami
Article lu fois

 

Les commentaires : Important :Prière de noter que les commentaires des lecteurs représentent les points de vue de leur auteurs et non pas d’AmazighWorld; et doivent respecter la déontologie, ne pas dépasser 6 à 10 lignes, critiquer les idées et non pas les personnes, êtres constructifs et non d√©structifs et dans le vif du sujet.

 

Headquarters : Amazigh World (Amadal Amazigh ), North America, North Africa

  amazighworld@gmail.com

Copyright 2002 Amazigh World. All rights reserved.