Arabe
English
 
 
 

Tatouage berbère : Origines & Symboles


 

Proposer une video à partager avec d'autres


Suivez-nous sur notre nouvelle page Facebook
 

 
Communiquer
Partager sur Facebook avec vos amis-es
Envoyer l'article à un ami
Article lu 2053 fois

 

 

  Les commentaires : Prière de noter que les commentaires des lecteurs représentent les points de vue de leur auteurs et non pas d’AmazighWorld; et doivent respecter la déontologie, ne pas dépasser 6 à 10 lignes, critiquer les idées et non pas les personnes, êtres constructifs et non destructifs et dans le vif du sujet. Merci  

 
Une affaire de femmes!  
Une affaire de femmes !

Je me souviens de ma sœur et d’une amie à elle du même village dans un champ où elles gardaient nos deux troupeaux de chèvres.
Ce jour là, j’ai j’accompagné ma sœur .
Son amie avait apporté avec elle du khôl et une aiguille.
Elles avaient décidé ce jour là de se tatouer sans le consentement des parents ,en particulier de leurs mères.
J’ai assisté à cette scène d’initiation que je comprenais comme un jeu de filles plus grandes que moi.
Elles avaient commencé à tracer d’abord sur le sol la forme du motif à tatouer , puis son amie s’est allongée la première (geste érotique) sur le dos et ma sœur étend du khôl sur le menton de son amie consentante , commence à la piquer en jetant un coup d’œil , de temps en temps, à la forme du motif tracé sur le sol.
C’est douloureux et à chaque fois que le sang commence à sortir, ma sœur ajoute du khôl et appuie dessus par son doigt pour bien le faire pénétrer sous la peau car c’est ce khôl entré sous la peau qui va donner cette belle couleur bleue verdâtre au motif choisi et tatoué.
Ce sont deux jeunes filles en âge de mariage qui veulent signifier à leurs parents qu’il est temps de les marier ou bien elles revendiquent leur droit , aux noms des ancêtres ,de faire ce qu’elles veulent de leur corps qui leur appartient et qui n’appartient ni à leurs parents , ni leur tribu .
C’est un acte de révolte , d’affirmation de soi et de libération .
Le soir , ma mère , qui ne portait pas de tatouage , avait puni ma sœur pour avoir osé se tatouer le menton sans son autorisation.
C’est une affaire de femmes !
Mohammed Hifad
hifadmed@gmail.com
 
Par: mohammed hifad
 

 
Votre commentaire ici :
Nom
Email
(votre email ne sera pas affiché)
Titre
Commentaire
  Sécurité : copier le code suivant nyiadl6i ici :  
 
 


Autres Videos
 
 
 

Headquarters : Amazigh World  (Amadal Amazigh), North America, North Africa

  amazighworld@gmail.com

Copyright 2002-2016  Amazigh World. All rights reserved.